Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 octobre 2016 5 28 /10 /octobre /2016 11:14

Gauche droite ou droite gauche?

 

 

Comme les sondages l'annoncent, les partis politiques se réclamant de la gauche s'apprêtent à subir un mémorable et historique revers électoral. Il nous est clamé à grand renfort de propagande que notre prochain président de la république serait Alain Juppé, élu aisément au deuxième tour face à Marine Le Pen.

Comme je l'ai expliqué dans un article récent « La gauche dernier rempart du capitalisme », l'idéologie de « gauche » « trotskisée » au sein du PS fut ces dernières années le fer de lance de la bataille politique menée par l'impérialisme d'essence étasunienne.

 

Pas de nations, pas de frontières, combattez la loi et l'ordre

Tous le programme de l'impérialisme mondialiste  est résumé ici et en anglais comme il se doit, la langue des maitres:

 

Le but de cette guerre idéologique entreprise par l'oligarchie mondialiste est la destruction des nations légales et des lois portées par ces nations pour laisser ainsi les peuples à la merci de la prédation capitaliste. Une concomitance fut trouvée, peut être déjà de longue date, entre les idées portées par cette gauche anti nationale et anti républicaine et les intérêts de la finance mondialiste pour qui lois et frontières sont des obstacles au profit.

Est-ce à dire que les partis politiques se réclamant de la droite porteraient des idées différentes ? A les entendre fort longuement s'exprimer sur les médias officiels, il est certain que non. Aucune divergence fondamentale n’apparaît entre ce qui nous est présenté comme des oppositions. Les deux obédiences sont identiquement opposées à l'indépendance nationale et développent les mêmes thèmes et arguments contre la véritable opposition la qualifiant toujours d'extrême droite et de conspirationniste dans une rhétorique dont nous savons qu'elle nous vient des maîtres de Washington.

La rhétorique anti nationale de gauche qualifiant de fasciste toutes idées d'indépendance est ainsi reprise par la « droite » celle-ci ayant depuis un moment puisé dans la lourde idéologie gauchiste l'argumentaire permettant de diaboliser et de marginaliser tous les opposants au système oligarchique et impérialiste. La droite de Juppé ne pourra que se couler dans cette idéologie trotskyste et sera sans aucun doute la digne continuatrice politique de cette gauche déconsidérée.

 

La « droite », fera t-elle aussi bien dans les anathèmes jetés et la chasse aux hérétiques ? Certes non !

La gauche trotskisée possède une habitude peu commune dans l'usage du procès d'intention et de lourdes idéologies quasi religieuses permettant la destruction politique des déviants.

La gauche droite subit une magistrale déconfiture, il n'est pas douteux que la droite gauche en subisse une plus rapidement, les français devant se rendre compte rapidement de l'identité de politique entre les deux. Mais ne doutons pas une seconde que cette gauche idéologique apportera un soutien politique sans failles à la droite revenue aux affaires pour faire front contre les indépendantistes.

 

Afin de continuer le combat politique contre la droite gauche continuatrice de la gauche droite, examinons leurs principaux argumentaires utilisés pour s'opposer à l'indépendance de la nation.

 

1- La nation c'est fasciste.

 

L'idée de nation et d'état-nation fait partie des grandes idées apportées par la révolution française de 1789. Il s'agissait de vouloir transposer la souveraineté d'un roi de droit divin au peuple uni en nation. Bien entendu cette souveraineté revint à une oligarchie, mais nos textes constitutionnels ou figurent en préambule la « déclaration des droits de l'homme et du citoyen » de 1789 dit expressément dans son article 3 :

 

« Le principe de toute Souveraineté réside essentiellement dans la Nation. Nul corps, nul individu ne peut exercer d'autorité qui n'en émane expressément. ».

 

En conséquence l'ensemble des traités qui délèguent toute ou partie de notre souveraineté à l'Union Européenne à l'OTAN et à la Banque Centrale Européenne ne sont rien moins qu'anticonstitutionnels.

La constitution de notre république est claire sur ce point, les mondialistes de tous poils partisans de l'Union Européenne et même de sa réforme qu'ils soient de la gauche droite ou de la droite gauche sont d'abord anti-républicains ils sont de fait opposés à nos traditions à nos symboles nationaux notre drapeau et notre hymne.

La nation, la république ce sont forcément des frontières à l'intérieure desquelles s'appliquent un droit identique pour tous.

 

2- Les « bon sentiments » doivent remplacer les lois nationales et internationales.

 

 

Quelle est l'âme insensible qui oserait ne pas accueillir ces "réfugiés" ?
Le piège aux bons sentiments fonctionne merveilleusement pour supprimer nos lois et nous mettre à la merci de l'impérialisme.

 

Évidemment il ne peut y avoir que des « fascistes » sans cœur pour faire fi de « bons sentiments ». Organiser un flux migratoire et accueillir des clandestins qualifiés faussement de réfugiés politiques, permet comme il est fait en ce moment, de supprimer notre droit concernant l'établissement d'étrangers en France et de le remplacer par de soit disant « bon sentiments » auxquels il est difficile de s'opposer.

 

Toute la rhétorique politique de l'impérialisme est ainsi basé sur l'extinction des droits nationaux et internationaux et leurs remplacement par de pseudo « bon sentiments» que les bons peuples ne peuvent qu'éprouver à la vue des lourdes propagandes et des mensonges assénées par les médias pour justifier toutes les actions allant à l'encontre du droit et des lois.

Nous l'avons vu par exemple en Libye et maintenant en Syrie et maintenant avec la tentative médiatique de faire accepter le flux migratoire dont l'autre but pour le grand patronat est aussi de disposer de main d’œuvre à bon marché, docile et non syndiquée.

La « Loi Travail » remplaçant le droit identique pour tous par des contrats privés entre employés de chaque entreprise et leur patron fait également parti des attaques en règle menées par l'oligarchie mondialiste contre les nations leurs états et leur souveraineté.

 


3- Nous vivons en république et en démocratie.

 

 

Qui représente cette assemblée; le peuple, des partis politiques corrompus ou une oligarchie?
 

Ils n'ont que le mot république à la bouche mais ce n'est plus qu'un mot vide de sens. La république selon les fondateurs du concept au 18 ème siècle n'est que la souveraineté du peuple sur la nation.

Hors qui dirige l'état qui proclame les lois, le peuple ?

Avez-vous déjà été à l'origine d'une loi quelconque ? Non.

Dans ce système qui ose se proclamer républicain, c'est toujours l'exécutif qui concocte les lois alors que constitutionnellement ce n'est pas son rôle. Ces lois sont toujours votées par ce qu'ils appellent leur majorité présidentielle, c'est à dire des députés triés et choisis par des partis politiques dont on sait qu'ils sont corrompus. Ces députés sont dans l'obligation de voter les dites lois sous peine de n'être plus représentés par leurs partis aux prochaines élections et d'ainsi perdre leurs confortables revenus.

Nous pouvons observer par exemple que le référendum de 2005 concernant la constitution « européenne » avait été rejeté à une large majorité des français, ce projet qui enfonçait encore plus notre pays dans la dépendance. Pourtant notre « représentation nationale » avait invalidé ce vote des français et signé le traité de Lisbonne qui possédait les mêmes dispositions que ce projet de constitution.

Depuis l'oligarchie au pouvoir se garde bien de faire appel à d'autres référendums. Par exemple, les sondages montraient une large hostilité des français à la Loi Travail c'est à dire son enterrement en tant que loi identique pour tous, nos «représentants» la votèrent pourtant sans problème.

Mais me direz vous, la plupart des lois qui s'appliquent dans notre pays sont imposées par l'Union Européenne alors quelle république ? Ou est elle ? Ou se situe la souveraineté du peuple ?

Le système de représentation nationale devrait être largement revu, une assemblée populaire réellement nationale devrait voter les lois. Cette assemblée devrait annuellement être tirée au sort comme le sont les jurés d'assises. Pourtant Etienne Chouard à l'origine de cette idée parfaitement démocratique est en premier dans la liste des « fascistes » cité par la gauche droite.

 

3- Les USA et Russie, Clinton et Poutine.

 

La folle de guerre encensée par la classe politico-médiatique

 

Les médias officiels, avec la proximité des élections présidentielles aux USA nous ont abreuvé d'opinions venant de l'ensemble politique et médiatique de toutes les obédiences officielles de gauche comme de droite favorables à la candidate dite « progressiste » Hillary Clinton.

Celle-ci ne cache nullement qu'elle a pour projet d'aggraver la pression impérialiste des USA sur le monde y compris en n'hésitant pas à engager une guerre mondiale nucléaire contre la Russie.

De l'autre côté la Russie combat les milices armées des USA en Syrie et au proche-orient qui se livrent à nombre d'actions terroristes particulièrement ignobles. La Russie est journellement accablée par une propagande massive cherchant à la montrée comme agressive. Son dirigeant, Vladimir Poutine nous est décrit par la quasi totalité des obédiences officielles de la gauche et de la droite sous le jour le plus noir, alors que son pays refuse de se plier aux diktat de l'oligarchie mondialiste et cherche à imposer au monde le droit international et la souveraineté des nations.

Nos tartuffes de gauche pétris de « bons sentiments », contents d'eux-mêmes, voyant des fascistes partout ou il n'y en a pas, et pas du tout ou il y en a, comme en Ukraine par exemple, pensent œuvrer pour le bien de l'humanité. Mais leurs actions en faveur de l'impérialisme, contre notre nation, notre république et nos lois ne peuvent avoir pour effet que de s'attaquer aux plus faibles et aux plus démunis.

En effet frontières et lois protègent les plus faibles, alors que pour le grand capital oligarchique se sont des obstacles c'est la raison pour la quelle les USA et leurs diverses organisations comme l'Open Society de Soros, le CANVAS de Gens Sharp, la NED CIA aident tous ceux qui fustigent les nations, les frontières et favorisent les flux migratoires.

Le paon idiot  qui se pavane montrant ses plumes tel que la gauche avec ses "bons sentiments".

 

Ils nous ont fabriqué un monde inversé ou les oligarques de l'impérialisme sont décrits comme de bons humains alors que ceux qui défendent le droit et les peuples sont fustigés.

Ces sombres tartuffes qui se parent d'une étiquette de gauche comme le paon se pare de plumes pour impressionner doivent être déplumés, mis à nu et dénoncés sans relâche pour ce qu'ils sont réellement, une calamité pour l'humanité.

 

Il est grand temps de remettre ce monde à l'endroit, vous ne croyez pas ?


 

Partager cet article

Repost 0
Published by Alain Benajam - dans Idées
commenter cet article

commentaires

marcflav 02/05/2017 07:02

Alain Benajan, antena humana nascido em França