Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 janvier 2008 6 19 /01 /janvier /2008 17:07

Croire ou douter,  telle est la question.

 

 

Un ami de longue date, que je respecte beaucoup par ailleurs, me dit retomber dans la Croyance à la lecture d’un article d’une revue s’intitulant scientifique, essayant de réfuter les argumentaires du film «Loose Change» mettant en doute la réalité de cette fameuse Croyance.

 

Quelle est cette Croyance, nouvelle religion globale. Elle prétend que les musulmans ont entrepris par leur faction la plus fondamentaliste (donc la plus musulmane) une guerre dite de civilisation contre « l’Occident » judéo-chrétien  et démocratique. L’agresseur taxé de fascisme vert (couleur de l’Islam) utilise l’arme abjecte du terrorisme et perpétue sans cesse massacres et assassinats par son bras armé intitulé dans les médias Al Quaïda. Cette guerre de civilisation mettant en confrontation prétendues démocraties contre prétendu fascisme, Islam contre Judéo Chrétienté aurait été déclaré par les horribles attentats du 11 septembre 2001 dont l’organisation serait attribuée à cette organisation mythique Al Quaïda  et son chef le non moins mythique Oussama Ben Laden.

A la suite de cette lâche agression, véritable Pearl Harbour, le monde libre guidé par « l’Amérique »  s’est lancé à corps perdu dans la guerre contre le terrorisme islamique, occupant tout d’abord l’Afghanistan ou des grottes sophistiquées abriteraient Al Quaïda et Ben Laden d’où ils lanceraient leur Fatwa et leurs Kamikaze contre le monde libre. Puis ne parvenant pas à traquer leur adversaire ici, ils sont allés le chercher plus loin, en Irak ou il aurait possédé des armes de destruction massive. En Irak en dépit de grandes certitudes initiales et 100 000 morts après aucune de ces armes ne fut trouvé pourquoi pas l’Iran maintenant. On peut remarquer l’inefficacité extrême des services de renseignement et des armées americano occidentales, plus de 6 ans après Ben Laden court toujours, il n’y a pas un mois sans qu’il ne soit cité comme l’auteur d’un acte terroriste et qu’il n’apparaisse dans les médias, en rajeunissant même. L’ennemi islamiste semble de plus en plus dangereux, inexpugnable à tel point qu’il fallut restreindre les libertés individuelles du monde de moins en moins libre. L’ombre d’Al Qaïda n’en finit plus de planer sur nos têtes apeurées réclamant la protection de l'Oncle Sam.

 

L’acte fondateur de cette guerre : le 11 septembre 2001.

De sombres arabes se seraient emparés de quatre avions de ligne en réussissant tous à passer des coupes moquettes dans leurs bagages à main. Coupes moquettes dont ils se seraient servis comme arme menaçante. Après s’être sommairement entraîné au pilotage et pris connaissance du fonctionnement des avions grâce à des manuels d’instruction en arabe et laissé pour preuve de leur perfidie un Coran dans une poubelle, ils auraient réussi d’audacieuses manœuvres de pilotage, voir improbables comme arriver à toucher le Pentagone au rez-de-chaussée sans endommager la pelouse devant, un exploit ! Puis les tours jumelles atteintes, s’effondrent comme château de carte à la vitesse de la chute libre. Au pentagone, nulle trace d’avion, il se serait évaporé avec titane et acier spécial, néanmoins on aurait pu identifier les corps grâce à leur ADN. On aurait quand même retrouvé le passeport d’un terroriste échappé du brasier. La tour 7 du WTC s’effondre toute seule, sans avoir été heurtée par quoi que ce soit. 

Tous ces évènements ne sont que des premières. Aucune tour, en plus deux, ne s’est jamais effondrée suite à un incendie, jamais un avion ne s’est évaporé après un crash et beaucoup d'autres choses.

Quelques heures après l’attentat tout était entendue, c’était Ben Laden et Al Quaïda qui des montagnes d’Afghanistan avaient organisé cette attaque. Enquête ultra rapide.

 

Pourtant il se trouve qu’il y a des gens qui ont cru ces balivernes, la foi du charbonnier chevillée au corps  et d’autres qui se sont mis à douter derechef pensant que cela faisait beaucoup d’éléments difficiles à croire.  Par la suite et rapidement, grâce au Réseau Voltaire un nombre impressionnant de détails sont apparus rendant la thèse officielle du complot islamique incroyable. Aujourd’hui des centaines d’experts en tous genres se sont penchés sur tous les aspects techniques de ces évènements, des centaines d’articles ont été écrits des dizaines de livres, quantité de films de démonstrations abordant les moindres détails et le moindre témoignage. Le 11 septembre 2001 après 6 ans,  ne cesse de produire analyses, commentaires, sondages d’opinions, prises de positions d'hommes politiques tant la version officielle est difficile à passer.   

 

Que reste t-il aujourd’hui ? Le monde s’est divisé en croyant  et septiques, combien de part et d’autres ? Déjà 42 % des étatsuniens pensent que la version officielle est douteuse. Le cœur de l’américano globalisme!

 

Alors comment peut-on croire l’incroyable. C’est dans cet aspect que ces évènements son remarquables, révolutionnaires même et changeront le monde bien plus surement que toutes autres révolutions passées.

Sous nos yeux effarés nous avons assisté à la fabrication d’une nouvelle idéologie d’état.

 

On peut remarquer tout d’abord l’implication sans failles de tout ce que le monde américano occidental compte comme autorités et corps constitués  pour tenter de valider la version officielle du complot islamique. Rien n’y a manqué, aucun média, aucun parti politique y compris le PCF et les gauchistes, aucune autorité morale, religieuse, scientifique philosophique. La science fut convoquée pour tenter tant bien que mal de justifier l’injustifiable. L’idéologie dominante, « superstructurelle » a mis cette fois le paquet, s’est engagé dans sa totalité sans possibilité de retour, a bâti une nouvelle religion globale en laquelle tous doivent croire sous peine d’excommunication social. On a même mis la «Shoa » dans la balance, suprême crime, suprême tabou en taxant de négationniste les agnostiques de cette nouvelle religion. Dernièrement, au cours d’une émission consacrée à l’assassinat présumé de l’ancien ministre Pierre Bérégovoy, un ancien enquêteur des RG fut traité d’affabulateur par le journaliste de service, chargé de la version officielle sous prétexte qu’il aurait participé à la rédaction du livre de Thierry Meyssan « L’effroyable Imposture » doutant de la version officielle sur les attentats du 11 septembre. Il s’agit donc bien là pour les tenants de la religion d’état de pourfendre les hérétiques incroyants, forcément menteurs en toutes choses car ne psalmodiant pas sempiternellement le nouveau crédo: Ben Laden = musulmans = terroristes.

      

L’enjeu est donc devenu de taille, que la vérité apparaisse et tout le système politique, idéologique, médiatique, morale de l’américano occident s’effondrera. La pseudo démocratie, le «droitdel’hommisme », le pseudo monde libre, s’enlisant dans le plus horrible complot de l’histoire de l’humanité promu et défendu par tout ce que ce monde compte comme autorités morales.

 

Alors comment cette effroyable imposture peut-elle encore tenir ? Simplement par la croyance religieuse. Il est absolument remarquable que toute argumentation technique sur l’infaisabilité de la version officielle n’a  d'impacte sur les « croyants ». Par exemple, ayant dépensé forces arguments techniques face à un journaliste de l’Humanité, il me fut répondu in fine que ce que je prétendais était forcément faux parce qu’Ils n’avaient pu faire ça ! Argument religieux s’il en est. Gérard Miller psychiatre saltimbanque des médias, prétendument de gauche, a insulté Thierry Meyssan dans un article retentissant du Nouvel Observateur en le traitant de négationniste tout en se vantant de ne pas avoir lu son livre et dire qu’il ne le lirait jamais, argument religieux s’il en est. Le responsable du bureau enquête accident de l’époque (je ne me souviens plus de son nom) a dit à la télévision que l’avion ayant percuté le Pentagone n’avait pu physiquement atteindre le point d’impacte cité dans la version officielle. Le journaliste l’interrogeant lui demande alors s’il soutient les doutes de Thierry Meyssan sur la version officielle il jure à ce moment que non et répond que si version officielle il y a, il ne peut qu’y souscrire. Tout une série de réactions aux doutes évoqués par le Réseau Voltaire sont du même style il suffit de lire la nombreuse littérature lui étant consacré.

 

Comment résister à cette nouvelle religion particulièrement nauséabonde? Par le doute bien sure, par le doute de l’honnête homme. Pierre Abélard formidable philosophe du 12ème siècle, précurseur de Descartes nous a dit :

« La première clef de la sagesse, c’est une interrogation continuelle, il n’est pas inutile de douter de chaque chose. En effet, qui doute conduit à chercher, qui cherche peut saisir la vérité », malheureusement il en paya déjà durement le prix.

Aujourd’hui nous est-il permis de douter ? Il semblerait que non. Pourtant en regardant ce qui s’est passé au Pentagone le 11 septembre 2001, si on fait abstraction de la version officielle on comprend très vite qu’il s’agit d’un missile de croisière doté d’une charge creuse.

-             Les réverbères intacts indiquant une envergure d’aéronef faible

-    La pelouse intacte indiquant une trajectoire parfaitement  horizontale à faible altitude

-             Un impacte très bas moins de deux mètres, l’altitude visible par la trainée des booster (Monstres).

-         Une trainée de booster de missile de croisière parfaitement visible

-         Une explosion d’explosif, remarquable par la couleur claire et le nuage de vapeur d’eau

-         Le percement de trois ailes de bâtiment avec un trou parfaitement circulaire, de faible diamètre, (plus faible que le diamètre d’un fuselage d’avion de transport).

-         Des débris caractéristiques d’un missile de croisière notamment son petit réacteur.

-         Des témoignages concordants indiquant un petit aéronef.

-         Le port de masque des sauveteurs en prévention d’aérosols d’uranium appauvri dont sont dotés ce genre de missile.

-         Les très faibles dégâts collatéraux, indiquant un percement et non un écrasement.

 

Si une version officielle n’avait pas été imposée, indubitablement le moindre observateur aurait conclu au missile. Alors pourquoi tous les enregistrements des caméras présentes à proximité ont-ils été confisqués le jour même, n’est ce pas pour ne pas montrer le missile?

Pourquoi aller mettre un énorme avion commercial ?

- Que personne n’a vu,

- dont il existe aucun débris (il se serait évaporé),

- et dont l’impact est totalement incompatible avec son envergure.

 

Manhattan,

-         Deux tours sont touchées par un avion, pourtant trois s’effondrent, une de trop.

-         Des avions sans hublots, sans marques commerciales, remarqués par les premiers commentateurs.

-         Une manœuvre de dernier instant ahurissante digne de pilotes très chevronnés

-         Pour la première fois au monde deux tours qui s’effondrent parfaitement verticalement suite à un incendie pourtant de faible intensité. Pas de chance les architectes ayant conçu ces tours sont remarquablement mauvais,

-         Effondrement à la vitesse de la chute libre,

-         Explosions parfaitement visibles à l’étage sous la destruction

-         Expulsion horizontale a près de 100 mètres de poutres de plus de 1 tonne

-         Témoignages des pompiers ayant entendu les explosions.

-         Débris très petits et forte présence de poussières comme après une destruction programmée.

 

La aussi, s’il n’y avait pas eu version officielle alambiquée tout le monde aurait conclu à une destruction de ces tours à l’explosif  

 

Franchement, est-il permis de douter de la version officielle, comme 42 % des étatsuniens ??

 

Maintenant l’objection du journaliste de l’Humanité est elle recevable «  Ils n’ont pas pu faire cela » et bien non, car il est prouvé qu’Ils avaient prévu en 1962 de faire quelque chose de similaire, c’était l’Opération Northwoods
http://fr.wikipedia.org/wiki/Op%C3%A9ration_Northwoods

A l’époque Kennedy avait mis son véto à cette opération criminelle. Serait-ce la raison de son assassinat ?

 

Alors comment ne pas douter ! Pour lever ce doute qui se manifeste de plus en plus chez un nombre toujours croissant d’habitants de cette planète, il faut demander la formation d’une commission d’enquête internationale sous l’égide de l’ONU. Aujourd’hui c’est la seule activité politique valable pour tout honnête homme. Tout le reste n’est qu’anecdote car cette monstruosité est le point d’orgue du système américano globaliste sont aboutissement son apogée et… son chant du cygne.

 

 Que restera t-il de ce système quand  tout sera révélé, comment les plus abominables mensonges ont-ils pu être soutenus, par nos journaux, nos politiciens, par tout ce que l’on croyait et qui faisait l’assise de notre société. Que restera t-il de notre société quand sera révélé qu’Al Quaïda  n’est qu’une organisation du monstre étatsunien et que tous les crimes attribués à cette organisation terroriste sont à mettre au compte des apprentis sorciers de Washington. Que restera t-il de cette société quand sera révélé comment un ordre donné à Washington est mécaniquement exécuté à la rédaction Du Monde, de France 2 ou de l’Humanité. Que restera t-il de nos institutions quand le peuple saura à quel point notre pays est soumis aux intérêts des USA que son indépendance n’est plus qu’un souvenir, que le moindre politicien est aux ordres de l’étranger et qu’une cinquième colonne à pris depuis longtemps le pouvoir dans ce pays comme dans bien d’autres.

 

Que restera t-il quand enfin le monde réalisera que le roi est nu ?

 

Il ne restera plus rien et tout sera à rebâtir.


Encore une fois, aujourd'hui, la seule activité militante valable et convenable pour tout humain épris de justice et de liberté est d'oeuvrer à ce qu'enfin soit révélé cette effroyable imposture.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Alain Benajam - dans Idées
commenter cet article

commentaires