Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 janvier 2009 7 11 /01 /janvier /2009 19:15


Les bourreaux de Gaza sont des bourreaux ordinaires et Gaza un ghetto ordinaire, les crimes commis par ces bourreaux ordinaires sont des crimes ordinaires que l'histoire du monde a déjà vu et qui malheureusement se répètent, avec dans la bouche des bourreaux les mêmes arguments. Le monde n'a pas su corriger les mécanismes criminels du passé. Saura t-il les corriger après ce terrible drame. Que ces bourreaux se présentent comme juifs cela ne change rien à l'affaire, d'autres se présentaient chrétiens avec la croix du martyre en symbole cela ne change rien à l'affaire, le propre des bourreaux est de mépriser les religions et leur enseignement alors qu'ils soient juifs ou autre...




Des crimes horribles ont été commis par ces bourreaux, des écoles bombardées alors qu'il était bien su que c'étaient des écoles bourrées d'enfant, l'ONU avait prévenu. Des familles massacrées dans des immeubles dans lesquels les bourreaux les avaient rassemblées avant de les écraser sous les bombes, des enfants abandonnés mourant prés du cadavre de leur mère abattue à bout portant à deux pas de ces mêmes bourreaux. Bien évidemment en bon bourreaux non seulement ils ne portent pas assistance aux blessés qu'ils côtoient, mais mieux ils bombardent les secours tuant les secouristes.

Je ne site que quelques éléments, évoqués par l'ONU. Le décompte exhaustif des crimes de guerre se fera plus tard.

Les médias occidentaux pudiques et compréhensifs à l'égare des bourreaux, comme d'habitude, montrent peu, les journalistes «occidentaux» n'ont pas le droit d'assister aux scènes de crime, mais d'autres sont là, ils étaient déjà la et ils témoignent, ils montrent des images, l'ONU confirme et proteste. Ces images sont tellement terribles que déjà on dénombre plusieurs morts par crise cardiaque devant les postes de télévision.





Que se passe t-il dans la tête d'un bourreau ordinaire pour qu'il puisse commettre de tels crimes. Beaucoup par le passé furent interrogés et finalement on arrive un peu à comprendre et ça fait peur. La ou tout un chacun voit un corps d'enfant écrabouillé la cervelle dégoulinante. Lui le bourreau ne voit pas comme nous, il voit un truc, même pas un animal non, il n'oserait pas, les bourreaux sont en général sensibles et aiment les animaux, non ils voient une chose. Certains appelaient cela dans leur langue des «schtück», des éléments, des morceaux. Quand le bourreau rentrait le soir fatigué, par une journée de travail, devant la soupe fumante et sa tendre épouse avec ses chères têtes blondes, il évoquait discrètement le nombre de « schtük » qu'il avait traité et qui l'avaient mis dans cet état d'harassement.

Le bourreau ordinaire de Gaza lui oeuvre plus confortablement, une manette à la main, un écran vidéo devant les yeux, il pourrait seulement jouer. Il presse un bouton, pan! Une école 30 enfants de « schtük » (je ne connais pas la traduction en hébreux), pan! Un immeuble 40 « sctück », pan! Un camion humanitaire. Comme ça toute la journée. Le soir fatigué, le doigt endolori devant la soupe fumante et sa tendre épouse avec ses chères têtes blondes, il évoque discrètement le nombre de « schtük » qu'il a traité et qui l'a mis dans cet état d'harassement.

Le bourreau ne voit pas comme nous d'ailleurs il ne peut pas si non il ne serait pas bourreau.




Bien entendu, les bourreaux et leurs amis, nient, ils disent que c'est pas vrai, ce ne sont que mensonges et manipulations ils nient en bloc, ces images ont été confectionnées ailleurs, disent t-ils dans des studios pourquoi pas, ce sont des mannequins, ils crient au complot, ils font signer des pétitions.

Cette façon qu'ont les bourreaux de nier l'histoire dans laquelle baigne leur crime n'est pas nouvelle, ils ont honte alors la négation est leur seule défense, ce n'est pas nouveau.





Bien entendu les bourreaux ont toujours leurs raisons d'être bourreaux, leur raison ne change rien strictement rien à l'affaire, ils commettent des crimes qualifiés selon le droit international de crime. Un crime est un crime, certains criminels disent : "je l'ai tué parce que je l'aimais ", ce crime d'amour reste un crime et conduit son auteur en prison.




Mais écoutons leurs raisons par la voix de la princesse bourreau, embrassée tendrement par notre Bernard Kouchner sur le perron de l'Elysée.


Les bourreaux disent combattre des terroristes, cachés là dans ce ghetto au milieu des civiles et que ces terroristes envoient des roquettes sur le monde libre au dela des murs du ghetto, là ou les gens sont tranquilles et sereins goutant les bien faits de la démocratie. Les gens libres du monde libre ne dorment plus c'est atroce. Les bourreaux combattent pour le «monde libre» et la démocratie en quelque sorte ils massacrent pour nous.





D'abord qu'est ce qu'un terroriste? Il se trouve qu'il me reste dans ma famille un oncle qui fut terroriste entre 1943 et 1944, il faisait partie d'une organisation terroriste de l'époque appelée FTP – MOI régiment Carmagnole (Francs Tireur et Partisans Main d'œuvre Immigrée) le régiment Carmagnole rassemblait des juifs d'origine immigrée parlant Yiddish. Ils étaient terroristes et qualifiés comme tels par les médias de l'époque qui se rependaient sur leurs méfaits. En plus des métèques! Leur travail était de terroriser les Nazis et leurs complices, ils ne lésinaient pas, posant çà et la des bombes artisanales confectionnées avec de vieux tuyaux. Ils tuaient indifféremment des nazis allemands, des fascistes français, parfois en posant une bombe ils tuaient la fiancée d'un soldat nazi, les nazi et leurs collaborateurs étaient terrorisés. Une activité qualifiée de lâches attentats terroristes dans les média de l'époque. Mon oncle fut pris et envoyé à Buchenwald, puis Monthausen, puis Auschwitz, il fit la marche blanche, il survécu et fut libéré. De retour en France il était devenu un héros, il n'était plus terroriste mais Résistant, il fut décoré pour fait de guerre: Médaille Militaire, Médaille de la Résistance, Légion d'Honneur. Le cas de mon oncle est très répandu dans le monde, ou les terroristes deviennent brusquement des héros de la résistance, comme en Algérie, en Inde, en Afrique du Sud ou l'ex terroriste Nelson Mandela reçoit encore les hommages du monde y compris de ses anciens bourreaux.



Les terroristes finissent toujours résistants puis parfois ministres ou présidents. Quand aux bourreaux ils finissent souvent au bout d'une corde ou avec douze balles dans la peau. Il faut donc se méfier du côté ou l'on se trouve.


Que je sache le conflit entre sionistes et palestiniens n'est pas encore résolu. Les palestiniens spoliés de leurs bien en 1948 n'ont pas encore retrouvé leur droits 60 ans après. Les palestiniens estiment que des étrangers occupent leur terre et ils tentent de faire valoir leur droits oubliés par tous. Ils ont confectionné des roquettes avec de vieux tuyaux, engins étant plus une extension de la fusée de feux d'artifice que du matériel de guerre. Ils tirent au hazard , sans viser, avec ces engins on ne peut pas viser. Ce ne sont pas des bombes téléguidées Laser. Eux, les bourreaux peuvent viser les écoles de l'ONU et les immeubles ou sont rassemblés des réfugiés, sans coup férir. Les fameuses roquettes terroristes ne tuent personne ou presque, quatre morts par erreur, moins que les accidents de voiture le samedi soir à Tel Aviv. A oui, elle font peur, c'est bien à ça qu'elles servent!

Elles rappellent au monde qu'ici rien n'est réglé et qu'il va faloir y penser, de régler ça un jour!


Les autres, les précis, les chirurgicaux et leur Laser ,ils ont tué 900 trucs dont 275 enfants de trucs, pas mal, bien visé!

Les terroristes se cachent dans la population, bon, mon cher oncle terroriste était civile bien entendu, ses actions de terroristes terminées il rentrait chez lui, ou l'attendait sa famille angoissée. Les terroristes palestiniens sont pareils, civiles parmi les civiles, leur roquettes envoyées ils rentrent chez eux tout simplement, il n'y a pas de casernes de terroristes, désolés. L'argument est stupide.





Alors écoutons toujours la belle fiancée de notre Bernard Kouchner national. Les terroristes islamistes auraient ourdi un complot contre le monde libre et la démocratie et ils faudrait les tuer, les islamistes bien sure, eux qui font des terroristes, c'est ce à quoi s'attachent les bourreaux de Gaza, tuant prioritairement des enfants, futures terroristes, ils travaillent pour les générations futures en quelque sorte.

Déjà, il y a plus de 100 ans, du temps de mon grand père en Russie, les services du Tzar avaient inventé un tel complot qui auraient été ourdi par les juifs cette foi ci et c'était pour ça qu'il fallait les tuer et les chasser. Ces services avaient mis en place cette légende appelée «Protocole des Sages de Sion». Fabriquer de pseudo crimes et de pseudo complots pour les attribuer à ceux qui gênent par leur résistance afin de les éliminer? Ceci est vieux comme le monde. Mon grand père, fut obligé de partir de Russie, les palestiniens partiront-ils?

J'entends d'ici mes détracteurs évoquer les attentats du 11 septembre 2001 à New York, attentats attribués à la hate à un complot islamiste. Je répondrais que pour les observateurs avisés, qui sont maintenant très nombreux dans le monde voir majoritaires, cette théorie du complot islamiste est matériellement impossible, je les invite à s'informer sérieusement sur la chute des Twin Tower ou sur l'explosion du Pentagone. Cette théorie ne tient pas plus debout que celle du « Protocole des Sages de Sion ».


Certains me disent, oui mais c'est la guerre on se défend, c'est de la légitime défense. D'abord pour que la défense soit légitime, il existe dans le droit de toutes les nations, le concept de proportionnalité de la défense contre l'attaque. Ici persone ne peut dire que cette défense est proportionnelle donc ne peut être légitime selon le droit. D'ailleurs les bourreaux se foutent toujours du droit comme de leur première mitraillette. Et puis la guerre, quelle guerre? Une guerre implique des belligérants ou sont les belligérants? D'un côté aujourd'hui 900 morts dont 275 enfants, de l'autre 14 et encore il paraît qu'une bonne moitié aurait été tué par leur co bourreaux par erreur, dans la précipitation de zigouiller.

Donc pas de guerre, de leurs propres aveux les bourreaux ne risquent rien du tout, pas plus qu'à la sortie d'une boite de Tel Aviv un peu bourré. Ils massacrent de loin comme au jeux vidéo. La guerre, c'est baïonnette au canon et à l'assaut. Une guerre c'est sur le terrain, pas des bombardements visant des écoles. Les bourreaux sont des pleutre. Bourreaux sans risque, beau métier.


Quand au fameux monde libre évoqué par notre princesse des bourreaux, il serait bien plus libre si ces fameux bourreaux rejoignaient le seul lieu qui puisse leur aller: l'Enfer.


Donc les juifs dont je suis, s'ils veulent avoir un quelconque avenir sur cette terre seraient mieux avisés de combattre le crime et l'injustice comme le firent mes ancêtres que de plonger leur âme dans cette horreur.


Il y aura pour l'état sioniste un avant et un après Gaza. Quel est l'avenir de cet état? Les bourreaux engendreront ils d'autres bourreaux, quel avenir pour ces jeunes israéliens, que le massacre sans cesse répété? Peut on bâtir un pays et un avenir pour une jeunesse sur des cadavres écrabouillés. Combien faudra t-il de temps pour refermer les haines et les blessures? Les victimes finiront elle par prendre le dessus?


Il est indéniable que l'état sioniste s'est perdu dans ce massacre et dans lequelle peut être d'autres l'ont entrainé. Entrainer les juifs à faire le sale boulot de l'impérialisme voilà qui est malin, Hitler n'y aurais pas pensé.





ALORS ON VA ME TRAITER DE TOUS LES NOMS DE SOUTENIR LES TERRORISTES, LE HAMAS, LES ISLAMISTES BIEN QUE JE SOIS JUIF ET ATHÉE.

SIMPLEMENT J'EN AI MARRE QUE L'ON MASSACRE PAR BONNE CONSCIENCE, LES BOURREAUX ONT TOUJOURS BONNE CONSCIENCE ILS ZIGOUILLENT TOUJOURS POUR LA BONNE CAUSE, DÉJA DES CENTAINES DE MILLIERS EN IRAK POUR DES ARMES DE DESTRUCTION MASSIVES INVENTÉES, DÉJA DES MILLIERS EN AFGHANISTAN.


SURTOUT J'EN AI MARRE DE COTOYER DES GENS QUI TROUVENT QUE LA PUNITION COLLECTIVE ET LE MASSACRE C'EST NORMAL, CES GENS LA SONT TOUT SIMPLEMENT DANGEREUX. ILS POURRAIENT BIEN ME MASSACRER, MOI, MA FAMILLE ET MES ENFANTS.


ALORS JE GUEULE PARCEQUE J'AI LA TROUILLE!










Partager cet article

Repost 0
Published by Alain Benajam - dans Actualité
commenter cet article

commentaires