Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

"Seuls les plus petits secrets ont besoin d'être protégés. Les plus gros sont gardés par la crédulité publique."

Recherche

18 septembre 2011 7 18 /09 /septembre /2011 18:55

libya_fauntroy.jpg 

 

Walter Fauntroy présumé mort en Libye de retour chez lui, devinez qui a t-il vu infliger la mort?

 

Traduction de l'articledu journal US AFRO

http://www.afro.com/sections/news/national/story.htm?storyid=72369


L'ancien député US Walter Fauntroy compagnon de Martin Luther King, qui est récemment revenu d'une mission de paix en Libye, a précisé qu'il était resté caché pendant un mois après avoir été le témoin d'horribles évènements de cette sanglante guerre civile de Libye, une guerre que Fauntroy assure qu'elle fut menée par des forces européennes.


La soudaine disparition de Walter Fauntroy et certaines rapides rumeurs avaient donné à penser qu'il avait été tué.


Dans une interview donnée dans sa maison de Northwest DC au journal US Afro la semaine dernière le fameux leader des droits civiques, rapporte qu'il a vu des militaires français et danois se ruer dans un petit village de nuit, décapitant, mutilant et tuant rebelles et loyalistes pour leur montrer qui était le maître.


«Quel est cet enfer? Pensais-je. Je me suis sorti de la et je suis parti me cacher » dit Fauntroy.

Les rebelles ont dit à Fauntroy que les les forces européennes leur avait dit de rester à l'intérieur des maisons. Selon Fauntroy les forces européennes voulaient dire au rebelles: « regardez ce que vous avez fait, en d'autres termes les français et les danois avait ordonné bombardement et tueries pour en rendre responsable les rebelles.

« La vérité la dessus sortira un jour » a dit Fauntroy


L'ancien député nous a dit que pendant son séjour en Libye qu'il avait pu parler avec Kadhafi en personne et qu'il lui avait assuré qu'il survivrait à cette attaque et que la mission d'unification des nations africaines continuerait.


« Contrairement à ce qui a été rapporté dans la presse, j'ai entendu et observé que 90% du peuple libyen aimait Kadhafi » dit Fauntroy, il dit également « Nous croyons que le véritable but des attaques contre Kadhafi étaient de s'opposer aux efforts des leaders africain entrepris pour arrêter la re-colonisation de l'Afrique »


Depuis plusieurs mois le leadership de Kadhafi s'est trouvé face à son plus grand défi. En février, un mouvement radical de protestation appelé printemps arabe s'est répandu à travers la Libye. Quand Kadhafi a répondu par l'expédition de militaire et de paramilitaires en civil dans les rue pour attaquer les manifestants cela tourna en guerre civile et ce avec l'assistance de l'OTAN et de l'ONU.


Les assertions de Fauntroy n'ont pu être vérifiée par le journal AFRO et le département d'état US n'a pas validé la version des faits de Fauntroy. Fauntroy n'a pas agi comme un représentant officiel des USA en Libye.


Quand le rumeur se rependait disant que Fauntroy avait été tué, en réalité il était incognito a t-il dit à l'AFRO dans cette interview. Fontroy dit que pendant plus d'un mois il décida de ne pas contacter sa famille mais de continuer sa mission afin de parler avec les leader spirituels africains au sujet du mouvement d'unification africaine malgré les révoltes arabes.

Je suis toujours la dit Fauntroy montrant plusieurs parties de son corps « j'ai tous mes doigts et mes orteils, je suis extrêmement chanceux d'être la!».


Après les blogs et les rumeurs rapportant que Fauntroy avait été tué, Eleanor Holmes Norton du bureau des députés annonça le 24 août qu'il avait été en contact avec les autorités qui confirmèrent qu'il était sauf et pris en charge par le Comité International de la Croix rouge. Fauntroy est rentré à Washington DC le 31 août.


Dans sa maison Fauntroy sorti plusieurs mémoires et carnets de note pour expliquer pourquoi il voyageait en Libye quand il fut pris dans les révoltes.


Le récent voyage en Libye était une partie de ma mission qui commença sous Martin Luther King quand il me donna l'ordre de joindre quatre pays africains sur le continent avec quatre de la diaspora africaine dans le but de rendre à ce continent son statut pré-colonial » dit Fauntroy.


Nous voulons que l'Afrique devienne le grenier du monde dit il: «Souvent, les principales routes conduisent dans toute l'Afrique à des ports pour que les ressources naturelles et les richesses soient menées hors du continent afin d'être vendues sur les marchés européens »

 

 

Fauntroy a été le compagnon de Thierry Meyssan à l'hôtel Rixos pendant l'attaque meurtrière de l'OTAN ils ont sympatisés et ils ont échangés des idées pendant plusieurs jours.

Partager cet article

Repost 0
Published by Alain Benajam
commenter cet article

commentaires