Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

"Seuls les plus petits secrets ont besoin d'être protégés. Les plus gros sont gardés par la crédulité publique."

Recherche

17 octobre 2012 3 17 /10 /octobre /2012 09:54

 

 

Je rends public cette lettre écrite fin 2011 quand Sarkozy était encore président de la République française. J'étais à l'époque surveillé de très près par la DCRI (ce n'était pas discret) suite au fait que j'avais organisé le voyage de plusieurs rédacteurs de www.voltairenet.org en Libye dont Thierry Meyssan. Je sais que cette lettre fut portée à qui de droit, je n'en ai eu aucune réaction.
Évidemment, le successeur de Sarkozy suit la même politique de soumission de notre pays aux intérêts des USA et l'administration française qui lui fut confiée par le peuple français, continue d'armer et de financer le terrorisme pour effectuer de basses besognes en Syrie maintenant.

 

Je réitère donc publiquement ma question : messieurs, êtes vous fier de ce que vous faites, êtes vous fier de trahir la France et son peuple en travaillant pour une puissance étrangère hostile à la France?

 

 

 

 

 

A qui cela concerne

 

 

Saint Denis le 27 décembre 2011,

 

 

Messieurs,

 

 

 

Je profite de l'occasion qui m'est offerte par notre ami commun afin de convenir d'une entrevue sur le sujet principal qui nous anime vous et nous à savoir: «qui sont les patriotes et qui sont les agents d'une puissance étrangère ?». Bien évidemment je suis prêt à en débattre au non de mon association voltairenet.org.

 

Je me targue ainsi que mon ami Thierry Meyssan d'être un patriote, très attaché aux valeurs républicaines de mon pays. Nous sommes en conséquence des ardents défenseurs de l'indépendance nationale et d'une politique de la France telle qu'avait pu la définir le Général de Gaulle. Nous ne sommes en rien des adversaires de l'armée française et en général des forces de sécurité de notre nation auxquelles nous reconnaissons toutes utilités pour la défense de notre peuple.

 

Nous avons par le passé collaboré plusieurs fois avec ces forces de sécurité fort volontiers et pour ma part quand l'occasion m'en a été donné avec altruisme et enthousiasme.

 

Cependant, aujourd'hui nous sommes face à un problème grave. La politique de la France telle que l'avait défini le Général de Gaulle et suivie par les présidents qui lui ont succédé, n'est plus suivie par l'actuel président pire, cette politique traditionnelle est prise à contre pied et c'est bien une politique inverse qui est menée.

 

Je vous rappelle que le général de Gaulle avait voulu suivre une politique étrangère indépendante des blocs soviétiques et anglo-saxons. Cette politique était fondée sur la défense de l'indépendance des nations et en conséquence bien évidemment de la nation française. A cet effet il avait voulu que l'armée française quitte le commandement intégré de l'OTAN, il pensait à juste titre que ce commandement intégré assujettissait nos armées à une volonté étrangère et pouvait être contraire aux intérêts de notre nation. Je tiens à votre disposition tous les discours et conférences de presse ou le général justifie sa politique d'indépendance nationale.

 

Thierry Meyssan avait déjà attiré l'attention du monde après l'élection de l'actuel président de la république, sur les relations très étroites qui liaient ce nouveau président aux USA, relations autant familiales qu'idéologiques. Dés qu'il fut élu sa première action fut de se rendre aux USA auprès de G W Bush. Qu'allait il y faire ? Bien entendu pour nouer des relations privilégiées avec le gouvernement de ce pays qui à l'époque étaient fort distendues. Vous n'ignorez sans doute pas la forte hostilité des dirigeant US envers le précédent président Jacques Chirac qui lui, s'était efforcé de placer la politique étrangère de la France dans les traces marquées par le Général de Gaulle.

 

Ce que l'on peut bien penser comme ayant été une prise d'ordre par notre actuel président, s'est rapidement concrétisé par un retour de l'armée française sous commandement de l'OTAN c'est à dire des USA c'est à dire d'une puissance étrangère hostile à notre nation.

 

Puis nous en avons rapidement vu et compris les raisons de ce retour sous commandement US de nos armées avec la guerre de Libye.

 

J'espère que vous n'ignorez pas que cette guerre fut planifiée dés 2001 par les USA dans le cadre de ce qu'ils appellent le remaniement du « grand moyen orient » dans le cadre lui même de leur projet intitulé « Project for a New American Century » sorte de « Mein Kampf » dans lequel les USA expliquent leur projet futur de domination du monde. Dans leur projet de remaniement du « Grand Moyen Orient » il y avait planifié également une agression contre l'Afghanistan, le Soudan, le Liban, la Syrie , le Pakistan et l'Iran.

 

Ce projet est axé sur un démembrement des états-nations évoqués, leur remplacement par de petits émirats confessionnels et par la mise au pouvoir dans ces émirats des groupes terroristes religieux musulmans fondamentalistes tels que salafistes et wahhabistes dont les mercenaires sont actuellement regroupés sous le vocable d'Al Qaïda.

C'est ainsi que nous avons retrouvé comme gouverneur de Tripoli Abdelkrim Belhadj connu par tous les services occidentaux pour son appartenance à Al Qaïda et recherché par la justice espagnole pour sa participation aux attentats de Madrid. Le dit Belhadj qui se trouve actuellement en Syrie toujours sous l'égide réunie d'Al Qaïda et de la CIA afin d'y porter la guerre et la désolation comme en Libye.

 

Les USA avaient bien évidemment tout intérêt à pouvoir disposer à leur guise de l'armée française. C'était des dépenses non supportées par eux et un semblant de mise en retrait laissant croire au monde que cette aventure à caractère colonialiste n'était pas menée par eux mais par les colonisateurs traditionnels de l'Afrique qui étaient de retour.

 

Messieurs, cette affaire de projet étasunien de démembrement du grand moyen orient de mise en place d'émirats salafistes et terroristes puis de volonté de dominer le monde, s'oppose vivement aux intérêts de la France et de son peuple. Ceux qui chez nous se sont investis dans cette action ne peuvent être qualifiés que de traîtres.

 

Nous pourrons au cours de cette entrevue revenir dans le détail de tout ce qui s'oppose aux intérêts de notre pays dans le projet conjoint des USA et d'Al Qaïda, que cela soit les intérêts pétroliers en Libye et en Afrique aux intérêts d'exploitation des gisements d'uranium au Niger oblitérés par Al Qaïda et aux intérêts culturels de la France au Liban et en Syrie ainsi il ne faut pas l'oublier la défense des congrégations religieuses chrétiennes dans ces pays face à l'intégrisme salafiste.

 

Je suis donc à votre disposition pour cet échange de vu entre gentleman et si vous le souhaitez nous pourrions organiser un duplex par Skype avec Thierry Meyssan.

 

 

Avec mes sincères salutations

 

 

Alain Benajam

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Alain Benajam
commenter cet article

commentaires

Le Gall Patrick 17/10/2012 10:44


Bonjour Mr Bénajam ; je vous signale que sur le post que vous avez mis en ligne sur FB sur votre lettre de 2011, il est impossible de Commenter, de Partager ou de cliquer sur J'aime. Une censure
?