Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 juin 2020 5 26 /06 /juin /2020 09:49

La réponse de l’oligarchie financière au soulèvement des peuples.

 

 

 

L’ampleur inégalé du mouvement de révolte du peuple français par les gilets jaunes depuis l’automne 2018, soutenu majoritairement par l’ensemble des français, et le risque de contagion aux peuples voisins.

Les manœuvres et complots contre Donald Trump aux USA visant à le faire destituer, manœuvres qui ont toutes échoué.

L’agression militaire contre la Syrie visant à instaurer dans ce pays une entité confessionnelle dirigée par les frères musulmans, marionnettes de l’impérialisme a également échoué grâce à l’intervention de la Russie.

Pour l’oligarchie financière mondialiste et l’état profond anglo-saxon, il était urgent de trouver une contrattaque efficace, face à tous ces échecs.

Les réponses de l’oligarchie mondialiste : Covid19 et mouvements gauchistes.

On ne peut savoir si le coronavirus Covid19 est une fabrication malveillante ou non, ni si le caractère soudain d’une pandémie déclarée à l’échelle mondiale par l’OMS fut organisée. Mais les soupçons qui pèsent sur le fait que tout ceci fut un montage voulu et organisé par les différents services secrets et organismes de cette oligarchie mondialiste sont puissants. Même si la propagation de ce virus fut hasardeuse, l’exploitation politique qui en découla ne fait aucun doute.

Le confinement décrété partout devait stopper tout mouvement social alors en plein développement.

L’OMS qui lança l’alerte est une organisation totalement au service de cette oligarchie mondialiste qui la finance, notamment par une des figures connues de cette oligarchie, Bill Gates. L’OMS est également et visiblement au service de l’industrie pharmaceutique par sa promotion de vaccinations obligatoires avec traçabilité des vaccinés. Vaccinations qui se sont avérées très dangereuses là où elles ont été expérimentées en Inde et en Afrique, mais qui rapportent très gros.

Le fait que la Chine soit au cœur de cette pandémie et collabore avec l’OMS tandis que les USA de Trump ont cessé de financer cet organisme ne change rien aux soupçons. Nous savons que l’oligarchie, dont la tête pensante est à Londres, plus précisément à la City a cherché plusieurs fois à se rapprocher de la Chine par l’intermédiaire des « Dragon Families ». Les « Dragon Families » sont un club très fermé des anciennes familles qui ont tenu la Chine durant la dernière dynastie impériale Qing. Celles-ci possèdent encore d’énormes richesses composées en grand partie d’un immense stock d’or. Ces « Dragon Families » sont en bonne relation avec l’état chinois, mais dirigent en très grande parties les affaires économiques du pays, elles dirigent également la diaspora économique chinoise au travers des triades.

L’oligarchie mondialiste et surtout sa composante anglaise, prévoit depuis un moment d’abandonner le dollar et regarde avec les yeux de Chimène les richesses accumulées en Chine tant financières qu’industrielles. L’état chinois, loin d’être monolithique est influencé par de multiples composantes. Outre le Parti Communiste, qui a abandonné le marxisme léninisme, l’armée, les triades et les « dragon families » soit l’oligarchie financière chinoise. L’une de ces composantes pourraient vouloir jouer la carte mondialiste avec les anglais de La City. L’opposition tonitruante de Donald Trump à la Chine est une posture nationaliste, celui-ci aimerait tout simplement rapatrier aux USA l’industrie qui fut délocalisée en Chine par les grosses entreprises étasuniennes, on ne pourrait l’en blâmer.

Le dernier point concerne le laboratoire de recherche virale de Wuhan, d’où serait certainement parti ce virus, au moins pour la Chine. Celui-ci fut construit avec l’aide technique de la France et l’aide politique de gens proches de l’OMS c’est-à-dire proches de l’oligarchie mondialiste.

On voit que pour le moins cette affaire de Covid19, n’est pas claire, surtout qu’un nombre invraisemblable de mensonges ont émaillé l’action et la communication de gouvernements sous influence mondialiste ; par l’OMS et par les laboratoires pharmaceutiques qui financent hommes et organismes chargés de gérer cette soit disant pandémie. Définie au départ comme une petite « gripette » sans danger, cette pandémie est devenue soudainement gravissime et mondiale.

Les communications gouvernementales ont instillé la peur parmi les populations, insistant sur un nombre important de morts, alors que nous savons maintenant qu’un grand nombre de décès provenant de multiples pathologies, n’avait rien à voir avec ce virus.

Avec le recul, les statistiques nous montrent que dans le monde il n’y a pas plus de décès que les années précédentes, alors ce virus Covid19 n’avaient rien de gravissime, certainement moins qu’une grippe saisonnière, alors pour quoi ces confinements généralisés ?

Puis nous avons eu droit à une polémique médiatique curieuse, au sujet de l’efficacité curative de l’hydroxy-chloroquine. L’éminent Pr Raoult reconnu mondialement en infectiologie a expérimenté avec succès ce produit peu onéreux utilisé en Afrique depuis 100 ans contre le paludisme et distribué depuis toujours aux militaires français. Cependant ce produit fut soudainement et curieusement classé comme poison par les autorités médicales françaises en dépit des résultats positifs obtenu à Marseille dans le service du Pr Raoult, mais également dans un grand nombre de pays. Pourquoi cette animosité contre le Pr. Raoult organisée par politiciens et journalistes, dont on sait depuis longtemps que le mensonge est leur spécialité, mensonges toujours en faveur de l’oligarchie mondialiste. Puis, cerise sur le gâteau, le bidonnage d’un article pseudo scientifique dans la sérieuse (on le croyait) revue médicale The Lancet contre les travaux du Pr. Raoult, The Lancet sous la coupe de l’oligarchie mondialiste comme un vulgaire Le Monde ou Libération.

L’abondance de mensonges et de cafouillages de communication conduit le peuple français à s’interroger sur les buts réels de ces confinements avec cette propagation de la peur parmi les populations appuyée par de fausses informations

Le premier effet du confinement fut l’arrêt brutal de toutes les manifestations revendicatives de Gilets Jaunes et syndicales imposées par un décret interdisant toutes manifestations publiques, pour cause sanitaire évidemment.

A qui profite le crime ? C’est la question que se posent tous détectives cherchant quel est l’auteur d’un crime. Là il est facile de trouver la réponse.

Même s’il ne s’agissait pas d’un complot contre les peuples, cela y ressemble parfaitement et la probabilité qu’il fut ourdi par diverses forces de l’oligarchie mondialiste est très grande.

 

 

 

 

Le détournement des luttes ou la gauche du capital à l’œuvre.

Nous avons observé que depuis une trentaine d’années, ce que l’on appelle les forces politiques de gauche avaient modifié leurs objectifs politiques, surtout après la mutation et la disparition du PCF qui, depuis la fin de la deuxième guerre mondiale influençait cette gauche dans un sens anti impérialiste et de défense des intérêts des classes populaires.

La gauche s’est mise à soutenir les guerres impérialistes baptisées humanitaires selon la définition même données par leurs instigateurs impérialistes.

Nous avons vu que cette gauche qui rassemblait par le passé les classes ouvrières et laborieuses, ne rassemble plus aujourd’hui qu’une petite bourgeoisie de centres villes, éloignée des revendications sociales et des graves problèmes de fin de mois.

Avec les « journalistes », politiciens en vue et vedettes du « show business » elle compose une idéologie dominante, pesant sur tous les médias, de l’information à l’industrie cinématographique.

Au début de leur mouvement elle avait qualifié les gilets jaunes de fascistes et racistes avant de se raviser et d’investir le mouvement pratiquant l’entrisme comme toute bonne politique trotskyste.

Elle essayait ainsi d’éviter que ce mouvement gilet jaune ne tourne son combat contre l’union européenne et le mondialisme au moment où il semblait prendre ce tournant.

Le mouvement gilets jaunes avec le confinement et son détournement par la gauche du capital est mort pour le moment, ce fut bien joué.

L’idéologie diffusée par cette néo gauche post communiste présente les mêmes objectifs politiques que ceux de l’oligarchie mondialiste : abattre les états nations, détacher les citoyens de leur histoire et de leur nation, favoriser l’individualisme hors sol, favoriser l’hédonisme immédiat, détruire les solidarités familiales et nationales, favoriser le communautarisme à l’inverse de l’égalité et de la fraternité républicaine, c’est toute l’idéologie de la Révolution française de 1789 qui est remise en cause, la pseudo gauche, d’essence trotskyste, brule ce que la gauche véritable avait adoré. C’est donc par évidence qu’un membre éminent de cette oligarchie financière, Georges Soros, ait mis sa fortune, mal gagnée par la pire spéculation, au profit des actions de cette néo gauche au travers d’une nébuleuse d’associations, issues de sa principale, bien nommée « Open society » (Société ouverte) utopie devant abattre toutes nations tous états, pour ne reconnaître que des individus détachés de toutes civilisations particulières et de toutes références historiques partagées.

 

Le communautarisme sous couvert d’antiracisme.

Le racisme est une idéologie malveillante née au 19ème siècle en concomitance avec certains nationalismes et surtout avec les théories raciales apparues en 1853 après l’essai d’Arthur de Gobineau : « De l’inégalité des races humaines ». Essai pseudo scientifique, à une époque où le scientisme émergeait. Ce livre prétendait, sur de fausses observations, qu’il y avait des races humaines, qu’elles étaient inégales en termes d’intelligence et que la « race blanche » avait toute légitimité biologique à les dominer et les coloniser. Bien entendu, ces assertions sous couvert de scientisme ont permis de justifier le colonialisme, autant par les « républicains de gauche » français comme Jules Ferry que les suprémacistes anglo-saxons britanniques. Pourtant il n’a jamais été véritablement prouvé scientifiquement qu’il y eut des races humaines. Si l’on voyage de Suède au Sénégal par la terre, bien entendu on verra que la population au début et à la fin du voyage a changé d’aspect, mais en cours de route nous observerons que la peau des gens s’assombrit graduellement, et que leurs cheveux frisent. Cependant nous ne remarquerons nulles frontières, marquant l’apparition de races humaines, le changement d’aspect est continu avec la latitude qui baisse et l’intensité annuelle du soleil qui augmente. Le taux de mélanine dans l’épiderme qui colore la peau et la protège du dangereux rayonnement ultraviolet est codé avec 7 loci (emplacement de gènes), les gènes présents ou absents codant le taux de mélanine donnent donc 49 nuances de couleur de peau Le soleil ou son absence modifie encore l’aspect plus ou moins sombre de l’épiderme. Ceci ne compose pas de races distinctes, les prétendus « blancs » sont déjà plus ou moins bruns de peau et bronzent chacun différemment au soleil.

 

 

Racisme, racialisme.

La néo gauche a inventé différents néologismes afin de promouvoir un communautarisme qui devrait remplacer le concept de nations.

Le racisme prétendument scientifique et officiel à disparu partout dans le monde après l’aventure nazie, et la fin de l’apartheid en Afrique du sud et aux USA. Seul l’état d’Israël pratique la séparation de pseudo races et un apartheid organisé, prétendant que les juifs sont une race élue de Dieu et supérieure.

Afin de ne plus employer le terme raciste devenu malveillant et négatif, le terme de racialiste, neuf, non chargé d’histoire fut promu à sa place.

Les racialistes reconnaissent, comme les racistes, l’existence de races humaines. Dans leurs discours, ils séparent les hommes en pseudo races qui devraient selon eux se rassembler en communautés séparées allant à l’encontre de l’égalité des droits républicains. Les racialistes se réclament autant de la droite que de la gauche surtout de ses extrêmes, ils attribuent défauts ou vertus à des gens supposés être de races différentes. Selon la novlangue néo gauche les racialistes désignent sous le terme racisés les gens qui devraient être inclus dans des communautés différentes.

Bien évidemment ce partage des hommes, cette différenciation artificielle a tout pour plaire à l’oligarchie financière mondialiste dans son objectif d’abattre les états-nations historiques, leurs frontières et leurs lois de protection sociale pour les remplacer par des communautés humaines aussi petites que possibles, n’obéissant à aucunes lois formellement établies, que celles édictée par le chef.
Le citoyen légal ainsi disparait, sa nation n’a plus de valeur, ses droits et devoirs disparaissent avec la disparition des frontières et des lois qui s’appliquent en leur sein.
Des affrontements inter communautaires peuvent alors être organisés avec des provocations bien ajustées, afin de bien marquer les différences, des zones de non droit sont abandonnées aux pouvoirs de caïds locaux. L’anarchie et le féodalisme règne partout à l’encontre d’un droit identique pour chaque citoyen et une protection garantie aux plus faibles.  

De la même manière le terme de fascisme très mal connoté est détourné de sa réalité historique précise, pour être employé perpétuellement et généralement à l’encontre de toute opposition politique au mondialisme et ce, avec la plus grand joie et approbation des tenants ce capitalisme mondialisé. L’abus du terme en dehors de toutes comparaisons avec ce que fut le fascisme réellement, édulcore et banalise sa triste réalité historique, traiter n’importe qui de fasciste pour n’importe quoi enlève à ce mot toutes valeurs politiques. Le détournement de valeurs politiques historiques et même leur inversion est devenue une spécialité de cette idéologie dominante mal appelée de gauche.

 

 

Le révisionnisme historique grande spécialité de la gauche du capital.

Chaque nation s’est composée un roman historique marquant ainsi une mémoire commune et une appartenance. Ce roman national est partout, chez tous les peuples, matérialisé en commémoration par des statues rappelant tel ou tel homme s’étant distingué en son temps. La gauche du capital a entrepris de faire un procès et de juger les uns et les autres en vandalisant leurs statues, souvent sans rien connaître de leur histoire et en utilisant des références morales et idéologiques actuelles pour des hommes ayant vécu en leur temps sous un ordre moral complètement différent.

Cette gauche du capital en toute hypocrisie fustigerait le colonialisme passé, alors comment a-t-elle pu s’abstenir de dénoncer les dernières guerres coloniales impérialistes comme l’écrasement militaire de la Libye puis la destruction systématique de la Syrie, aujourd’hui nous n’entendons pas nos « antifa » protester contre les incendies volontaires des récoltes de blé en Syrie perpétrés par l’impérialisme et ses sbires afin d’affamer les populations. Ce sont des crimes coloniaux et des crimes de guerre.

On voit que l’idéologie dominante appelle au repentir ceux désignés comme « blancs » les accusant dans leur entièreté, responsable du colonialisme, en oubliant que l’accusation en responsabilité collective a permis aux nazis de pratiquer l’holocauste des juifs.

Si on observe de plus près les réactions politiques de cette « gauches » du capital on s’aperçoit que les thèmes qu’elle défend sont identiques à ceux défendus par la droite il y a 30 ou 40 ans.

Soutient aux guerres impérialistes baptisées humanitaires.

Mépris des classes populaires comme les gilets jaunes qualifiés de « fascistes ».

Racisme par volonté de séparation communautaire.

Négation de la souveraineté du peuple sur la nation.

Négation de la déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789.

Concept raciste et antisémite de responsabilité collective.

Maintenant les dévots du mondialisme enjoignent les peuples européens de se repentir par des gestes dignes de la fin du Moyen Ages quand la peste et les guerres ravageaient l’Europe, des colonnes de pénitents parcouraient alors les campagnes en se flagellant pour expier leurs fautes.

Les tartuffes sont encore à l’œuvre essayant de nous plonger dans les heures les plus sombres de notre histoire.

L’œuvre conjointe des promoteurs de confinement avec traçabilité vaccinale et pseudo gauche de tartuffes est la pire entreprise réactionnaire conçue depuis longtemps pour maitriser et museler le peuple ayant manifesté son mécontentement depuis un an et demi. Ils sont en passe de réussir leur coup, réagissons !

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires