Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 décembre 2009 4 24 /12 /décembre /2009 14:46

Le Complot identitaire




Dans leur volonté de mettre un terme aux nations légales ce que d'aucuns appellent états-nation, les tenants du nouvel ordre mondial s'ingénient à promouvoir tous les concepts anti nationaux possibles et imaginables. Leur but est claire, les nations légales et leurs corpus de lois sont autant d'obstacles à la libre circulation des capitaux et à la recherche du moins disant social et salarial.

 

 

Un nouvel ordre mondial veut nous être imposé

 


 


En France c'est l'identité qui sera l'outil permettant d'abattre définitivement la Nation et le dernier obstacle vers la gouvernance mondiale et notre identité sera ostensiblement anti musulmane le « La » est donné par quantité de fausses bourdes ministérielles soigneusement calculées.


Notre président de la république qui ne cache pas ses attaches avec les promoteurs anglo-saxons du nouvel ordre mondial a engagé le combat en commençant par la mise en place d'un ministère de l'immigration et de l'identité nationale, on ne se cache plus l'objectif est claire.


Le concept d'identité opposé au concept de citoyenneté.


Autant la citoyenneté est descriptible car formelle, autant l'identité est floue et insaisissable , c'est un peu l'auberge espagnole ou chacun se nourrit de ce qu'il apporte. Cependant je peux tenter une approche car de nombreuses conversations sur Face Book m'ont opposé aux défenseurs de l'dentité, j'essaye donc de reproduire leurs vues hétéroclites.


L'identité nationale ou le réflex identitaire.


Le premier moteur du réflex identitaire est la xénophobie, c'est le terreau sur lequel est destiné à pousser la plante vénéneuse. Etrangers contre français la xénophobie promue est officialisée par un ministère, le ministère de la xénophobie, tel qu'il conviendrait mieux de le baptiser.

L'identité est d'abord exclusion, c'est contre l'autre qu'elle tente d'exister.

L'Autre, les identitaires ont toujours un Autre sous la main, l'Autre pas comme nous voilà l'ennemi, chez nous l'Autre sera maintenant le musulman, il n'y a pas si longtemps c'était le juif. Exclure ce qui est le plus étrange et visible doit pouvoir créer le fameux réflexe identitaire. La caricature sied bien à l'Autre, pas comme nous, un peu bronzé, les cheveux crépus, le nez crochu..


Caricature de juif caricature de musulman.

 

 


 

http://pagesperso-orange.fr/d-d.natanson/colporteur.jpg

 

  http://pagesperso-orange.fr/d-d.natanson/album-a-colorier.jpg



Juifs ou musulmans

 

 

http://www.alterinfo.net/photo/563695-688083.jpg

 

A l'assaut du monde chrétien

caricature de Mahomet

 

 

 

http://pagesperso-orange.fr/d-d.natanson/dechristianisation.jpg

  La République  ayant pris un faciès sémite préside à l'écrasement de l'identité chrétienne de la France déjà en 1905

 

 


Différentes versions de néo-xénophobies sont à répertorier


La version "français de souche".


Il y aurait des souches de français véritables et des souches d'Autres. Comment va t-on reconnaître un français de souche d'un français dont les souches sont ailleurs, jusqu'où remonter dans la généalogie? Les identitaires ont des problèmes forcément de procédure de reconnaissance, un français de souche c'est quoi? Sous l'occupation nazie, les Kollabos d'alors, qui voulaient déterminer les français «de souche» avaient trouvé le moyen, chaque français devait remplir son arbre généalogique. Puis que faire de ceux qui ne seraient pas «de souche» ? Telle est la dramatique question ? Que veulent ils faire des allogènes puisqu'ils veulent trier. Les nazis avaient trouvé la solution elle était finale.


http://www.histoire-en-questions.fr/vichy%20et%20occupation/juifs/humiliation4.jpg
Carte d'identité identitaire

 


La version laïciste


Les identitaires droitistes, antisémites traditionnels qui ont toujours crachés sur la république et la laïcité se découvrent subitement de l'intérêt pour cette laïcité tant décriée dans le passé. On n'a jamais entendu autant de défenseurs de la laïcité depuis 1905. Il faudrait lutter contre un islam qui ne respecterait pas les règles de la laïcité, il faut traquer les prières dites sur le domaine public, dans la rue. Le pape de Rome peut bien organiser des messes publiques en France et mobiliser l'état, non la moindre prière musulmane publique serait un affront à la laïcité.

Alors faudrait-il interdire aussi les processions le jour de l'Assomption?

Faut il interdire toute manifestation religieuse publiques qui pour un état laïc comme le nôtre n'est qu'une manifestation comme une autre, soumise à autorisation préfectorale. Le préfet de la république ne pouvant en aucune manière interdire telle ou telle manifestation en raison de telle ou telle idéologie, faudrait il interdire les manifestations?


La version "lutte contre l'intégrisme".


Certain laïcistes disent: liberté religieuse des musulmans, peut être mais il faut lutter contre l'intégrisme.

Comment fait on pour lutter contre un intégrisme religieux? Qui va définir légalement ce qui est intégrisme dans une religion et ce qui ne l'est pas? Concernant le catholicisme c'est simple, le pape désigne ce qui est le dogme officiel et ce qui n'est plus le dogme, on peut donc fustiger ce qui est intégriste, si celui-ci est hors du dogme officiel. Mais dans d'autres religions non centralisées comme le catholicisme, sans chef religieux comme le pape, qui peut dire l'intégrisme? Cet intégrisme ne peut être soumis qu'a l'appréciation de chacun ,qui ne peut être que diverse et engendrer des querelles sans fins. Comment dans une religion ou l'on n'est pas un adepte, apprécier les limites d'un intégrisme sans s'attaquer à la religion elle même et à ses fondements. On voit bien que lutte contre un intégrisme supposé revient a une lutte contre la religion, comme il n'est trouvé d'intégristes que chez les musulmans, on voit bien à quoi cela correspond. Et puis maintenant comment fait on pour lutter contre l'Islam? Faut il interdire cette religion? Comment fait on pour interdire une religion dans une république laïque qui défend la liberté religieuse, faut il abroger les lois de 1905, et plonger le pays dans un intégrisme anti religieux ?


La version féministe.


Ne pas se couvrir la tête dans la religion musulmane est un pécher pour les hommes comme pour les femmes en ce qui concerne les femmes la chevelure doit être cachée. Pour les croyantes musulmanes le port d'un foulard est un rite religieux comme pour les chrétiens d'aller à la messe le dimanche. Toutes religions comportent des rites et à chaque religion ses rites différents. Les chrétiennes doivent rituellement se couvrir la tête dans une église et les chrétiens se découvrir. Dans une synagogue par contre, hommes et femmes doivent se couvrir la tête même non juifs, pour les juifs et juives le port d'un couvre chef en tous lieux fait parti d'un rite fondamental.


Pourquoi certaines féministes ne fustigent elles que les musulmanes en arguant que se couvrir la tête serait un signe de soumission. Ou ont elles été chercher cela, comment peuvent elles ou osent elles nos féministes se mettre à la place des musulmanes qui ne suivent la qu'un rite religieux comme un autre. Interdire le port du voile islamique pour les femmes musulmanes c'est ipso facto leur interdire la pratique de leur religion. Faudrait il également pour les femmes leur interdire de se mettre à genoux à l'église, signe de soumission? Faudrait il pour éviter tous ces rites fâcheux pour les femmes interdire toutes religions? Ce serait dans notre république déroger aux lois de la laïcité de l'état et donc à la constitution.


Je passe sur le coup de la «Burka», portée une très infime minorité de femmes musulmanes se couvrant totalement le visage et le corps d'un voile. Ceci n'est en rien un rite coranique mais est porté par provocation par quelques jeunes femmes très souvent françaises nouvellement converties, puis on ne sait pas ce qu'il y a dessous! De toutes les façons la loi oblige à montrer son visage en dehors des périodes de carnaval.


La version historique.


Certains arguent que notre identité nationale nous viendrait d'une histoire commune. La encore quelle imposture!


L'Histoire de France autant que celle d'autres pays est une composition politique et mythique propre à édifier le bas peuple et à lui composer sur mesure une pseudo identité. Notre Histoire officielle nous vient de Michelet qui déjà, à une époque ou les connaissances historiques étaient faibles, était un piètre historien scientifique. Ce que Isaac et Mallet en ont fait pour « l'éducation » nationale tient de la rigolade. Gossiny et Uderzo ne font pas pire.


La France plus que tous autres nations européennes s'est constituée avec les peuples les plus divers, au cours d'ajouts successifs et de retraits et ce, continuellement jusqu'à une période très proche, puisque le rattachement de la Savoie et du Conté de Nice ne date que de 1860 .


Dés la préhistoire le peuplement du territoire qui deviendra la France est divers. Si le peuplement principal date du néolithique (-10000 à -3000) et suit un axe sud est, nord ouest, venant du croissant fertile (Irak) via l'Anatolie et les Alpes, le sud ouest, (l'espace franco cantabrique) était déjà densément occupé par des populations s'étant développées sur place au cours du paléolithique comme l'attestent de nombreux vestiges. A partir de l'âge du fer dit de Hallstatt (-1000) se sont des populations venant de l'est nord est dites indo-européennes, qui viendront surtout occuper l'est du pays. Les Celtes ou gaulois issus de cette civilisation se répandront dans toute l'Europe et donc sur le territoire de la France actuelle à partir de -500 (civilisation de La Tène), cette civilisation étant en dehors de l'est de la France, plus une invasion culturelle que génétique, tant pis pour ceux qui veulent avoir des ancêtres gaulois. L'apport Romain sera essentiellement et massivement culturel effaçant la culture celtique.

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/e/ee/Hallstatt_LaTene.png

 

Civilisations de l'age du fer Hallstatt -1000 en orange  le départ La Tène,  Celtes -500

 


Les Francs saliens de Clovis tribu germanique venant de la Hollande actuelle n'auront une influence culturelle qu'au nord de la Loire et une implantation génétique qu'au nord de la Somme. Les guerriers francs vont établir leur pouvoir en Gaule romaine avec des effectifs très réduits.

Si la génétique des populations françaises montre un fond important d'origine anatolienne ,les apports culturels protohistoriques et historiques sont successivement, celtiques, romains et germaniques.


La France partage largement son Histoire avec ses voisins ce qui ne peut constituer une identité purement nationale.


Avec l'Allemagne.


Le royaume Franc de Clovis puis de ses successeurs est loin de ressembler à la France actuelle et leur histoire est à partager avec nos voisins surtout allemands.

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/9/9d/Les_Francs_entre_400_et_440.svg/320px-Les_Francs_entre_400_et_440.svg.png

Les Francs un peuple germain venant d'au-delà du Rhin 


Les différents rois des Francs de Neustrie, d'Austrasie de Burgondie et autres ne sont en rien des rois de France, Rex Francorum (roi des Francs) ils ne sont pas encore Rex Francium (Roi de France).

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/7/70/Frankish_Empire_481_to_814-fr.svg/800px-Frankish_Empire_481_to_814-fr.svg.png

  Expension de l'empire Franc de multiples royaumes avant Charlemagne

Ou est la France ??


Charlemagne, Carlus Magnus ou Karl der Grosse va unifier l'ensemble des royaumes francs puis étendre un empire franc sur l'ensemble des peuples germains, il sera sacré empereur romain d'occident à Rome en 800. Karl der Grosse fait partie de l'identité allemande et italienne autant que de la nôtre. Il n'est toujours pas question d'histoire de France qui à cette époque est loin d'exister.

 

Les préliminaires de l'Histoire de France ne commencent qu'en 843 avec le traité de Verdun qui partage l'empire carolingien entre les trois petits fils de Charlemagne Louis dit le Germanique Lothaire et Charles dit le Chauve, celui-ci hérite de la «Francia Occidentalis» royaume franc d'occident, au centre Lothaire hérite de la Lotharingie qui donnera son nom à la Lorraine et à l'est la Germanie de Louis.

 


http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/4/42/Partage_de_l%27Empire_carolingien_au_Trait%C3%A9_de_Verdun_en_843.JPG/652px-Partage_de_l%27Empire_carolingien_au_Trait%C3%A9_de_Verdun_en_843.JPG

Partage de l'empire de Charlemagne traité de Verdun en 843 La Francia occidentalis prémisse de la France

 



La Lotharingie sera rapidement absorbée par la Germanie et les Germains ottoniens tenteront de reconstituer l'Empire de Karl der Grosse et s'intituleront empereurs romains germaniques.


Le tiers est de la France actuelle à l'est de la Meuse de la Saône et du Rhone appartiendra longtemps à l'Empire Romain Germanique et à son histoire.


Avec l'Angleterre.


En 1066 les descendants des Danois établis en Normandie et francisés depuis deux générations envahissent l'Angleterre, ils battent le prince saxon Harold à la bataille de Hasting. Guillaume dit le Conquérant en France ou William the Bastard (ce qui est une insulte) en Angleterre ajoute la couronne d'Angleterre à celle de duc de Normandie. Les compagnons de Guillaume vont s'établir en pays saxon en se taillant des fiefs sur les possessions des nobles locaux morts à Hasting. Ils importèrent ce faisant la langue franco normande en Angleterre. Un peut plus tard, Mathilde de Normandie petite fille de Guillaume épousa Geoffroy Plantagenet duc de Maine et d'Anjou, ils eurent un fils Henri. Celui-ci, grand et beau, présenté à la cour de France séduisit la reine, épouse de Louis VII, Aliénor duchesse d'Acquitaine, elle venait d'apporter son duché à la couronne de France. L'aldultère étant trop visible Louis VII répudia sa jeune épouse volage. Celle-ci récupéra son duché et s'empressa d'épouser son bel Henri. A la mort d'Etienne provisoirement roi d'Angleterre, Henri monta sur le trône d'Albion pas encore perfide.

 

 


Henri II Plantagenet dont le père était angevin apporta avec sa suite en Angleterre la langue parlée en Anjou et avec, les traditions continentales. Aliénor et Henri eurent deux fils et plusieurs filles, le premier des fils Richard dit plus tard Cœur de Lion fut élevé par sa mère dont la langue parlée à Bordeaux était l'occitan, il devint roi d'Angleterre à la mort de son père et en même temps duc de Normandie, de Maine, d'Anjou et d'Aquitaine. Il n'alla pas souvent en Angleterre on dit pas plus de trois fois. Richard était de culture occitane il avait peu de goût pour ce pays dont il laissa longtemps la gestion à son frère Jean dit Jean sans Terre. Richard était un « mangeur d'ail » certainement à l'accent rocailleux, mais allez dire ça aux anglais qui admirent la statut de leur cher Richard Lion Heart devant le palais de Westminster, ils ne vous écouteraient pas.

 


http://www.photoway.com/images/londres/LDN04_134-richard-coeur-de-lion.jpg

La statue de Richard Lion Heart devant le palais de Westminster à Londres
(un mangeur d'ail)

 


Les possessions du roi d'Angleterre Plantagenet en France allaient de la Normandie aux Pyrénées, donc un bon tiers de la France de l'époque.

L'empire Plantagenet prenant trop d'importance aux yeux de Philippe Auguste encore roi des Francs , une guerre sans fin s'engagea avec l'Angleterre continentale. Dans cette guerre point de soldats anglais ou saxons, non! Mais du côté Plantagenet ses vassaux français, aquitains, angevin ou normands.

 

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/3/33/France_1154-fr.svg/503px-France_1154-fr.svg.png

  L'empire Plantagenet en bleue les possessions du roi capétien


Le conflit franco « anglais » dura longtemps entrecoupé de longues trêves. Il était coutume durant ces périodes de paix que la fille du roi franc devenu de France avec Louis IX épousât le roi d'Angleterre.

Ainsi Isabelle de France fille de Phillipe le Bel eut un fils Edouard avec son mari Edouard II  d'Angleterre, il était donc petit fils de Saint Louis. Les roi « maudits » fils de Philippe le Bel n'eurent pas de descendants. Selon la loi féodale, Edouard III d'Angleterre fils d'Isabelle de France aurait du être couronné également roi de France.

Le frère de Philippe le Bel, Charles ne l'entendit pas de cette oreille il avait un fils Philippe qu'il comptait bien mettre sur le trône de France. Il fut inventé pour la circonstance une «loi» dite salique car prétendument venant des Francs saliens tribu de Clovis. Il était dit dans cette loi que le royaume franc ne pouvait se transmettre par les femmes. Philippe fût donc couronné roi de France sous le nom de Philippe VI à la place d'Edouard III d'Angleterre. Edouard ne fut pas dupe de la supercherie et vint réclamer son royaume les armes à la main. Ce fut le début de la guerre de 100 ans qui continua le conflit Plantagenet de 1337 à 1454.

C'est au cours de la deuxième phase de la guerre de cent ans, après la bataille d'Azincourt en 1415 qu'on parla d'anglais et de français. Avant, le Prince Noir fils d'Edourd III quand il ravagea la France au cours de sa « Chevauchée » c'est avec des soldats et chevalier gascons qu'il le fit.

Il ne faut donc pas croire que les habitants de la région bordelaise vivait sous un joug anglais. Au contraire ils était fort satisfaits d'être anglais et de pouvoir vendre leur vin à Londres.

En 1453 quand l'armée de Charles VII eut définitivement bouté l'anglois hors de France. Les bordelais mécontents allèrent supplier les anglais de revenir. Il revinrent de mauvaise grace et leur contingent renforcé d'une armée gasconne fut écrasé à la bataille de Castillon prêt de Bordeaux par les canons Veuglaire et Ribaudequin de l'artillerie des frères Bureau,selon le même scénario qui permit de les battre quatre ans plus tôt à la bataille de Formigny. Qui connaît les frères Bureau et leur artillerie qui permirent à la France de gagner la guerre de cent ans ?

 

http://s33.photobucket.com/albums/d72/Tiflo/mitraillette.jpg

Ribaudequin multitube à tire en rafale 

 

http://www.video-tr.fr/banniere-odilon/img/machine_10.jpg

Veuglaire à chargement par la culasse

 

 

Ce qui a véritablement bouté l'anglais hors de France l'artillerie des Frères Bureau et non Jeanne d'Arc

 



Revenons vers l'Empire Romain Germanique ou notre histoire commune continue et avec l'Espagne qui va entrer en lice.



En 1482 sous Louis XI le traité d'Arras démantèle l'état bourguignon et le partage entre Maximilien d'Autriche Empereur qui récupère la Flandre et le roi de France qui assimile la Bourgogne.

Les bonnes villes françaises de Bruges et Gand sont définitivement perdues par la France. Le fils de Maximilien, Charles V dit Chales Quint en épousant l'infante d'Espagne ajoute ce pays à l'Empire. Choisissant de vivre en Espagne, Charles Quint utilise essentiellement les moyens militaires espagnols pour occuper la Flandre et les Pays Bas. Pendant deux siècles c'est avec l'Espagne que le nord de la France actuelle partagera son histoire.


Après plus d'un siècle de guerre de religion en France et dans l'Empire et de disputes entre souverains européens soutenant l'un ou l'autre parti religieux, le traité de Wesphalie en 1648 tente de sceller les frontières de l'Europe par un accord international. C'est un accord historique ou le droit doit primer sur la force.

Pour la France, l'Autriche cède une partie de l'Alsace, principalement le sud de l'Alsace. La République de Mulhouse conserve son statut de ville indépendante. La noblesse française éprouvera au début des difficultés à asseoir son autorité sur le territoire alsacien.

En 1659 le traité des Pyrénées partage définitivement la Catalogne entre la France et l'Espagne.

En 1672 le traité d'Aix la Chapelle, puis en 1678 le traité de Nimègue dérogeant au traité de Wesphalie met fin à le domination espagnole en Flandre et au Pays Bas et fixe la frontière nord de la France coupant définitivement en deux la Flandre et le Hainaut. En 1681 la ville libre impériale de Strasbourg est assiégée par les troupes du roi de France et doit se rendre. L’Alsace, à l'exclusion de Mulhouse, sera alors gouvernée par un intendant siégeant à Strasbourg et par le conseil souverain à Colmar. La région conservera largement son autonomie.

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/0/0b/France_1552_to_1798-fr.svg/800px-France_1552_to_1798-fr.svg.png


Vint alors le temps des dragonnades surtout après la révocation de l'Edit de Nantes en 1685. Beaucoup parmi les populations nouvellement intégrées par force à la couronne de France,  étaient protestantes. Dans toute la France ancienne mais surtout nouvelle, la soldatesque de Louis XIV fit régner la terreur, maint résistances s'organisèrent comme en Franche Conté ou dans les Cévennes ces révoltes contre le pouvoir totalitaire du roi et de la noblesse fit un temps reculer ces terribles exactions. En 1715 à la mort d'un Louis XIV haï, son convoi mortuaire de Paris à Saint Denis fut hué par la foule et couvert de crachats et d'ordures.


Les populations nouvellement françaises malgré elles, d'Alsace et de Franche Conté s'impliqueront avec enthousiasme dans la révolution française et s'intégreront alors dans la France républicaine.

 

 

 

 

Bretons, marseillais, alsaciens se rassemblent pour former une même nation

 


La République une et indivisible unifiera les Français dans une seule et même nation en dépit de leurs langues divers et variées,prêt de 500 langues et dialectes parlés jusqu'au début du 20 ème siècle, en dépit de leurs traditions toutes aussi diverses et variées ,en dépit de leurs origines, en dépit de leurs religions catholique, protestante ou israélite et en dépit de l'époque à laquelle ils ont été français de gré ou de force.


 

libegfragd.jpg


La seule identité historique pour l'ensemble des français est celle conférée en 1789 par la révolution. Notre drapeau, notre hymne national, notre fète nationale, notre devise, nos lois viennent de cette époque qui marqua la naissance d'une nation.


Avant, depuis le moyen âges, les luttes des peuples qui ont fait finalement la France contre la tyrannie formèrent petit à petit ce qui naîtra en 1789.


Les luttes pour assurer le pouvoir républicain en France au cours des 19 ème et 20 ème siècle vont définitivement sceller notre appartenance. Les lois laïques de 1905 en seront le point d'orgue en assurant formellement l'égalité de tous les citoyens quelque puisse être leur conscience et leur religion


Nous voyons que toute notion d'identité nationale autre que formelle et légale car c'est la seule descriptible, ne peut que diviser notre nation et nous faire retourner vers un passé dramatique et tyrannique. Cette notion d'appartenance légale inaugurée par la France républicaine est petit à petit adoptée par toutes les nations du monde formant ainsi des « nations légales » (états nations pour certains bien que ce terme n'associe pas la notion essentielle de légalité dans l'appartenance).

Nous voyons que toutes notions d'appartenance autre que formelle et légale basée sur une pseudo race ou une religion comme sous l'Allemagne nazie, en Israël ou en Yougoslavie n'apporte que haine violence et guerre.


Diviser pour régner, le nouvel ordre mondial a trouvé un moyen pour faire exploser la France: le réflexe identitaire.






 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Alain Benajam - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

erwann 31/03/2016 12:48

Je trouve vos propos simplistes. Votre vision de l'identité française n'appartient qu'à vous. Je pense au contraire que les racines et l'identité historique sont très importantes, et sont la condition à l'accueil serein et responsable de nouveaux citoyens, qui le deviennent par l'adhésion aux valeurs nées de siècles d'histoire et de religion chrétienne (que vous le vouliez ou non), lesquels siècles ne commencent certainement pas en 1789, comme vous le décrétez arbitrairement.