Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 décembre 2011 7 11 /12 /décembre /2011 16:45

 

Chacun peut bien sentir que le monde formaté après 1945 suite à la victoire conjointe de l'URSS et de la coalition anglo-saxonne sur les puissances de l'axe vit ses derniers moments.


Yalta_summit_1945_with_Churchill-_Roosevelt-_Stalin.jpg

Conférence de Yalta qui consacre le partage du monde en deux zones d'influence., soviétique et anglo-saxonne


Après l'élimination de l'empire russo-soviétique, l'empire anglo-saxon resté un moment sans contraintes ni pressions donc sans régulation a soudainement accéléré son évolution qui comme celle de tous les empires composés jusqu'alors, la mène à sa perte.

 

C'est donc bien à la phase terminale de cet empire que nous assistons à la fois inquiets et plein d'espoir.


637px-Quentin_Massys_001-copie-1.jpg

Le prèteur et sa femme Quentin Massys

 

C'est une phase qui vient naturellement de l'évolution d'un système inventé dès le 17ème siècle par les anglais et les hollandais, la finance. Ce système lui même issu d'une invention italienne du 12 ème siècle, la banque, puis du paiement par écriture à l'aide de lettres de change au siècle suivant. Le système financier anglo-hollandais permettait, par des mécanismes spéculatifs, de créer massivement de l'argent sans création préalable de richesses consommables.

 


220px-Fuggerkontor.jpgOn comprend que la dématérialisation de la monnaie, si elle n'est pas contrôlée par une loi stricte, peut entraîner toutes les dérives possibles. Ces dérives qui consistent à créer plus d'argent en écriture que de contre-parties réelles étaient appelées banqueroute et punies par la loi. A partir du moment ou banques privées et états ont commencé à se confondre et les lois ne plus s'appliquer à ceux chargés de les faire respecter, le système s'est emballé.

D'abord la création de richesses consommables est devenue de moins en moins rentable, en application de la loi économique (Marx) de la baisse tendancielle du taux de profit, tandis que la création de richesses virtuelles accroissait la rentabilité financière avec l'affaissement des contrôles et des lois, en fait par la transmission aux banques privées, du droit régalien de créer de la monnaie.

 

 

Banque au début du 16ème siècle 

 

D'un côté, afin de palier l'inexorable loi de la baisse tendancielle du taux de profit, la production industrielle des pays riches occidentaux était massivement délocalisée vers des zones à faibles salaires, de l'autre, afin de soutenir la consommation, des crédits fondés sur de l'argent fictif étaient accordés avec largesse à des gens n'ayant plus, faute de travail, les moyens de rembourser.

On peut se demander comment un système aussi stupide et visiblement auto-destructeur a t-il bien pu se développer librement.

Cette conjonction de la paupérisation et du crédit a initié une crise économique sans précédent dans les pays soumis au pouvoir anglo-saxon.

 

Justement, le système anglo-saxon portait en lui même sa destruction. Ne voulant pas de contraintes imposées par des nations et leurs corpus de loi, ayant de ce fait détruits les prérogatives nationales, démocratiques et régaliennes, le système s'est développé dans l'anarchie, ou chacun n'a vu que son profit maximum à court terme sans se soucier de l'avenir. C'était la maxime « après moi le déluge» qui prévalait.

On voit donc que le postulat du libéralisme économique de l’harmonie spontanée dans la recherche des intérêts privés et de la formation de l’intérêt général, définissant ainsi un «ordre naturel » efficace ne fonctionne pas.


L'intérêt général ne peut être édicté que par la loi, issue de la volonté du peuple.


Telle est la leçon que l'histoire inflige à l'Angleterre. La France, Montesquieu et Rousseau ont gagné face à Quesnay et Adam Smith

 

 

Si les anglo-hollandais ont inventé la finance ils ont inventé l'impérialisme qui va avec.

 

compagnie-des-indes.jpg

 

L'impérialisme, que Lénine définissait comme étant le stade suprême du capitalisme fonctionne avec la conjonction de moyens publics, régaliens et d'intérêts privés.


 

Pourquoi l'impérialisme est-il nécessaire à la finance?


Navires de guerre la compagnie des Indes hollandaise.

 

La spéculation financière ne peut fonctionner avec une référence de valeur donnée par des marchandises manufacturées. Un produit industriel possède une valeur intrinsèque essentiellement fondée par le temps de travail cristallisé dans sa fabrication, on ne peut baisser sa valeur qu'en utilisant une main d'œuvre moins chère ou des automatismes pour le fabriquer.


Les commodités, c'est à dire des produits non manufacturés comme le blé, le sucre, l'urée, le pétrole, des minerais quelconques ne possèdent qu'une valeur spéculative sur un marché, ce que l'on appelle un cour. Il y a un cour du blé mais pas de la voiture ou du fer à repasser.


La finance a besoin de ces marchés et de leurs systèmes spéculatifs pour enfler. Par exemple, le pétrole revient à 2 USD le baril à l'extraction, si le coût du pétrole était calculé comme le coût d'une voiture il serait livré à 3 USD le baril à la raffinerie or il est actuellement à environ 80 USD le baril. On voit qu'il y a un entraînement entre des cours élevés et la masse de capitaux disponibles. Une quantité élevée de capitaux permet d'acheter et de revendre rapidement de grosses quantités de commodités et en même temps de faire monter les cours.

Les pays anglo-saxons et occidentaux ne produisent que très peu de commodités, pour faire enfler la finance, pourtant, il faut pouvoir en disposer d'une grande quantité, pour cela, le plus simple est d'aller s'en saisir ou il y en a.

 

Pour s'en saisir ou il y en a il faut une force armée.

 

Dés le début de l'invention de ce système au 17ème siècle les anglo-hollandais on inventé les « Compagnies des Indes » érigées par des capitaux privées mais utilisant un mélange de forces militaires publiques et privées pour leurs actions de prédation.

 

Ce système de marchés spéculatifs sur les commodités ne fonctionne qu'avec la prédation et la guerre permanente.

 

Pour que ces guerres soient efficaces, il faut un armement efficace toujours supérieur à celui de l'adversaire. Une économie de l'armement s'est développée, elle est intéressante pour les industriels car les produits d'armement ne possèdent pas de valeurs intrinsèques comme les produits industriels

Un Rafale monoplace coûte 142 millions d'€ ce qui est le prix environ d'un Airbus A330-200 (200 places) avec tous les systèmes de sécurité pour passagers que possède l'Airbus et pas le Rafale.

 

Ce système à ce jour a été à l’extrémité de sa logique. Il a abandonné toute industrie de consommation et donc toutes possibilités de créations de richesses industrielles, il a remis en marche le processus de paupérisation décrit et prévu par Marx. Il ne lui reste plus que la prédation pour survivre. Il vient de rentrer dans sa phase ultime qui en toute logique ne peut être que la guerre.

La recherche d'un conflit généralisé est bien ce qui est recherché, le départ de cette phase ultime a été donné par la publication du PNAC (Project for a New American Century) et du complot du 11 septembre engendrant concrètement le début d'un processus militaire devant aboutir à une guerre mondiale. On peut observer que la feuille de route devant aboutir à ce conflit est respectée. Afghanistan, Irak, Libye maintenant Syrie, puis l'Iran et le Pakistan devrait suivre avec rapidement derrière la Russie et finalement la Chine.

 

La France pourra t-elle se sauver de la catastrophe mondiale annoncée, voir retrouver son lustre passé ?

 

L'état économique et politique de notre nation est désastreux et ne peut être comparé qu'aux pires moments de son histoire comme celui de la défaite de juin 1940.

Notre pays a été totalement intégré dans l'empire anglo-saxon et n'en est plus qu'un rouage entraîné dans ses guerres.

 

J'ai écrit nombre d'articles sur la soumission récurrente des élites françaises au monde anglo-saxon depuis la défaite de Napoléon à Waterloo,

Évidemment le système anglo-saxon présente plus d'intérêts pour ces élites financières et politiques qui trouvent dans la légalité une contrainte intolérable à la libre exploitation.

L'élite française n'aime pas la France, c'est pour notre pays une particularité que le peuple doit toujours assumer. La trahison est toujours présente comme avec les immigrés de Coblence pendant la révolution, les Versaillais sous la Commune et les pétainistes sous l'occupation nazie. Cette trahison est une tendance permanente, le "parti de l'étranger" dénoncé par de Gaulle est toujours présent pour défendre la politique de disparition de notre nation.

Si cette tendance à la trahison ne concernait jusqu'alors que les élites industrielles, financières et par nature conservatrices, aujourd'hui c'est la totalité des classes politiques et médiatiques qui est soumise au système imposé par l'empire anglo-saxon.


Toute opposition organisée a disparu.


Les forces politiques traditionnelles progressistes de contestation et de renouvellement sont maintenant soumises au système, pire, ces forces qui constituèrent la gauche sont devenues les principaux vecteurs de pensée conforme et devenues l'axe politique privilégié de l'empire. La gauche est maintenant l'instrument politique particulier des justifications des guerres nécessaires à la survie de l'empire.

Le Parti Communistes Français jouait un rôle éminent à la fois de contestation du système et de dynamisation de la revendication, permettant le maintient d'un important niveau de vie et s'opposant ainsi au déclin industriel et à la paupérisation. Le parti Communiste jouait également un rôle éminent avec le parti gaulliste dans le maintient d'une indépendance nationale minimum faisant de la France une exception au sein des pays soumis de l'empire. Le Parti Communiste Français a vu son influence disparaître avec la disparition de l'URSS, mais pire encore ce qui en reste s'est complètement intégré à la gauche conforme.

Comme de Gaulle l'avait prévu, le parti gaulliste a également sombré après sa mort. Beaucoup n'avaient retenu de ce parti que son aspect conservateur et oublié le combat du général pour l'indépendance de la France et celle de toutes les nations.

Les deux piliers de la France Libre érigés avec force de sacrifices durant les combats contre le fascisme hitlérien se sont effondrés, les autres forces politiques traditionnellement dévouées à l'empire, comme les socialistes et les centristes ont imposé leur vision politique qui à la gauche, qui à la droite.

C'est ainsi qu'aucun des partis traditionnels n'a contesté la version officielle, pourtant ridicule des attentats du 11 septembre 2001 qui, après la lecture du PNAC montraient qu'ils étaient le premier prétexte à l’enchaînement de guerres devant aboutir à un embrasement généralisé.


Cette faillite historique de la gauche communiste et de la droite gaulliste s'est perpétué dans la validation systématique de tous les autres complots et opérations « false flag » dont l'empire est un habitué qui de l'Irak à la Libye puis maintenant à la Syrie et à l'Iran lui permettent de fomenter les guerres nécessaires à sa survie. Aujourd'hui, le parti sarkosiste se prétendant gaulliste, n'est plus seulement un acteur passif des guerres impériales mais est devenu un fer de lance d'actions militaires offensives comme en Libye et maintenant en Syrie, totalement dévoué à des intérêts contraires à ceux de notre nation.

Les médias, dans leur totalité ne sont plus que des instruments de propagande ou une seule vérité n'a le droit de s'exprimer, celle des intérêts de l'empire anglo-saxon et de la justification de ces guerres. Toute opposition à cette pensée unique a disparu pire encore les quelques voix dissidentes sont derechef diabolisées et insultées.

 

Pourtant, la nature ayant horreur du vide, une opposition dissidente se construit. L'Internet favorise et accélère considérablement les contacts puis, au sein de ce réseau informatique, les réseaux sociaux type Face Book ou Twiter vont encore accélérer ce qui est en cours d'accélération. De multiples groupes politiques et ce qui est nouveau politico-médiatiques se sont créés. Ces groupes qui a l'instar du Réseau Voltaire le premier groupe dissident historique, combinent l'organisation politique et la transmission d'informations interdites de médias officiels.

Beaucoup de ces groupes représentés par des sites ou des blogs se regroupent encore en plates-formes ou portails afin de mieux encore coordonner leurs actions tel le nouveau Réseau Civis.

Bien entendu tout n'est pas rose dans ce fourmillement, certains sombrent déjà dans ce qui est depuis toujours une tradition de défense de l'ordre établis: la désignation de «boucs émissaires». Depuis toujours, des minorités ont été désignées par les puissants comme les fauteurs de troubles et de malheurs, pour les juifs c'est une tradition ancestrale qui a beaucoup servi et ce d'une façon dramatique, mais il y a maintenant également les musulmans. Certains groupes ce sont spécialisés dans le détournement de la vindicte populaire sur les juifs, d'autres sur les musulmans, faisant régner une atmosphère nauséabonde d'années 30. Ces groupes sont devenus des voies de garage pour une jeunesse avide de contestation et si riposte il y a, c'est contre la naissance d'un mouvement social dissident uni qu'elle s'exerce.

 

La dissidence à l'ordre établi par l'empire a déjà dépassé le stade du seule regroupement sur la toile, les gens se rencontrent , se réunissent, s'organisent, manifestent, timidement certes comme les « Indignés » mais avec beaucoup de détermination.

C'est bien dans ce foisonnement, souvent spontané et inexpérimenté que l'avenir de la France est en train de naître et croître. Cet avenir ne se refonde pas ex nihilo il s'appuie également sur l'expérience des anciens qui orphelins d'un parti communiste, qui d'un parti gaulliste ensemencent cette jeunesse avide d'action avec les valeurs traditionnelles de notre nation.

 

En effet, quand elle était libre et sans contrainte la France se donna au monde en exemple par l'invention d'une organisation sociale partagée aujourd'hui par la quasi totalité des autres nations, la légalité, et la souveraineté des peuples organisés en nation. Le peuple français toujours insoumis, même après sa défaite de 1815 a toujours et toujours réussi à produire des contre-offensives fulgurantes, des Trois Glorieuses de 1830 à la révolution de 1848, de la Commune de Paris aux lois de 1905 sur la séparation de l'église et de l'état puis de la Résistance au fascisme, puis aux efforts du général de Gaulle pour le droit des peuples à disposer d'eux même.

 

Aujourd'hui la France est encore féconde et de ses flancs peut naître un monde nouveau qui peut encore étonner, mais il faut aller vite.

 

Il est urgent aujourd'hui de balayer les traîtres et de restaurer la France et ses valeurs, il est urgent car si notre peuple ne s'y oppose pas, une guerre mondiale ferait des ravages sur cette terre. L'empire anglo-saxon en déliquescence n'a plus que cela pour espérer survivre et n'a plus de temps car ses jours son comptés, alors de grâce prenez conscience du danger et prenez le pouvoir.


Partager cet article

Repost 0
Published by Alain Benajam - dans Edito
commenter cet article

commentaires

Buy Facebook likes 07/03/2015 13:37

I was very pleased to find this site.I wanted to thank you for this great read!! I definitely enjoying every little bit of it and I have you bookmarked to check out new stuff you post.