Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 avril 2009 7 05 /04 /avril /2009 17:59

La journée de la jupe


Je ne peux m'empêcher à la lecture de certains commentaires sur ce film, qui fait heureusement beaucoup parler, d'apporter ma contribution.

Mon appréciation est celle du républicain et j'estime que le ton de ce film est fort justement républicain, ceci est suffisamment rare pour être signalé

Mon jugement sur ce qui touche l'humain est toujours marqué par le préambule de la déclaration des droits de l'homme et du citoyen: « Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droit ». On entend évidemment par « homme », humanité féminine et masculine et l'on comprend qu'on ne puisse attribuer ni vice mais également ni vertu à priori, à l'encontre de tout humain en fonction de son origine ou de son sexe.


On peut également juger ce film par sa crédibilité. La violence paroxystique de l'histoire racontée est elle crédible? Malheureusement oui, habitant moi même une banlieue qui pourrait être celle évoquée par ce film je peux en témoigner. Dans mon entourage immédiat je peux citer au moins une dizaine de personnes qui ont été violemment agressées, entrainant blessures, handicapes et pour l'une d'elle, une personne âgée, la mort. Les bandes communautaires tiennent dans ma banlieue le haut du pavé et sèment la terreur parmi les faibles, femmes, vieillards et handicapés. Ce pouvoir de la violence rappelle immanquablement le fascisme, que cela provienne de jeunes d'origine africaine qui font régner cette terreur ne change rien à l'affaire et ne leur confère aucune excuse, tabasser une petite vieille pour lui arracher son sac est un acte de délinquance particulièrement odieux.

Le film montre un de ces personnages, fort couramment présent dans nos banlieues habitué à user d'extrême violence pour parvenir à ses fins. Montrer la réalité même si elle ne fait pas plaisir est toujours oeuvre salutaire. La prise de conscience du réel est la seule voie qui puisse permettre de résoudre les problèmes quand ils se posent.

L'autre aspect évoqué par ce film est le rapport homme femme à la lumière de traditions venues d'ailleurs. Comment apprécier des traditions importées dans notre pays par l'immigration et venant de toutes les origines géographiques.

Pour la république laïque qu'est la France, la loi prime sur toutes traditions. Les traditions compatibles avec la loi française sont les bien venues les autres tombent forcément sous le coup de la loi. Par exemple, une femme majeure, ne peut être soumise à la volonté d'autrui y compris de personnes de sa famille. Le mariage forcé, la séquestration, la violence physique sont prohibés et les auteurs de ces délits punissables par la loi.

Confondre défense de la laïcité et néocolonialisme est ridicule, régressif et ne sert pas la cause prétendument défendue, elle sert plutôt la cause d'un communautarisme incompatible avec les lois et l'esprit de notre république et propice à la mise sous tutelle d'autrui.

La laïcité est le bien commun à tous les français quelque soient leurs origines et leur religion mais également le bien de tout immigré. Cette laïcité garantie à tous l'exercice de ses traditions compatibles avec la loi et l'ordre public. Les français venus d'ailleurs comme ma famille et comme beaucoup devraient être les plus ardents défenseurs de cette laïcité, comme je le suis. En outre l'égalité des hommes et des femmes fait partie intégrante de légalité proclamée dans la devise de la république française. Au nom du respect d'autres cultures nous n'allons certainement pas accepter de régresser vers la barbarie. L'égalité entre les hommes et les femmes est un gage de civilisation avancée, les traditions de soumission des femmes aux hommes n'ont rien à faire chez nous!

 

Je dis bien chez nous et je revendique ce droit de dire "chez nous". Le peuple français , femmes et hommes a durement combattu pour faire  avancer ses droits et faire progresser l'humanité faces aux despotismes et aux tyrannies, il fut le premier à inventer ce concept révolutionnaire de république laïque. C'est donc chez nous qu'existe ce concept avancé et nous y tenons. Ceux venus d'ailleurs comme un très grand nombre de français peuvent venir enrichir notre culture déjà composite, mais ils viennent chez nous et se doivent de respecter nos lois, notre bien commun qui devient aussi le leur.


 



Partager cet article

Repost 0
Published by Alain Benajam - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

Frédéric Delorca 06/04/2009 08:55

Bonjour, Merci pour votre mention. J'ai signalé votre article sur mon blog sur www.alain-benajam.comBien cordialementF.