Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

"Seuls les plus petits secrets ont besoin d'être protégés. Les plus gros sont gardés par la crédulité publique."

Recherche

30 septembre 2011 5 30 /09 /septembre /2011 17:28
TRIBUNE LIBRE DE DJERRAD AMAR
Des incohérences et mensonges qui mettent à rude épreuve la crédibilité et la confiance de ceux que l’on a imposé comme « nouveaux maîtres » de Tripoli ; des incohérences et mensonges qui démontrent l’échec de la coalition dans cette aventure libyenne ! 

Infographie RFI

 

  •             Mensonges sur le plan militaire qu’ils disent dominer. Les vraies nouvelles du front, que ne donnent pas les médias/propagande de l’Otan, sont en fait désastreuses. Pourtant ce n’est que le début ! Sur tous les ‘fronts’ dont-il ne reste que des batailles de guérillas que les libyens, armée et volontaires, maitrisent parfaitement ! Ils avaient annoncé la chute imminente de Syrte et de Béni Walid et de Sebha. Échec total ! Surtout après le ralliement à Kadhafi de plus de 12 000 Touaregs ; ces farouches guerriers du désert.
  •            Échec dans la prise de Tripoli qui est devenue ingérable suite à la désobéissance civile et surtout un mouroir pour les ‘insurgés’ de l’Otan devant les tireurs d’élites et les attentats.
  •            Désastre surtout sur le front de Beni Walid après l’élimination du  chef des opérations  Daou Essalihine. Ses troupes mise en déroute ont enregistré de lourdes pertes. Le gros des troupes a fui en débandade. Une liste de ceux qui ont participé aux massacres de la population a été établie et une chasse-poursuite a été engagée. On a aussi tenté de soudoyer par l’argent les chefs tribaux et les habitants mais sans résultats. Tous ont juré, selon leurs déclarations, de combattre le CNT fantoche et l’Otan « jusqu’à la mort ».
  •            Débâcle à  Syrte. Après les bombardements des civils par l’OTAN, les renégats sont entrés dans le port sous le commandement de Med. Nabous. Croyant que tout leur était facile, la contre-attaque a été violente. Nabous tué, c’est la pagaille ! La seule issue de secours reste la mer qui s’est avérée tragique. Ils se sont noyés. Selon un dirigeant qui a requis l’anonymat « il y a eu des heurts violents aujourd’hui. Nos hommes ont subi de dures attaques. Les combats ont été particulièrement intenses autour du port et à l’est de la ville de Syrte ». Et de ‘rassurer’ faussement « la situation change d’un jour à l’autre. Un jour nous gagnons, le lendemain ils gagnent » a-t-il indiqué.
  •            Désinformation lorsqu’ils ont fait circuler les rumeurs qu’ils sont à « 2 kilomètres du centre-ville de Syrte ». Voilà qu’ils se découvrent  en lançant des appels à l’aide à l’Otan après avoir subi de très lourdes pertes tout en perdant leur commandement.  Leur manière d’implorer l’aide de l’Otan à intensifier ses frappes pour rompre la résistance acharnée des forces loyales – comme si cette organisation ne faisait pas déjà 90 % du travail – ou de se plaindre des armes (?) de leurs ennemis, trahi on ne peut mieux leur désarroi.
  •           A Sebha les médias avaient annoncé que ce « fief » avait été pris par les rebelles. La vérité est que la population avait fui pour se mettre à l’abri des bombardements qui la visaient en particulier. Résultat les renégats ont pillé la ville mais en revenant dans le secteur de la ville ils ont rencontré des…Touaregs qui les ont tous éliminés.
  •           Le Sud n’est pas épargné puisque les forces libyennes attaquent désormais sur tous les fronts de façon ordonnée suivant une stratégie et des tactiques bien coordonnées. Ainsi, ils ne cessent de mettre  en déroute  les forces de l’OTAN/CNT tuant dernièrement plus de 50 « rats ».
  •           Manipulation de l’opinion en faisant état de leur domination dans les combats alors qu’ils ne font que s’introduire dans les environs des villes après le bombardement intensif de l’Otan et le retrait tactique des forces gouvernementales. Quelques faux semblants et clowneries pour les médias « meanstream » et l’on croit le tour joué.  Mais les choses reviennent vite à leur nature. Les avions de l’Otan s’arrêtant forcement, les forces gouvernementales reprennent le dessus en exterminant les insurgés dans la plupart des cas.
  •           Silence sur leurs morts, qui se comptent en fait par milliers, pour ne pas décourager les recrutements qui se font rares. Plus graves des dizaines par jour rejoignent leurs foyers emportant avec eux ce qu’ils ont pu voler, des maisons et des magasins, après le retrait des populations suite aux bombardements de l’Otan. Ce sont donc des forces aléatoires sans but légitime contrairement à leurs vis-à-vis qui défendent une cause suprême, une dignité ; leurs pays et leur honneur !
  •          Mensonge sur le plan politique puisqu’ils font croire que tout le peuple libyen et contre Kadhafi alors que l’écrasante majorité le soutient. Sinon il serait tombé les 1ers jours.  Par contre le CNT s’est avéré, malgré les apparences qui n’ont pas tenu, un ramassis hétéroclite de tendances contradictoires voire antinomiques qui se présentent opposants ; qui de dernières minutes qui ayant emmargés à la NED/CIA et le MI6.
  •           Farce en faisant croire qu’ils sont capables d’ériger un gouvernement représentatif d’une société complexe. Ils s’abritent maintenant  derrière le fait « que l’identité des membres du gouvernement, ne sera révélée que lorsque le pays aura été entièrement conquis ». En somme, un gouvernement que le monde doit reconnaitre mais dont les membres sont inconnus, virtuel quoi ! On doit donc attendre que la  résistance soit mise en échec total sur tout le territoire libyen pour connaitre  « l’identité» des membres du « nouveau gouvernement » du « nouveau régime libyen ». Ils seront tous morts …de vieillesse.
  •           Mensonges sur un prétendu  charnier découvert à côté de la prison de Bou Selim, présenté comme celui de 1700 prisonniers politiques que le régime de Kadhafi aurait exécuté en 1996. Il s’avère que les quelques os exposés sont ceux… d’animaux. Quelle perversion ! Avec eux le mensonge n’a plus de limite. Comme ceux de l’Otan, leur maitre, d’ailleurs.
  •           Mensonges sur les prétextes qui ont conduit à l’agression de la Libye – un pays riche souverain et en paix – à savoir que Kadhafi « assassine son peuple » doublé d’un non-respect flagrant des 2 résolutions de l’ONU.
Mais Kadhafi que l’on a voulu salir à plusieurs reprises, pour l’avoir accusé de fuir son pays, d’avoir constitué une fortune personnelle, d’avoir fait tuer son peuple tient toujours bon ! Il continu de lutter, de diriger la résistance et de répondre par des messages audio.  Mais voilà que ce funeste CNT  trouve un autre mensonge qu’il serait à la « frontière algéro-libyenne » après avoir fui au Venezuela puis au Niger ensuite qu’il est toujours en Libye parmi les tribus Touareg ou encore à  Beni Walid et Syrte . S’il a ce don de l’ubiquité c’est qu’il reste fort, aimé et donc  « indétrônable » bien qu’il n’ait aucun poste officiel. Il se déclare et revendique le titre de « Guide » d’une révolution ayant fait abdiqué un roi vassal de l’occident pour une Jamahiriya de « comités populaires », libre et indépendante des forces néo-colonialistes occidentales qui souhaitent, par cette agression, réinstaurer un Etat-lige.
 Enfin, et en effet, personne ne croit plus à cette aventure sanglante et prédatrice ; même les initiateurs, comme l’a affirmé notre ami Allain dans un de ses titres « l’OTAN n’y croit plus, le CNT aussi ».
A cette allure, le fameux CNT, « représentant légitime du peuple libyen » décrétée par des aventuriers français ne sera qu’une tâche honteuse dans l’histoire de France en particulier et de l’occident en général dans peu de temps. La crédibilité des pays de cette coalition de brigands, de l’ONU et de ses institutions, des organisations dites humanitaires en prendront, sans aucun doute, un sérieux coup !
            Même si Kadhafi meurt il restera un héros pour toute l’Afrique qui voit en lui le défenseur des opprimés, celui qui s’acharne à faire sortir le continent du joug néo-colonialiste. Ce ne sera jamais le cas des traitres à leurs pays ou de ceux qui auront provoqué ou participé à cette  guerre. La Libye sera pour eux une malédiction !
Repris du blog d'Allain Jules

Partager cet article

Repost 0
Published by Alain Benajam
commenter cet article

commentaires