Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 décembre 2014 3 31 /12 /décembre /2014 14:41
"ELLE" ou la presse soumise prise  en flagrant délit.

L'affaire de la promotion d'une jeune nazie ukrainienne par le journal ELLE, se vantant par ailleurs de ses crimes est révélatrice à la fois de la soumission de la presse occidentale aux obligations éditoriales imposées par l'impérialisme et de sa duplicité hypocrite .

Cette affaire nous rappelle les nombreux reportages dithyrambiques parues dans la presse dominante genre Le Monde et Libération sur les assassins pseudo jihadistes lancés contre la Syrie et présentés à l'époque comme des révolutionnaires, alors qu'aujourd'hui, islamophobie oblige, ces mêmes individus nous sont présentés comme des monstres.

Nous avons ici la preuve qu'il s'agit d'une soumission à des obligations éditoriales car les rédactions de ces médias n'hésitent pas à risquer leur réputation dans des articles conçus à la hâte sans que ne soit vérifié le pedigree criminel des individus dont il est fait la promotion. Ces rédactions en outre se couvrent de honte en se vautrant dans un monceau de contradictions ou l'hypocrisie se confronte à la mauvaise foi.

N'oublions surtout pas la réputation d'extrême droite voir de nazie dont ils ont accablé tous contestataires du système. Nous même au Réseau Voltaire organisation républicaine et plutôt de gauche sommes toujours accusés de nazisme, rien que ça, depuis que nous avons contesté la version officielle des attentats du 11 septembre 2001. Il y a encore la « quenelle » de l'humoriste Dieudonné, geste trivial dont les politico-médias dominants ont voulu voir, sans rire un salut nazi inversé dans une grande campagne médiatique qui est d'ailleurs retombée bien à plat.

Signes de casque du bataillon Aidar
Signes de casque du bataillon Aidar

Alors ont ils été trompés ces journalistes avouant ainsi leur manque de professionnalisme ?

Tout observateur même peu attentif des combats menés par la junte occidentaliste de Kiev contre les populations du Donbass sait parfaitement que le bataillon Aidar tout comme le bataillon Azov sont composés de volontaires qui ne cachent absolument pas leur adhésion à l'idéologie nazie ukrainienne. Tout le monde a pu voir dans le presse les Svastikas les insignes SS portés par les hommes d'armes de ces bataillons et les saluts nazis échangés entre eux. Il faut rappeler que cette idéologie, baptisée faussement de nationaliste n'est pas nouvelle, elle sévit il y a plus de 70 ans dans ces même régions sous la bannière de Stepan Bandera et sa division SS . Ce fameux Stepan Bandera criminel de guerre et collaborateur de l'envahisseur nazi dont se réclame aujourd'hui officiellement la junte putschiste de Kiev portée au pouvoir par les USA et l'Union Européenne. Nul ne peut ignorer les terribles massacres perpétrés par ces « banderistes » contre les polonais, les juifs et les russes. Ces nazis ukrainiens se postant comme les descendants directs des hordes de Stepan Bandera héro officiel d'une Ukraine sous domination étasunienne méritent ils le qualificatif de nationalistes dont les affublent nos pseudo journalistes de ELLE ? Leur action ostensiblement revendiquée de vouloir soumettre l'Ukraine aux USA et à la finance mondialiste ne permet certainement pas de leur attribuer ce qualificatif au demeurant vu comme négatif par l'idéologie dominante. .

Tortures nazies connues de tous infligées aux prisonniers de guerre
Tortures nazies connues de tous infligées aux prisonniers de guerre

Comme ces amateurs en « journalismes » soumis ne sont plus à une contradiction près, il est amusant de voir que ce terme de nationaliste est utilisé par eux et leurs confrères en général comme une insulte accompagnée des termes d'extrême droite voir de nazisme. Donc comprenne qui pourra dans ce déballage nauséabond de contradictions, de mensonges et de manipulations.

Il est sain que ces tristes sirs se soient finalement pris les pieds dans le tapis dénoncés par une levée de boucliers sur les réseaux sociaux, ils se retrouvent maintenant empêtrés dans des excuses alambiquées et surtout non recevables. Ils ont fait la promotion de cette criminelle en toute connaissance de cause pensant que comme d'habitude cette manipulation passerait comme une lettre à la poste. Mais voilà ces adeptes de Göring et sa « propaganda staffel » se trouvent maintenant face à un mode d'information citoyen ou avec l'Internet et les réseaux sociaux chacun peu s'informer à la source même des événements, chacun d'entre nous est un collecteur d'information et plus rien ne peut maintenant passer. Il est fort drôle que les «journalistes » de la presse soumise ne cessent de couiner à l'encontre d'Internet en vantant leurs propres « mérites déontologiques » concernant la diffusion d'une information qui serait vérifiée et offerte au bon peuple comme vérité d'évangile alors que les amateurs du net publieraient n'importe quoi. Et bien là messieurs-dames que l'on a coutume d'appeler maintenant du beau qualificatif de « journalope » vous êtes pris en flagrant délit et on ne va pas vous lâcher de si tôt.

Partager cet article

Repost 0
Published by Alain Benajam
commenter cet article

commentaires

dofus-generateur.blogspot.fr 28/03/2015 15:02

Merci pour cet article .

serrurier 27/03/2015 13:58

J'apprécie votre blog, n'hésitez pas a visiter le mien.
Cordialement

plombier paris 10/03/2015 08:15

J'apprécie votre blog, n'hésitez pas a visiter le mien.
Cordialement

electricite paris 15 01/02/2015 10:51

J'apprécie votre blog , je me permet donc de poser un lien vers le mien .. n'hésitez pas à le visiter.
Cordialement

Justice 31/01/2015 01:33

Vous êtes debil???