Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 juin 2016 7 26 /06 /juin /2016 10:23

Le “Brexit” voté par les britanniques nous a offert un beau spectacle de rage éructé par ceux qui détiennent malheureusement les pouvoirs médiatiques et politiques. Chacun y a été de sa haine sans retenue contre les peuples honnis et contre leurs nations.
Dans ce concert nauséabond et sans retenue, les personnes âgées ont été particulièrement montrées du doigt comme refusant ce que nos pseudos élites appellent par antinomie le progrès.

Je vais avoir 71 ans au mois de juillet, mais de quel progrès ais-je assisté depuis ma jeunesse ?

 

Un seul mot: foutue salope!

 

Du temps de ma jeunesse que l'on a appelé fort justement les 30 glorieuses régnait le plein emploi, le taux de chômage était ridicule. Ou je demeurais, à Bobigny, il y avait des usines partout qui fabriquaient ce que les gens consommaient, voitures, réfrigérateurs, téléviseurs, machines à laver. Tout absolument tout était « made in France » fonctionnait à merveille et les gens pouvaient sans problème s'acheter ces produits de la vie courante.

Mon père qui n'avait que le certificat d'étude écrivait sans aucune faute d'orthographe. Ma mère qui rentrait tard de son travail ne craignait pas les agressions, la sécurité régnait.

 

De Gaulle était aux affaires et la France était indépendante sa politique étrangère n'était pas soumise aux USA, nous avions une monnaie et une armée dont la doctrine de défense était « Tous azimut » aucun pays n'était désigné comme ennemi. Quand l'état avait besoin d'argent il lançait un emprunt auprès des français, la France n'était endettée que par son peuple.

 

Il y avait une gauche véritable avec un PCF fort qui défendait la classe ouvrière et les salariés, ce parti pouvait mobiliser contre les exactions de l'impérialisme US notamment contre la guerre du Vietnam, un PCF qui défendait la nation et la production française et qui s'opposait au flux migratoire naissant, car disait il justement l'afflux d'immigrés organisé par le patronat allait lourdement peser sur les salaires. Nuls mendiants et autres SDF n'étaient visibles dans les rues des grandes villes. Nous mangions des fruits et légumes sains non contaminés par nombre de produits chimiques.

L'avenir était devant la France avec l'aérotrain de Bertin et le Concorde.

 

Nous étions fiers de la France chantée par Jean Ferrat, cette France qui rayonnait par ses artistes et intellectuels mondialement reconnus. Les peintres Picasso, Fernand Léger, Jean Lurça, les poètes Louis Aragon, Paul Eluard, Jacques Prévert. Le cinéma français inspirait Hollywood avec Jean Pierre Melleville, François Truffaud, Alain Resnais et d'autres.

 

Oui j'aimerai revenir à cette époque et effacer ce qui fut monstrueux à partir des années 80 j'avais déjà 36 ans quand la gauche prit le pouvoir.

 

Pour commencer le désastre, ce que nous appelions la fausse gauche devint la gauche. Le PS chargé de trotskystes formés aux USA pris le pas sur le PCF et avec la fin de l'URSS l'impérialisme n'ayant plus d'ennemis imposa son diktat au monde. La France sous le pouvoir de la banque Rothschild commença à s'endetter et à payer des intérêts aux marchés financiers. Le capitalisme changea de nature, l'industrie n'était plus rentable, les salaires trop élevés et les lois sociales trop contraignantes.

Le capitalisme financier ne vivait plus que de la dette des peuples. Les usines fermèrent les unes après les autres et le chômage explosa. Les médias dirent que c'était la crise et que personne n'y pouvait changer quoi que ce soit. La gauche trotskysée imposa son idéologie mondialiste et anti nationale, la France fut de plus en plus soumise à l'oligarchie financière. Un flot migratoire incessant occupa les banlieues des villes, le niveau de vie plongea le chômage et la pauvreté explosa, aujourd'hui chaque feu rouge est occupé par un mendiant. La gauche applaudit aux massacres de masse engagés par l'impérialisme contre les nations insoumises et trop faibles pour se défendre. Yougoslavie, Libye, Syrie, coup d'état néo nazi en Ukraine, bombardement du Donbass, massacre d'Odessa, provocations contre la Russie tout ces crimes ont été perpétrés sous les applaudissements de la gauche et même à son instigation.

 

Le monde et ses valeurs me semblent maintenant inversés, le Mal a pris le dessus. Évidemment avant c'était mieux toute personne âgée vous le dira. L'avènement de l'Union Européenne fut un désastre pour les peuples d'Europe et je l'ai vécu comme d'autres outre manche. Alors que ces peuples se réveillent comme groggy et commencent à s’apercevoir qu'ils ont été floués trompés par une idéologie qui prétendait offrir le bonheur alors qu'elle nous a amené qu'un désastre dont nous n'avons pas encore vu la profondeur. Au soir de ma vie j'espère bien voir balayer les imposteurs comme les britanniques commencent à le faire.
Alors comme le disaient les soldats de l'An 2 en partant combattre l'envahisseur : vive la Nation et à bas les traîtres !

Partager cet article

Repost 1
Published by Alain Benajam
commenter cet article

commentaires

B-G Pacalon 09/07/2016 01:05

MERCI !!!