Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 novembre 2012 5 02 /11 /novembre /2012 12:24

Reseau-Voltaire-France-copie-2.jpg

 

 

Pourquoi Réseau Voltaire France?

 


 

Bref historique sur la genèse du Réseau Voltaire.


L'association française Réseau Voltaire a été créée par Thierry Meyssan en 1994. Je m’y suis rapidement joint et suis considéré comme un de ses membres fondateurs. J'en suis devenu par la suite administrateur. Le Réseau Voltaire à l’origine avait pour but d’œuvrer en faveur de la liberté d'expression  et s’élevait contre tout ordre moral et contre toutes censures. Il cherchait à publier des informations introuvables dans les médias dominants. Ces informations paraissaient dans un feuillet photocopié qui était adressé par courrier à des abonnés. 

Le Réseau Voltaire faisait partie à ses débuts de la gauche républicaine. Thierry Meyssan était secrétaire national du Parti Radical de Gauche dont je suis brièvement devenu membre par la suite.

Des membres du parti des Verts ont également adhéré au début de l'existence de cette association, puis, une fois qu'il eut été admis que des partis pouvaient adhérer au Réseau Voltaire, trois partis politiques figurèrent à son conseil d'administration: le PRG, le Parti Communiste Français et Les Verts. La ligne éditoriale du Réseau Voltaire  fustigeait alors  l'extrême droite et le cléricalisme. Thierry Meyssan était également secrétaire de l'Observatoire National contre l'Extrême Droite; de nombreux procès l'ont opposé à cette époque au Front National.

Cette association était financée en grande partie par Michel Sitbon qui avait fait fortune avec son père, il faut le dire, dans l'édition  pornographique, Marianne et Le Nouvel Observateur ont été par ailleurs financés par les mêmes personnes avec le même type de fonds.


TM.jpg


 

Le Réseau Voltaire une association en évolution constante.

 

Dans son activité principale de critique de l'information dominante, nous avons fait un premier travail conséquent durant la guerre du Kosovo en 1999 en comparant l'information diffusée par les médias des pays membres de l'OTAN et celle diffusée dans des pays hors OTAN. Nous nous sommes aperçus alors d'une forte discordance. Non seulement l’histoire qui était racontée était très différente, mais en zone OTAN l’identité de vue des grands médias était totale, alors qu’hors OTAN l’approche des journalistes était variée et nuancée.

Puis nous avons travaillé sur les réseaux secrets de l'OTAN en Europe appelés « stay behind » (voir sur ce sujet le livre de l’historien suisse Daniel Gänser) ; nous apparûmes alors comme une association très critique à l’égard  de l'OTAN et ses visées impérialistes. A titre personnel j'ai fortement appuyé cette nouvelle ligne éditoriale. En effet, membre et cadre du PCF pendant près de trente ans j'ai, dans ce parti, participé à maintes luttes contre l'impérialisme étasunien et ses diverses marionnettes, par exemple contre la guerre US du Vietnam, ou pour la fin de l'apartheid en Afrique du Sud et la libération de Nelson Mandela.

 

Les attentats du 11 septembre 2001 nous firent passer dans une autre dimension.


Dès le premier jour, à l’instar de nombreux agents des services de renseignement français, nous avons constaté des incohérences dans le déroulement des événements et leur interprétation par les grands médias. Rapidement nous avons publié le « jeu des sept erreurs » sur notre site, qui montrait de façon intuitive et incontestable l’absurdité complète de la version officielle du crash du vol AA77 sur le pentagone. Thierry Meyssan publia ensuite, en mars 2002, le premier livre remettant en cause la version officielle du 11/09: " l’Effroyable Imposture". Quelques jours avant sa parution, curieusement, le Pentagone décidait de publier la preuve par image de l’impact du boeing 757, à savoir les fameuses et fumeuses cinq images d’une des 89 caméras de vidéosurveillance du pentagone, images qui ne montraient aucun avion.

Dans un premier temps le livre de Thierry reçut un accueil médiatique classique. Il fut notamment invité à l’émission  C dans l’air sur France 5  le 21 mars 2002, émission au cours de laquelle un des débatteurs invités,  Eric Denece, directeur du Centre Français de Recherche sur le Renseignement, affirma notamment qu’il appréciait beaucoup la manière dont Thierry Meyssan s’efforçait de faire la synthèse des éléments disponibles sur le crash du vol AA77 sur le Pentagone.

5 jours plus tôt, avait eu lieu l’émission de Thierry Ardisson qui faillit coûter sa place au présentateur. Thierry Meyssan en cette occasion avait pu, de façon très convaincante, longuement développer ses vues en toute liberté. Devant le succès de l’émission, le CSA, quelques jours plus tard, via sa directive 151, sommait France télévisions « de prendre des mesures pour que la vérité soit rétablie et que de tels dérapages ne se renouvellent pas »

 

Cette sommation marqua le coup d’envoi d’une vaste campagne de diabolisation du Réseau Voltaire en général, et de Thierry Meyssan en particulier.


Des centaines d'articles de presse, des dizaines d'ouvrages, des dizaines d'émissions de télévision, furent consacrées à la diabolisation systématique du Réseau Voltaire.

Des spécialistes de la diffamation comme Fiammetta Vener ou Caroline Fourest allèrent fouiller dans la vie privée de Thierry Meyssan pour en sortir des éléments qui, accommodés de mensonges éhontés, permettaient de dépeindre l'homme comme l'incarnation du mal.

Une rhétorique particulière, commença à être utilisée de façon systématique: remettre en cause la version la version officielle des attentats du 11 septembre 2001, cela revenait, sans la moindre nuance, à remettre en cause l'existance du génocide des Juifs pendant la seconde guerre mondiale, position interdite par la loi mémorielle Fabius-Gayssot de 1990.

C’est ainsi que de militants de la gauche libertaire bien reçus dans les médias, nous passâmes rapidement à l'état de suppôts du nazisme et interdits de parole dans ces mêmes médias.

Le Cercle de l’Oratoire, cercle de réflexion français proche des néoconservateurs états-uniens joua un rôle majeur dans cette campagne de diabolisation.


Cette façon de placer sous l'éteignoir toute opposition, qui consiste à insinuer ou affirmer que tout dissident est un nazi diabolique voulant de nouveau massacrer des juifs, a été appliquée ensuite à bien d'autres puis généralisé à tous ceux s'opposant aux visées hégémoniques des USA. Ce "passe-partout" est à présent utilisé sans scrupules, sans recul critique, et sur tous les sujets qui dérangent par les journalistes et les politiques dès qu'ils se trouvent hors d'état de pouvoir répondre par des faits et des arguments.


Un climat de terreur médiatique s'installa en France et dans tous les pays sous l'influence de l'OTAN.


Michel Sitbon, dont le père était un proche de l'état d'Israël, décida de nous couper tout financement. Nous eûmes brièvement par la suite quelques relais de généreux donateurs qui nous permirent, entre autres, d'organiser la conférence Axis for Peace à Bruxelles , en 2005, mais finalement nous nous trouvâmes hors d'état d'entretenir notre siège et l'équipe de 5 permanents que comptait l'association.


En 2007, avec l'avènement de Nicolas Sarkozy et la multiplication des menaces à l'encontre de Thierry Meyssan, des sabotages sur nos serveurs et des dissensions consécutives à notre évolution anti impérialiste, nous décidâmes de dissoudre l'association en France.

Le bureau du Réseau Voltaire s'installa à Damas, puis à Beyrouth, puis de nouveau à Damas et nous dispersâmes les serveurs de par le monde. Le Réseau Voltaire devint www.voltairenet.org, un réseau de presse international avec échange d'articles.

 

Aujourd'hui le Réseau Voltaire est connu dans le monde entier et Thierry Meyssan est invité dans de nombreux pays; il rencontre de nombreux chefs d'état et est devenu hors de la zone OTAN une personnalité française importante et reconnue.

 

TM-Ahmadi.jpgThierry Meyssan en entretien avec Ahmadinedjad.

 


En France bien sûr, le flot d'injures et de calomnies de toutes sortes ne tarit pas et continue d'entretenir la légende noire,

Mais ces procédés malhonnêtes et malveillants sont de moins en moins efficaces. Pour un nombre croissant de citoyens, surtout parmi les jeunes générations, qui ont tôt appris à se méfier des médias de masse grâce à l'internet, ce traitement diffamatoire n'a pour effet que d’accroître la méfiance envers les pratiques de certains journalistes, et à renforcer la réputation du Réseau Voltaire en général, et de Thierry Meyssan en particulier.

Nous avons donc été amenés à penser qu'il était nécessaire de fonder un nouveau Réseau Voltaire en France.


 

Fondation de Réseau Voltaire France.

 

Certains dans mon entourage politique ont voulu me convaincre qu'en France le Réseau Voltaire était grillé, définitivement mort, qu'il fallait en oublier jusqu'au nom et hasarder autre chose sous une autre bannière.

Mais si nous cédions à consentir une aussi triste fin, cela signifierait une forme de capitulation de notre part, et une victoire pour le pouvoir impérialiste et ses dociles relais médiatiques, qui se sentiraient ainsi encouragés à poursuivre leur stratégie de diabolisation visant à rejeter toute opposition sérieuse dans le camp de l'extrême droite néo nazie. Il n'y aurait plus pour eux qu'à passer au suivant, puis au suivant, et ainsi de suite, en se servant pour chaque serrure du même inusable et répugnant passe-partout.


Allions nous céder devant ce terrorisme médiatique et nous saborder? Non, évidemment!


Il est dans l'intérêt de tous et dans l'intérêt de la France de mettre en échec ce travail de destruction programmée d'une idée et d'une organisation politique qui dénonce depuis plus de dix ans les visées impérialistes d'une entité dont le dessein est de s'assurer la place de seul maître du monde au XXIème siècle.


Nous avons décidé de résister!

 

Réseau Voltaire France est une organisation qui possède sa place dans l'éventail dispersé des organisations de médias, associations et partis politiques de tous ordres contestant à des degrés divers le système. D'abord  le Réseau Voltaire dont elle est l'héritière fut la première organisation dissidente du système et elle a acquis de ce fait une solide expérience.


Le Réseau Voltaire a acquis également une réputation mondiale, même en France, où depuis 10 ans il est régulièrement diffamé et diabolisé par la plupart des journalistes.


- Réseau Voltaire France possède une spécificité inscrite dans ses statuts et rappelée dans sa « Déclaration » issue de son assemblée constitutive.


- Réseau Voltaire France milite pour que la Nation française recouvre son indépendance totale suivant en cela la déclaration des Droits de l'homme et du Citoyen de 1789, préambule à notre constitution et dont l'article 3 précise que « le principe de toute souveraineté réside essentiellement dans la Nation ».


- Réseau Voltaire France est un mouvement de libération nationale réclamant que notre république sorte de l'OTAN, de L'UE et de l'Euro.


- Réseau Voltaire France milite également avec le Réseau Voltaire International pour imposer le respect du droit international défini par la Charte de l’ONU  en 1945, garantissant l’indépendance des nations et réaffirmé par lors de la conférence de Bandoeng de 1955.


- Réseau Voltaire France continuera à dénoncer la frauduleuse version officielle des attentats du 11 septembre 2001 et exiger que toute la lumière soit faite sur ces événements graves qui ont été érigés en casus belli par les USA pour relancer une politique impérialiste extrêmement meurtrière et attentatoire aux libertés individuelles.


- Réseau Voltaire France fustige et dénonce les agressions et menaces des USA et de ses marionnettes contre des pays souverains comme la Libye, la Syrie, la République Démocratique du Congo, la Côte d'Ivoire, l'Iran, le Venezuela, et bien d'autres.


- Réseau Voltaire France milite pour la libération de la Palestine occupée et pour la création sur ce territoire d'un seul et unique état laïc dans lequel Juifs, Chrétiens, Musulmans et Athées pourraient vivre en paix.


- Réseau Voltaire France milite pour la liberté d'expression et contre le totalitarisme de la presse dominante dont le rôle se réduit de plus en plus à la préparation et à la justification des guerres de l'impérialisme.


- Réseau Voltaire France, n'est ni de droite ni de gauche, distinctions obsolètes qui ne veulent plus rien dire: il est national et républicain.


- Réseau Voltaire France enfin rejette toutes discriminations raciales et religieuses, et se refuse à désigner des boucs émissaires qu'ils soient traditionnels (juifs, francs-maçons, immigrés) ou nouvellement mis en avant par les médias comme les musulmans, Réseau Voltaire France combat résolument l'islamophobie nouvel antisémitisme.


- Réseau Voltaire France est fondé de manière à pouvoir légalement s'associer avec d'autres partis ou organisations partageant même partiellement ses objectifs dont les plus essentiels sont la sortie de l'OTAN, de l'Union Européenne et de l'Euro.


- Réseau Voltaire France milite pour la création d'un vaste Front Patriotique rassemblant tous les français sans exclusives : partis politiques, associations et individus désirant seulement que la France recouvre la totalité de son indépendance.

 

Réseau Voltaire France va s'ouvrir à l'adhésion en pouvant accueillir tous membres d'autres partis et organisations, dans le respect de ses principes et statuts.

 

Alain Benajam, président de Réseau Voltaire France

Partager cet article
Repost0
11 octobre 2012 4 11 /10 /octobre /2012 10:55

Lors de son assemblée constitutive l'association "Réseau Voltaire France" a fait la déclaration suivante

 

Reseau-Voltaire-France.jpg

 

 


Déclaration.

 


 

Le gouvernement actuel de la France ne fait que poursuivre la politique du précédent et est soumis d'une façon identique à l'impérialisme des USA dont il n'est qu'une simple et obéissante courroie de transmission.


François Hollande «élu» président de la République a engagé derechef un combat politique et idéologique contre la France, son indépendance et ses valeurs républicaines.


En faisant l'éloge de Jules Ferry il s'est empressé de réhabiliter le colonialisme rebaptisé aujourd'hui «droit d'ingérence humanitaire». Il légitime par ailleurs toutes les formes de collaboration avec l'étranger en estimant que «l'état français», construction étatique au service des nazis durant leur occupation de la France de 1940 à 1945, continuait de représenter la France.


Sa politique intérieure poursuit la politique précédente d’assujettissement de notre peuple à une dette virtuelle générant des intérêts insupportables, qui s'élèvent à environ 3000 € par français et par an, enfants compris. Le paiement des intérêts de cette dette est la principale ressource d'un système bancaire entièrement dévolu aux intérêts des USA et de sa monnaie.


Il poursuit la politique de désindustrialisation massive de notre pays en offrant toutes les possibilités légales de délocalisation aux grandes industries qui ont fait jadis la prospérité de notre nation, plongeant ainsi de plus en plus les travailleurs dans le chômage, la pauvreté et le désespoir.


Sa politique extérieure ne fait que suivre fidèlement celle des USA, politique qui renoue avec des opérations militaires purement colonialistes en Afrique et au Proche-Orient, opérations militaires auxquelles le général de Gaulle avait su mettre un terme en son temps dans l'intérêt de la France. Cette politique extérieure lâche et criminelle consiste à financer, armer et former au combat des groupes se réclamant de l'islamisme, groupes créés par les USA et baptisés par ces derniers Al Qaïda. Ces groupes armés d'une extrême violence se sont livrés en Libye aux plus horribles exactions. En Syrie, ces mêmes groupes armés par la France, les pays européens soumis aux USA et les pires dictatures royales de la péninsule arabique, se livrent aux mêmes massacres de masse, mettant un pays souverain à feu et à sang.


Pour les français épris de droit et de justice, trop c'est trop !

 

Il est urgent de recouvrer la souveraineté de la Nation en cessant de reconnaître les traités scélérats et les institutions supranationales de l'Union Européenne .


Il est urgent de récupérer notre monnaie afin de nous mettre à l’abri d'une dette que nous n'avons contracté en aucune manière.


Il est urgent de sortir de l'OTAN afin que notre peuple récupère son armée nationale, que des traîtres ont abandonnée au commandement d'une puissance étrangère hostile.


Français, il faut maintenant prendre conscience que la patrie est en danger et que le monde est en danger. Aucun des grands partis siégeant à l'assemblée nationale ne prend plus la défense de la France ; les piliers historiques qui ont toujours défendu la souveraineté française, communistes et gaullistes, se sont effondrés.


Le Réseau Voltaire France s'engage à hisser de nouveau la bannière de la France.


Le Réseau Voltaire France s'engage à lutter pour :


- Recouvrer l'indépendance de la France dans l'unité de son peuple, quelles que soient pour chacun sa religion, sa conscience et surtout son obédience politique de droite ou de gauche.


- Restaurer la République et les valeurs républicaines dans l'esprit de la Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen de 1789.


- Imposer le respect du droit international défini par la charte de l'ONU garantissant  l'indépendance des nations.

 

 

Alain Benajam

Président de "Réseau Voltaire France"

Partager cet article
Repost0
9 avril 2012 1 09 /04 /avril /2012 17:52

 

Héros Drapeau

 

 

 

Libérer la France.

Le moment est venu !

 

 

 

Beaucoup peuvent être surpris par ce mot d'ordre ne pensant pas que la France fut occupée par quelques armées étrangères. Serions nous revenus sous l'occupation nazie ?

 

Si aucune armée d'occupation foule notre sol national il n'en demeure pas moins que notre peuple n'est plus maître de son destin aussi sûrement qu'il pourrait ne pas l'être sous le joug d'une force militaire étrangère.

 

Nous n'avons pas vu l'envahisseur confisquer notre souveraineté car cette confiscation de notre pouvoir souverain, inscrit dans l'article 3 de la déclaration des droits de l'homme : « Le principe de toute Souveraineté réside essentiellement dans la Nation. Nul corps, nul individu ne peut exercer d’autorité qui n’en émane expressément », et dans notre constitution s'est faite subrepticement, par étapes successives, mais continuellement depuis 1945.

 

Historique de la perte de souveraineté du peuple français.

 

1948 - Les prémisses de la CEE, le traité de Bruxelles

La France, le Benelux (Belgique, Pays-Bas et Luxembourg) et le Royaume-Uni signent le 17 mars 1948 le Traité de Bruxelles qui prévoit une Union occidentale, instituant une collaboration en matière économique, sociale, culturelle, et de défense collective.

 

1949 – Le pacte atlantique.

Une organisation militaire est mise en place, l'union politique est mise en attente. Afin d'unifier et contrôler les forces militaire des pays assujettis l'Organisation du Traité de l'Atlantique Nord, OTAN (North Atlantic Treaty Organisation NATO) est créée le 4 avril 1949. Des bases militaires US couvrent la France. Le commandement militaire est à Fontainebleau en France près de Paris.

L'ensemble des organisations régaliennes françaises police, armée, justice est placé sous tutelle anglo-saxonne. La France est contrainte d'engager les guerres coloniales d'Indochine et d'Algérie entrant dans la stratégie anglo-saxonne de lutte contre l'URSS.

 

1951 - Le CECA .

Le traité instituant la Communauté européenne du charbon et de l'acier(CECA) fut signé le 18 avril 1951 à Paris : les six pays fondateurs sont les pays du Traité de Bruxelles à l'exception du Royaume-Uni auxquels se joignent l'Allemagne et l'Italie. s'entendirent pour favoriser les échanges de matières premières nécessaires à la sidérurgie.

Le royaune uni lié aux USA ne désire pas inclure son économie dans une alliance européenne a laquelle il ne participe que comme instrument de contrôle politique et militaire.

 

1952 - La Communauté Européenne de Défense CED

Le 27 mai 1952 est signé à Paris un Traité instituant la Communauté européenne de défense (CED) permettant le réarmement de l'Allemagne de l'Ouest. La France rejette ce traité par un vote contre au parlement des députés communistes et gaullistes du RPF, qui trouvent une majorité. Les parlementaires français arguent que ce traité signerait définitivement la fin de l'indépendance de la France. C'est le premier acte d'insoumission de la France à l'emprise anglo-saxonne.

 

1957 - Le traité de Rome, la CEE.

Les six pays du CECA sont poussés par les anglo-saxons à parfaire leur union économique permettant une dérégulation de leurs protections et une meilleurs pénétration de leurs marchés , c'est le traité de Rome le 25 mars 1957. Le Royaume Uni dont l'économie est toujours fortement liée aux USA ne désire pas s'inclure dans cette communauté purement économique et désire conserver ses protections. Le domaine politique commun étant assuré par l'OTAN.

 

1966 - Résistance gaulliste appuyée par les communistes français.

Sortie de l'armée française du commandement intégré de l'OTAN, refus de la France de l'entrée du Royaume Uni dans la CEE, de Gaulle argue que ce Royaume Uni serait le « Cheval de Troie » des USA et que cela porterait atteinte à notre souveraineté.

Plein emploi en France, et développement économique spectaculaire, miracle économique allemand. Nous sommes au milieu des 30 glorieuses (années 50,60 et 70)

 

1973 - Entrée du Royaume Uni dans la CEE, Loi Pompidou Giscard

Georges Pompidou abandonne la politique gaulliste. Loi Pompidou Giscard instituant une possibilité d'emprunt de la France sur les marchés financiers.

Soumission de notre monnaies aux marchés financiers sous contrôle anglo-saxon.

 

1981 - Entrée de la Grèce dans la CEE, puis 1986, entrée de l'Espagne et du Portugal. Concurrence des produits manufacturés et agricole à bas prix, début des délocalisations et de la baisse de la valeur des marchandises notamment des chaussures déclin de l'industrie de la chaussure en France.

 

Le temps des traités scélérats.

 

1992 - Traité de Maastrich.

Fin de la souveraineté économique des pays de la CEE, fin de la protection douanière de chaque état membre, institution de la Communauté Européenne CE. Début des délocalisations massives, début de la perte de pans entiers de l'économie des pays de la CE comme le textile, la chaussure ou l'électronique grand public. Les commissaires européens, non élus, prennent le pouvoir. Imbus d'idéologie anglo-saxonne du libre échange, ils vont laisser les produits chinois à faible valeur envahir le marché européen.

 

1995 - Entrée de la Suède et de la Finlande dans la CE

 

1997 - Traité d'Amsterdam, établissement de l'espace Shengen

Fin des barrières douanière des pays de la CE (sauf pour la perfide Albion bien sûre).

 

2001 - Création de l'Euro,

Fin de l'indépendance monétaire, composante importante de la souveraineté économique. L'Euro est une monnaie privatisée au service de la spéculation financière internationale sous contrôle anglo-saxon.

Notre pays ne peut plus contrôler son économie.

 

2001, Complot du 11 septembre et début de la crise systémique.

Emprise totale de l'idéologie des anglo-saxons sur le monde, arguant qu'il existerait une soit disant guerre de civilisation et que ceux qui ne seraient pas avec eux seraient contre eux. Mise en œuvre du « Project for a New American Century ». Affaissement complet de la contestation du libre échangisme anglo-saxon et de la défense de l'idéologie française. Affaissement complet de la gauche en France et du gaullisme, tout le monde valide le complot anglo-saxon sur le monde.

 

Développement explosif de la Chine, invasion des ses produits à faible valeur, délocalisations massives notamment de ce qui reste des industries anglo-saxonnes.

 

Mondialisme avatar de l'européisme.

Financiarisation effrénée de l'économie mondiale, endettement massif des pays occidentaux, création générale de «produits» financiers complexes et opaques, titrisation des dettes.

Creusement de la dette US et envolée des prix du pétrole dopée par une spéculation massive dont le but est d'enrayer la chute des cours du dollars US.

La crise économique occidentale est masquée par la financiarisation.

 

Entreprises guerrières des anglo-saxons pour essayer de masquer la crise (comme celle de 29).

 

14 février 2003 - Tentative de résistance de la France . Discours de Dominique de Villepin à l'ONU sous les applaudissements de la communauté internationale.

La France chiraquienne retrouve momentanément sa vocation et son lustre. Vive tension entre la France et les anglo-saxons (enfin!).

 

20 mars 2003 -  Guerres impérialistes.

Invasion de l'Irak par les anglo-saxons, la France refuse de s'y associer.

 

2004 - Entrée de pays de l'ex URSS, Estonie, Lettonie, Lituanie dans l'UE et des pays de l'ancien bloc socialiste, Pologne et Tchéquie.

Cette entrée est ardemment voulue par les anglo-saxons elle est sans intérêt économique, elle déséquilibre complètement l'UE. Mais les anglo-saxons s'approchent de la Russie, ils espèrent la contrôler et s'accaparer ses immenses richesses.

Délocalisations massives en Pologne et en Tchéquie.

 

29 mai 2005 - Référendum français sur une constitution européenne.

Les français rejettent ce projet à 55%. Les français pénalisent ainsi l'Union Européennes qui n'assure pas leur protection.

 

2007 - Entrée de la Roumanie et de la Bulgarie dans l'UE,

Délocalisations industrielles dans ces pays, à très faible niveau de vie. Encerclement anglo-saxon de la Russie.

 

- Mandat en France de Nicolas Sarkozy, et d'Angela Merkel en Allemagne, fidèles soutiens des anglo-saxons et de leur idéologie.

Sarkozy va faire allégeance à Georges Bush et à la Reine d'Angleterre.

 

13 décembre 2007 - Traité de Lisbonne,

Ce traité reprend quasi totalement les termes de la constitution européenne déjà rejetée par les français. Ce traité est ratifié par les élus français contrairement à la volonté du peuple.

Les politiciens français, sous influence anglo-saxonne bafouent la démocratie et la souveraineté du peuple français.

 

Eté 2008 - Effondrement du système financier international

Suite à la baisse de la valeurs des hypothèques immobilières aux USA.

 

2009 - 2011 -  Le monde connaît la plus grave crise économique de l'histoire du capitalisme, cette crise est évaluée par maint spécialistes comme une crise systémique.

 

2011- Réintégration de l'armée française dans le commandement intégré de l'OTAN

Comme au temps des guerres d'Indochine et d'Algérie, les USA sous-traitent à la France les guerres coloniales de Libye et de Syrie à la faveur cette réintégration.

La France équipe militairement les groupes intégristes musulmans salafistes, wahhabistes et takfiristes, sous contrôle idéologique de l'Arabie Saoudite afin de servir de mercenaires pour les guerres coloniales étasuniennes.

 

2012 - L'armée française n'appartient plus au peuple français mais devient un outil dans les mains des anglo-saxons et œuvre à l'encontre des intérêts de la France.

Utilisation par Nicolas Sarkozy de la Direction Centrale du Renseignement Intérieur DCRI à des fins électorales personnelles. Initialement prévue pour contrer l’espionnage étranger et les manœuvres étrangères de déstabilisation de notre pays la DCRI cherche à fomenter des troubles par des opérations permettant la montée de l'islamophobie et de tensions inter communautaires (affaire Merah).

 

 

Une information sous dépendance répandant de fausses nouvelles.

 

A ce tableau excessivement sombre nous pouvons ajouter la totale dépendance des moyens d'information français aux forces impérialistes anglo-saxonnes, comme a montré leur soumission absolue aux thèses officielles incroyables concernant les attentats du 11 septembre 2001 et des attentats de Londres et Madrid.

Puis aujourd'hui par le mélange entre journalisme, renseignement et action en terrain étranger. Les journalistes servant à la fois à justifier les guerres anglo-saxonnes mais également à leur fournir sur place renseignements et contacts sous couvert d'immunité journalistique.

Toutes actions faisant s'effondrer la crédibilité de l'information en France.

 

Le peuple français est entré de plein pied dans un système totalitaire ou il ne peut décider de son destin, sa monnaie, son armée lui ont été confisquées. L'information aux mains de l'étranger n'est plus qu'un outil de manipulation de l'opinion et de propagande.

 

Politiciens professionnels et partis politiques sont responsables de cette situation, force est de constater qu'ils œuvrent sous influence anglo-saxonne puisque aucun d'eux ne dénonce réellement cet état de soumission absolue de notre patrie à des intérêts étrangers.

 

Les partis politiques ne servent plus que les ambitions de quelques politiciens professionnels avides de pouvoir Ils servent par contre d'écran entre le peuple et la république, ils empêchent le peuple de s'exprimer.

 

 

Les élections présidentielles de 2012 sont une mascarade.

 

Soumis depuis toujours par des médias aux ordres du dogme européiste et mondialiste ces élections sont promues médiatiquement comme un duel droite gauche ou la droite et la gauche prévoient à quelques détails près de suivre la même politique, celle qui a conduit notre pays au désastre économique. Voter l'un ou l'autre serait identique.

Quelques outsiders essayent de jouer une partition qui se veut différente dans la forme et malheureusement non sur le fond, tout en cherchant à donner crédit et légitimité à ces élections.

 

Marine LePen et le Le Front National proposent bien des mesures de recouvrement de notre indépendance mais ils travaillent toujours, par une islamophobie exacerbée à diviser notre peuple et à créer des troubles inter communautaires, ceci est inacceptable. En outre, ils se sont bien gardés de dénoncer l'effroyable imposture des attentats du 11 septembre 2001, qui aurait clairement affiché leur volonté d'indépendance vis à vis de l'influence politique anglo-saxonne.

 

Les groupes et partis se réclamant du gaullismes comme Debout la République ou l'Union Populaire Républicaine, divisés et atomisés se sont marginalisés. Chacun sous la coupe d'un leader à l'ego exacerbé, n'ont pas réussi à faire souffler un vent gaulliste et indépendantiste dans notre pays.

 

Jean Luc Mélenchon essaye de radicaliser un langage pouvant plaire à un fraction de l'opinion se réclamant de la gauche, il n'apparaît que comme un imposteur, n'ayant aucune politique de recouvrement de notre souveraineté à proposer.

 

Ces élections qui conduiront à placer au pouvoir suprême François Hollande ou Nicolas Sarkozy n'apporteront rien de plus au peuple français et ne feront qu’aggraver notre situation de dépendance politique et de désastre économique dans lequel nous nous trouvons.

 

Il ne sert à rien conférer une quelconque légitimité à ces élections en allant voter!

 

Nous ne pourons redresser notre pays sans en posséder les moyens, sans que le peuple français puisse décider en toute indépendance de ce qui est bon ou néfaste pour lui.

 

L'entière souveraineté doit lui revenir. Cette souveraineté ne peut se réaliser ni dans le cadre du régime présidentiel, ni dans celui du régime des partis qui le sous-tend.

 

Si les institutions de la 5ème république étaient taillées sur mesure pour le général de Gaulle qui en fit bon usage, si ses successeurs ont peu abusé des pouvoirs étendus conférés par une « majorité présidentielle » d'élus transformant l'assemblée nationale en chambre d'enregistrement de décisions déjà prises, l'avènement de Nicolas Sarkozy a montré toute la nocivité de ce système, car elle lui permit en toute impunité d'aggraver considérablement la dépendance de notre pays à l'étranger.


Ce président s'est rendu ainsi coupable de haute trahison.

 

Notre pays est en état de très grave dysfonctionnement étant placé au service d'intérêts impérialistes anglo-saxons et subissant une crise économique sans précédent. Notre peuple paye lourdement cette situation.

 

Une refonte complète des institutions doit être entreprise, les traités scélérats ayant placé notre pays sous dépendance doivent urgemment être dénoncés, les médias doivent cesser de répandre des fausses nouvelles et manipuler l'opinion public pour des intérêts étrangers, les partis politiques ne doivent plus faire écran entre les citoyens et la république.

 

Ce n'est certainement pas en redonnant un blanc seing à ces politiciens qui ont placé la France dans cette ornière qu'il sera possible d'entreprendre les réformes nécessaires au renouveau de notre pays.


 

libegfragd.jpgLa patrie en danger !

 

Il faut un sursaut national, il faut que chaque citoyen détenteur d'un pouvoir: militaire, policier, judiciaire administratif enfin chaque citoyen responsable et chaque simple citoyen considère que la patrie est en danger.

 

Des comités de salut public doivent s'organiser partout en dehors des partis politiques qui ont trahi la France et rédiger un programme de recouvrement de notre indépendance nationale.

 

Il faut qu'un Front Patriotique prenne urgemment la France en main et propose rapidement aux français une refonte de ses institutions au sein d'une Assemblée Constituante.

 

 

Libérer

 

1- Sortie de L'Euro.

2- Sortie de l'UE.

3- Sortie de l'OTAN.

4- Sortie de Shengen.

5- Un axe Paris, Berlin, Moscou, Pékin.

 

 

Vive la Nation, Vive la République, Vive la France

Partager cet article
Repost0
20 mars 2012 2 20 /03 /mars /2012 13:14

 

Autopsie d'un crime raciste

 

 

europe geant

Une des caricatures dites de Mahomet

 

 

 

Il ne fait aucun doute qu'il s'agit là d'un crime raciste, l'auteur ou les auteurs ont bien pris soin d'abattre un représentant de chaque importante communauté française réputée ne pas être de « souche ». deux militaires d'origine du Maghreb, un antillais et des enfants et professeurs juifs.

 

Aucune de ces communautés ou supposées communautés ne peut se sentir particulièrement visée, les auteurs sont globalement racistes.

 

On aurait pu penser que s'en prendre aux parachutistes maghrébins aurait pu être une vengeance d'islamistes qualifiant de traîtres ces soldats, cela ne peut être le cas car l'armée française s'est récemment illustrée dans le soutient sans faille aux milices islamistes les plus radicales radicales en Libye et en Syrie.

 

Nous aurions pu penser à un crime pro palestinien ou antisémite mais les autres meurtres disqualifient cette imputation.

 

Il n'y a pas de doute possible pour le crime généralement raciste.

 

Bien entendu, le fait d'abattre des militaires, ne peut qu'interroger. La réponse la plus simple serait la proximité entre les auteurs de ces meurtres et les victimes. Il peut être soupçonnable que le meurtrier connaissait ses victimes et les avait ciblées avec facilité car les côtoyant journellement et devait être excédé que noirs et maghrébins musulmans puissent être comme eux des paras. L'aisance avec laquelle le meurtrier se sert de son arme indique encore le professionnel.

 

Des fous furieux néo-nazis existent malheureusement dans notre pays et en Europe, un certain nombre s'engage dans l'armée pensant qu'il pourrait ainsi satisfaire ses pulsions racistes et meurtrières en allant légalement zigouiller du noir et de l'arabe.

 

Mais pour passer comme ceci à l'acte en France de cette façon la plus ignoble qui soit, il faut un sérieux déclencheur il faut franchir une barrière morale , il faut que des tabous sociaux aient été abattus.

 

Intéressons nous à la barrière morale dont l'affaissement permettrait le passage à l'acte.


 

1- L'air du temps.

 

http://www.alain-benajam.com/article-l-air-du-temps-57346040.html

(Un article prémonitoire à relire)

 

L'air du temps est éminemment nauséabond, l'islamophobie a explosé, nous pouvons lire dans la proximité des « identitaires » modèle « pinard saucissons » des écrits extrêmement violents à l’égard des musulmans de France, écrits et paroles violentes que nous n'aurions pu voir il y a une dizaine d'année.

La judéophobie s'est particulièrement développée, tournant parfois à l'antisémitisme pur et simple tel qu'il était connu en France dans les années 30 et 40. Nombre de plaisanteries sinistres et révisionnistes fleurissent ça et là à l'égard des juifs de France et d'ailleurs.

 

Tout ce flot nauséabond de racisme et de xénophobie parfois relayé par d'éminents ministres de la république, ne peut qu'aider un passage à l'acte d'individus très bas de plafond et habitués aux meurtres légaux.

 

2- Un coup de pouce ça aide les folies meurtrières racistes.

 

Cependant, ces meurtres ne sont pas sans rappeler la folie raciste d'Anders Behring Breivik dont il est invraisemblable techniquement qu'elle ai pu s'accomplir seule. Une aide d'un groupe particulièrement bien organisé et pouvant bénéficier de l'impunité car intégré au sein de l'état norvégien est aisément soupçonnable.

Plus loin on pense aux tueurs fous du Brabant en 1982, 83 et 85 qui abattaient sans raisons citoyens et gendarmes et dont les auteurs n'ont jamais été retrouvés ni les raisons clairement élucidées. Puis l'attentat terroristes de la Gare de Bologne du 2 août 1980 vient a l'esprit.

 

Bien entendu, il ne s'agit là que de soupçons non étayés de preuves, mais on ne prête qu'aux riches.

 

Le marasme économique dans lequel se trouve la société occidentale et les risques d'explosions sociales ne peuvent qu'induire l'idée chez les puissants, qu'il serait nécessaire de réduire drastiquement les libertés publiques. Aux USA ne l'ont elles pas été réduites gravement après les attentats du 11 septembre attribués faussement à des islamistes. Quoi de mieux qu'un crime ignoble pour faire accepter aux citoyens horrifiés la restriction de leurs libertés.

De plus, la qualité de militaire ou d'anciens militaire, du ou des meurtriers selon une vraisemblance que je qualifierais de très forte, aide à la proximité d'avec les forces noires de réseaux l'OTAN soupçonnées dans les affaires norvégiennes, belges et italiennes.

Seuls ces sombres réseaux ont montrés dans l'histoire qu'ils ne possédaient absolument aucun tabous pour commettre ou faire commettre les meurtres les plus ignobles.

 

Faire pousser du néo-nazi et utiliser ces forces ensuite car dénuées de scrupules et de morales a toujours été l'activité favorite des réseaux noirs de l'OTAN et ce depuis 1945. Il n'y aurait la rien de nouveau.

 

http://www.voltairenet.org/achat-en-ligne/fr/livres-en-francais/38-les-armees-secretes-de-lotan.html

 

Alors vigilance citoyens, vigilance d'abord contre la montée invraisemblable du racisme et de la xénophobie et vigilance également à l'encontre de tentatives de déstabilisation et de reprise en main de la part de forces sombres dont nous connaissons aujourd'hui parfaitement l'existence.

Partager cet article
Repost0
11 décembre 2011 7 11 /12 /décembre /2011 16:45

 

Chacun peut bien sentir que le monde formaté après 1945 suite à la victoire conjointe de l'URSS et de la coalition anglo-saxonne sur les puissances de l'axe vit ses derniers moments.


Yalta_summit_1945_with_Churchill-_Roosevelt-_Stalin.jpg

Conférence de Yalta qui consacre le partage du monde en deux zones d'influence., soviétique et anglo-saxonne


Après l'élimination de l'empire russo-soviétique, l'empire anglo-saxon resté un moment sans contraintes ni pressions donc sans régulation a soudainement accéléré son évolution qui comme celle de tous les empires composés jusqu'alors, la mène à sa perte.

 

C'est donc bien à la phase terminale de cet empire que nous assistons à la fois inquiets et plein d'espoir.


637px-Quentin_Massys_001-copie-1.jpg

Le prèteur et sa femme Quentin Massys

 

C'est une phase qui vient naturellement de l'évolution d'un système inventé dès le 17ème siècle par les anglais et les hollandais, la finance. Ce système lui même issu d'une invention italienne du 12 ème siècle, la banque, puis du paiement par écriture à l'aide de lettres de change au siècle suivant. Le système financier anglo-hollandais permettait, par des mécanismes spéculatifs, de créer massivement de l'argent sans création préalable de richesses consommables.

 


220px-Fuggerkontor.jpgOn comprend que la dématérialisation de la monnaie, si elle n'est pas contrôlée par une loi stricte, peut entraîner toutes les dérives possibles. Ces dérives qui consistent à créer plus d'argent en écriture que de contre-parties réelles étaient appelées banqueroute et punies par la loi. A partir du moment ou banques privées et états ont commencé à se confondre et les lois ne plus s'appliquer à ceux chargés de les faire respecter, le système s'est emballé.

D'abord la création de richesses consommables est devenue de moins en moins rentable, en application de la loi économique (Marx) de la baisse tendancielle du taux de profit, tandis que la création de richesses virtuelles accroissait la rentabilité financière avec l'affaissement des contrôles et des lois, en fait par la transmission aux banques privées, du droit régalien de créer de la monnaie.

 

 

Banque au début du 16ème siècle 

 

D'un côté, afin de palier l'inexorable loi de la baisse tendancielle du taux de profit, la production industrielle des pays riches occidentaux était massivement délocalisée vers des zones à faibles salaires, de l'autre, afin de soutenir la consommation, des crédits fondés sur de l'argent fictif étaient accordés avec largesse à des gens n'ayant plus, faute de travail, les moyens de rembourser.

On peut se demander comment un système aussi stupide et visiblement auto-destructeur a t-il bien pu se développer librement.

Cette conjonction de la paupérisation et du crédit a initié une crise économique sans précédent dans les pays soumis au pouvoir anglo-saxon.

 

Justement, le système anglo-saxon portait en lui même sa destruction. Ne voulant pas de contraintes imposées par des nations et leurs corpus de loi, ayant de ce fait détruits les prérogatives nationales, démocratiques et régaliennes, le système s'est développé dans l'anarchie, ou chacun n'a vu que son profit maximum à court terme sans se soucier de l'avenir. C'était la maxime « après moi le déluge» qui prévalait.

On voit donc que le postulat du libéralisme économique de l’harmonie spontanée dans la recherche des intérêts privés et de la formation de l’intérêt général, définissant ainsi un «ordre naturel » efficace ne fonctionne pas.


L'intérêt général ne peut être édicté que par la loi, issue de la volonté du peuple.


Telle est la leçon que l'histoire inflige à l'Angleterre. La France, Montesquieu et Rousseau ont gagné face à Quesnay et Adam Smith

 

 

Si les anglo-hollandais ont inventé la finance ils ont inventé l'impérialisme qui va avec.

 

compagnie-des-indes.jpg

 

L'impérialisme, que Lénine définissait comme étant le stade suprême du capitalisme fonctionne avec la conjonction de moyens publics, régaliens et d'intérêts privés.


 

Pourquoi l'impérialisme est-il nécessaire à la finance?


Navires de guerre la compagnie des Indes hollandaise.

 

La spéculation financière ne peut fonctionner avec une référence de valeur donnée par des marchandises manufacturées. Un produit industriel possède une valeur intrinsèque essentiellement fondée par le temps de travail cristallisé dans sa fabrication, on ne peut baisser sa valeur qu'en utilisant une main d'œuvre moins chère ou des automatismes pour le fabriquer.


Les commodités, c'est à dire des produits non manufacturés comme le blé, le sucre, l'urée, le pétrole, des minerais quelconques ne possèdent qu'une valeur spéculative sur un marché, ce que l'on appelle un cour. Il y a un cour du blé mais pas de la voiture ou du fer à repasser.


La finance a besoin de ces marchés et de leurs systèmes spéculatifs pour enfler. Par exemple, le pétrole revient à 2 USD le baril à l'extraction, si le coût du pétrole était calculé comme le coût d'une voiture il serait livré à 3 USD le baril à la raffinerie or il est actuellement à environ 80 USD le baril. On voit qu'il y a un entraînement entre des cours élevés et la masse de capitaux disponibles. Une quantité élevée de capitaux permet d'acheter et de revendre rapidement de grosses quantités de commodités et en même temps de faire monter les cours.

Les pays anglo-saxons et occidentaux ne produisent que très peu de commodités, pour faire enfler la finance, pourtant, il faut pouvoir en disposer d'une grande quantité, pour cela, le plus simple est d'aller s'en saisir ou il y en a.

 

Pour s'en saisir ou il y en a il faut une force armée.

 

Dés le début de l'invention de ce système au 17ème siècle les anglo-hollandais on inventé les « Compagnies des Indes » érigées par des capitaux privées mais utilisant un mélange de forces militaires publiques et privées pour leurs actions de prédation.

 

Ce système de marchés spéculatifs sur les commodités ne fonctionne qu'avec la prédation et la guerre permanente.

 

Pour que ces guerres soient efficaces, il faut un armement efficace toujours supérieur à celui de l'adversaire. Une économie de l'armement s'est développée, elle est intéressante pour les industriels car les produits d'armement ne possèdent pas de valeurs intrinsèques comme les produits industriels

Un Rafale monoplace coûte 142 millions d'€ ce qui est le prix environ d'un Airbus A330-200 (200 places) avec tous les systèmes de sécurité pour passagers que possède l'Airbus et pas le Rafale.

 

Ce système à ce jour a été à l’extrémité de sa logique. Il a abandonné toute industrie de consommation et donc toutes possibilités de créations de richesses industrielles, il a remis en marche le processus de paupérisation décrit et prévu par Marx. Il ne lui reste plus que la prédation pour survivre. Il vient de rentrer dans sa phase ultime qui en toute logique ne peut être que la guerre.

La recherche d'un conflit généralisé est bien ce qui est recherché, le départ de cette phase ultime a été donné par la publication du PNAC (Project for a New American Century) et du complot du 11 septembre engendrant concrètement le début d'un processus militaire devant aboutir à une guerre mondiale. On peut observer que la feuille de route devant aboutir à ce conflit est respectée. Afghanistan, Irak, Libye maintenant Syrie, puis l'Iran et le Pakistan devrait suivre avec rapidement derrière la Russie et finalement la Chine.

 

La France pourra t-elle se sauver de la catastrophe mondiale annoncée, voir retrouver son lustre passé ?

 

L'état économique et politique de notre nation est désastreux et ne peut être comparé qu'aux pires moments de son histoire comme celui de la défaite de juin 1940.

Notre pays a été totalement intégré dans l'empire anglo-saxon et n'en est plus qu'un rouage entraîné dans ses guerres.

 

J'ai écrit nombre d'articles sur la soumission récurrente des élites françaises au monde anglo-saxon depuis la défaite de Napoléon à Waterloo,

Évidemment le système anglo-saxon présente plus d'intérêts pour ces élites financières et politiques qui trouvent dans la légalité une contrainte intolérable à la libre exploitation.

L'élite française n'aime pas la France, c'est pour notre pays une particularité que le peuple doit toujours assumer. La trahison est toujours présente comme avec les immigrés de Coblence pendant la révolution, les Versaillais sous la Commune et les pétainistes sous l'occupation nazie. Cette trahison est une tendance permanente, le "parti de l'étranger" dénoncé par de Gaulle est toujours présent pour défendre la politique de disparition de notre nation.

Si cette tendance à la trahison ne concernait jusqu'alors que les élites industrielles, financières et par nature conservatrices, aujourd'hui c'est la totalité des classes politiques et médiatiques qui est soumise au système imposé par l'empire anglo-saxon.


Toute opposition organisée a disparu.


Les forces politiques traditionnelles progressistes de contestation et de renouvellement sont maintenant soumises au système, pire, ces forces qui constituèrent la gauche sont devenues les principaux vecteurs de pensée conforme et devenues l'axe politique privilégié de l'empire. La gauche est maintenant l'instrument politique particulier des justifications des guerres nécessaires à la survie de l'empire.

Le Parti Communistes Français jouait un rôle éminent à la fois de contestation du système et de dynamisation de la revendication, permettant le maintient d'un important niveau de vie et s'opposant ainsi au déclin industriel et à la paupérisation. Le parti Communiste jouait également un rôle éminent avec le parti gaulliste dans le maintient d'une indépendance nationale minimum faisant de la France une exception au sein des pays soumis de l'empire. Le Parti Communiste Français a vu son influence disparaître avec la disparition de l'URSS, mais pire encore ce qui en reste s'est complètement intégré à la gauche conforme.

Comme de Gaulle l'avait prévu, le parti gaulliste a également sombré après sa mort. Beaucoup n'avaient retenu de ce parti que son aspect conservateur et oublié le combat du général pour l'indépendance de la France et celle de toutes les nations.

Les deux piliers de la France Libre érigés avec force de sacrifices durant les combats contre le fascisme hitlérien se sont effondrés, les autres forces politiques traditionnellement dévouées à l'empire, comme les socialistes et les centristes ont imposé leur vision politique qui à la gauche, qui à la droite.

C'est ainsi qu'aucun des partis traditionnels n'a contesté la version officielle, pourtant ridicule des attentats du 11 septembre 2001 qui, après la lecture du PNAC montraient qu'ils étaient le premier prétexte à l’enchaînement de guerres devant aboutir à un embrasement généralisé.


Cette faillite historique de la gauche communiste et de la droite gaulliste s'est perpétué dans la validation systématique de tous les autres complots et opérations « false flag » dont l'empire est un habitué qui de l'Irak à la Libye puis maintenant à la Syrie et à l'Iran lui permettent de fomenter les guerres nécessaires à sa survie. Aujourd'hui, le parti sarkosiste se prétendant gaulliste, n'est plus seulement un acteur passif des guerres impériales mais est devenu un fer de lance d'actions militaires offensives comme en Libye et maintenant en Syrie, totalement dévoué à des intérêts contraires à ceux de notre nation.

Les médias, dans leur totalité ne sont plus que des instruments de propagande ou une seule vérité n'a le droit de s'exprimer, celle des intérêts de l'empire anglo-saxon et de la justification de ces guerres. Toute opposition à cette pensée unique a disparu pire encore les quelques voix dissidentes sont derechef diabolisées et insultées.

 

Pourtant, la nature ayant horreur du vide, une opposition dissidente se construit. L'Internet favorise et accélère considérablement les contacts puis, au sein de ce réseau informatique, les réseaux sociaux type Face Book ou Twiter vont encore accélérer ce qui est en cours d'accélération. De multiples groupes politiques et ce qui est nouveau politico-médiatiques se sont créés. Ces groupes qui a l'instar du Réseau Voltaire le premier groupe dissident historique, combinent l'organisation politique et la transmission d'informations interdites de médias officiels.

Beaucoup de ces groupes représentés par des sites ou des blogs se regroupent encore en plates-formes ou portails afin de mieux encore coordonner leurs actions tel le nouveau Réseau Civis.

Bien entendu tout n'est pas rose dans ce fourmillement, certains sombrent déjà dans ce qui est depuis toujours une tradition de défense de l'ordre établis: la désignation de «boucs émissaires». Depuis toujours, des minorités ont été désignées par les puissants comme les fauteurs de troubles et de malheurs, pour les juifs c'est une tradition ancestrale qui a beaucoup servi et ce d'une façon dramatique, mais il y a maintenant également les musulmans. Certains groupes ce sont spécialisés dans le détournement de la vindicte populaire sur les juifs, d'autres sur les musulmans, faisant régner une atmosphère nauséabonde d'années 30. Ces groupes sont devenus des voies de garage pour une jeunesse avide de contestation et si riposte il y a, c'est contre la naissance d'un mouvement social dissident uni qu'elle s'exerce.

 

La dissidence à l'ordre établi par l'empire a déjà dépassé le stade du seule regroupement sur la toile, les gens se rencontrent , se réunissent, s'organisent, manifestent, timidement certes comme les « Indignés » mais avec beaucoup de détermination.

C'est bien dans ce foisonnement, souvent spontané et inexpérimenté que l'avenir de la France est en train de naître et croître. Cet avenir ne se refonde pas ex nihilo il s'appuie également sur l'expérience des anciens qui orphelins d'un parti communiste, qui d'un parti gaulliste ensemencent cette jeunesse avide d'action avec les valeurs traditionnelles de notre nation.

 

En effet, quand elle était libre et sans contrainte la France se donna au monde en exemple par l'invention d'une organisation sociale partagée aujourd'hui par la quasi totalité des autres nations, la légalité, et la souveraineté des peuples organisés en nation. Le peuple français toujours insoumis, même après sa défaite de 1815 a toujours et toujours réussi à produire des contre-offensives fulgurantes, des Trois Glorieuses de 1830 à la révolution de 1848, de la Commune de Paris aux lois de 1905 sur la séparation de l'église et de l'état puis de la Résistance au fascisme, puis aux efforts du général de Gaulle pour le droit des peuples à disposer d'eux même.

 

Aujourd'hui la France est encore féconde et de ses flancs peut naître un monde nouveau qui peut encore étonner, mais il faut aller vite.

 

Il est urgent aujourd'hui de balayer les traîtres et de restaurer la France et ses valeurs, il est urgent car si notre peuple ne s'y oppose pas, une guerre mondiale ferait des ravages sur cette terre. L'empire anglo-saxon en déliquescence n'a plus que cela pour espérer survivre et n'a plus de temps car ses jours son comptés, alors de grâce prenez conscience du danger et prenez le pouvoir.


Partager cet article
Repost0
1 novembre 2009 7 01 /11 /novembre /2009 17:29

Le 11 septembre 2001 une sale affaire pour la France

 

Lettre ouverte à mes amis gaullistes

 



Depuis 8 ans maintenant le monde s'interroge sur la réalité des attentats du 11 septembre 2001.

 

 

 

immeuble-qui-tombe-1.jpg

Sur cette vue chacun peut voir les explosions parfaitement synchonisées avec les fragments de poutres sectionnées à la nanothermite telle qu'elle fut retrouvée dans les poussières prélevées à "ground 0". La version de l'empilement est contradictoire avec les faits tels que visibles notamment l'espace de plusieurs étages entre les explosions supérieures et inférieures et la présence d'explosion AU DESSUS du point d'impact des avions.

Qui sont les véritables négationnistes,  ceux qui s'obstinnent à nier des faits parfaitement démontrés ou ceux qui les mettent en évidence?

 

 

 



Une ingérence US dans les affaires de la France et un officier patriote, gaulliste persécuté:


Historique


La commissaire Hubert Marty-Vrayance

http://fr.wikipedia.org/wiki/Hubert_Marty-Vrayance


Le commissaire Hubert Marty-Vrayance membre du RPR à sa fondation, membre du club 89, membre du comité du souvenir du Général de Gaulle, bras droit de Yves Bertrand directeur des Renseignement Généraux, chargé des enquêtes sensibles pour le président de la république Jacques Chirac. A l'époque des faits membre du Secrétariat Général de la Défense Nationale. SGDN, une pointure.


Je connaissais personnellement le commissaire H M-V à qui j'avais fait des démonstrations sur la reconnaissance automatique biométrique développée par mon entreprise et qui avait pris l'habitude de m'interroger sur des aspects techniques et scientifiques intéressant la sureté nationale par exemple le HAARP, le système US de manipulation du climat. J'ai par la suite développé avec lui une relation amicale


Dés le 11 septembre 2001 après midi j'ai appelé H M-V par téléphone pour lui faire part de mes doutes sur ce que je voyais et entendais à la télévision, comme il partageait ces doutes, j'ai appelé Thierry Meyssan président du Réseau Voltaire dont j'étais administrateur il se trouvait que Thierry partageait également ces doutes.

Dés septembre 2001, le Réseau Voltaire, organisation modérée défendant la laïcité et la liberté d'expression posait quelques questions sur les discordances qui existaient entre les faits exposés publiquement: photos, vidéos, description d'évènements et les explications et conclusions données officiellement par l'administration US, conclusions qui étaient relayées sans réserves par les médias français.


Ces discordances entre les faits brutes connus et les explications et conclusions données sur les attentats du 11 septembre 2001 furent publiées sur le site internet du Réseau Voltaire sous l'appellation du jeux des sept erreurs.


Dés les premiers mois suivant cet événement le Réseau Voltaire a pris contact avec des organisations régaliennes de l'état français. Le commissaire Hubert Marty-Vrayance avait pris une position très critique de cette version officielle dans un forum de discussion s'intéressant au renseignement, www.dgse.org, le commissaire H M-V m'avait inscrit à ce forum.


La prise de position de ce commissaire n'ayant pas suscité d'opposition de la part de sa hiérarchie, une réunion fut organisée entre Thierry Meyssan et des membres de ce forum de discussion composé essentiellement de professionnels du renseignement français sans que ni le SGDN et ni la direction de la DGSE ne trouvent à y redire.

Le commissaire Hubert Marty-Vrayance a même assisté techniquement Thierry Meyssan dans la rédaction de son livre « L 'effroyable Imposture » ceci est attesté par l'apposition de ses initiales en fin de page dans les remerciement

Le livre est publié début 2002 et a rencontré tout de suite un immense succès.


Thierry Meyssan est invité a une émission de télévision de Thierry Ardisson le 16 mars 2002: Tout le monde en parle.

L'émission est calme et se déroule normalement.


Le lendemain un scandal éclate, Thierry Ardisson est convoqué à la direction de France Télévision et sérieusement tancé, la direction le menace de lui retirer son émission. Anonymement il est menacé de mort et de ruine.

Le CSA a publié la note suivante toujours en vigueur


« Le Conseil a adressé un courrier au président de France Télévision au sujet de l'émission Tout le monde en parle, diffusée le 16 mars 2002 sur France 2 : Thierry Ardisson y avait en effet reçu M. Thierry Meyssan pour son livre 11 septembre 2001 - L'effroyable imposture et avait repris à son compte, sans la moindre distance critique ni précaution de langage, la propagation d'informations à l'évidence fausses, après avoir explicitement accordé à son auteur des labels de légitimité et de respectabilité. Le Conseil a rappelé au président de France Télévision les termes du préambule du cahier des missions et des charges de la chaîne qui précisent notamment que " les sociétés nationales de programme ont vocation à constituer la référence en matière d'éthique " et ceux de l'article 2 qui disposent que " la société assure l'honnêteté, l'indépendance et le pluralisme de l'information ". Il lui a demandé de prendre des mesures pour que la vérité soit rétablie et que de tels dérapages ne se renouvellent pas ». Sa hiérarchie ne trouve toujours aucune critique à lui formuler ».

http://www.csa.fr/actualite/decisions/decisions_detail.php?id=144


Un « journaliste » Guillaume Dasquié habitué des plateaux US ou il y critiquait la France et les français publie dans « Le Monde » un article ou il accuse le commissaire H M-V d'avoir écrit le livre de Thierry Meyssan, ce qui est faux et lui est repproché tardivement par sa hiérarchie. Aujourd'hui Guillaume Dasquié est mis en examen sur plainte de Michel Alliot-Marie qui fut ministre de la défense pour possession illégale de documents classés secrets défense, le soit disant journaliste était une « barbouze » US


H M-V est d'abord abordé par le responsable de la CIA en France qui le menace.


Début avril 2002 Le commissaire Hubert Marty-Vrayance est convoqué par le N° 2 du SGDN le général B.D. qui lui signifie que: « A LA DEMANDE DE L'AMBASSADE US » il est mis fin à ses fonctions au SGDN et son accréditation secret défense lui est retirée.

 

Par la suite le commissaire Hubert Marty-Vrayance devra subir une suite de machinations et de complots ourdis par la DST et la société KROLL http://www.kroll.com entreprise faux nez de la CIA en France. Il fera finalement trois mois de prison préventive après une mise à pied de six mois et sera renvoyé de la police sans indemnité. Ce complot fabriqué par une agence de renseignement privée dirigée par un ex gendarme Patrick Baptendier a été décrit par lui même dans un livre: « Allez y on vous couvre » qui a défrayé la chronique récemment.


Je suis moi même mis en examen dans cette affaire, accusé de corruption de fonctionnaire car j'ai aidé ce commissaire patriote durant sa période de 6 mois de mise à pied sans solde.


La clameur internet du peuple français


Aujourd'hui le peuple français comme les peuples du monde n'en finissent plus de s'interroger sur la faisabilité de cette incroyable version officielle des attentats du 11 septembre 2001.


L'association étatsunienne qui n'existe plus aujourd'hui  Reopen 911.org  fondée grace à l'aide d'un milliardaire US Jimmy Walter a diffusé mondialement le CD "Confronting the Evidence"  puis l'association indépendante française  Reopen 911.info ont repris avec brio ce qui avait été initialisé par le Réseau Voltaire.


Des dizaines d'ouvrages ont été édité mettant en lumière tel ou tel point technique de cette version dépassant les deux premiers livres de Thierry Meyssan « l'Effroyable Imposture » et le « Pentagate »

Le succès de l'association Reopen 911 utilisant largement l'Internet pour la diffusion de documents de qualité a permis de populariser cette interrogation lancinante: comment une telle version officielle des attentats du 11 9 peut être crue.

Une énorme pression venant du peuple et quelques artistes de renom qui s'en sont fait les porte-paroles a obligé les médias français à réagir, médias jusque la réfugiés soit dans le mutisme soit dans la basse insulte envers Thierry Meyssan.


Quelques parcimonieuses fenêtres médiatiques ont été concédé un peu par hazard suite aux deux esclandres dues à Jean Marie Bigard et Mathieu Kassovitz qui profitant d'un moment de promotions de leurs spectacles ont émis leurs opinions non conformes sur ce sujet.


Il faut rappeler que l'évocation d'un doute sur la version officielle sur les antennes médiatiques est interdite par le CSA. Cette interdiction ayant été fortuitement transgressée, les médias ont donc cherché à décrédibiliser ceux qui avaient évoqués ces doutes ainsi que leurs arguments. Ils ont dans un premiers temps promis qu'un débat équilibré pourrait opposer des experts techniques reconnus qui doutent, face à des experts qui pourraient démontrer la faisabilité technique de la version officielle. Ce débat devait être inclus dans l'émission présentée par Guillaume Durand: « L'Objet du Scandale », or ce qui avait été promis par Guillaume Durand n'a pas été tenu. Le prétexte fallacieux était qu'il lui était impossible de trouver des experts partisans de la version officielle qui veuillent bien participer à un tel débat. Du côté de ceux qui doutent, il était prévu un journaliste d'investigation Eric Laurent qui a écrit un livre sur le sujet et Niels Harrit un scientifique danois dont le laboratoire a trouvé de la nano-thermite dans les poussières du WTC ( La nano-thermite est un explosif puissant et rare qui sert en démolition contrôlée pour couper les poutres métalliques).


A la place du débat technique attendu nos artistes qui connaissent bien le dossier, mais comme n'importe quel citoyen pourrait aujourd'hui le connaître, se sont retrouvés seuls face à deux journalistes habitués à ce genre de débat dont l'un Hervé Gattegno journaliste de combat anti gaulliste est connu pour son implication militante dans la défense de la version officielle et donc sa parfaite connaissance technique de cette affaire. En plus Guillaume Durand qui avait fait foi d'impartialité auprès de nos généreux artistes s'est montré un partisan particulièrement agressif de cette contestée version officielle. Guillaume Durand s'inspirait d'un livre qu'il avait à la main le livre de Guillaume Dasquié et Jean Guisnel « L'Effroyable Mensonge » qui décline toutes les insultes possibles à l'égard de Thierry Meyssan et toute la rhétorique appliquée depuis son écriture par les médias à savoir que toute contestation d'un version officielle venant des USA fait oeuvre de révisionnisme de négationnisme et d'antisémitisme. Evidemment dans cet ouvrage il est impossible d'y trouver le moindre argument technique.

Ainsi cette émission confuse à dessein fut conçue comme un piège et le téléspectateur circonspect n'a pu en tirer aucunes conclusions, le tour était joué.

Cependant il en reste un aspect grandement positif et inquiétant qui est la démonstration aux yeux des français qu'une entreprise de télévision publique d'information s'implique depuis huit années corps et âme dans la conservation secrète d'un crime immonde perpétré par une puissance étrangère, crime qui a impliqué la France dans une guerre ou elle n'avait rien a faire et ou elle a perdu certains de ses soldats.


Les gaullistes et nationaux-républicains


Les gaullistes et nationaux-républicains ne peuvent plus rester muets face à cet événement. En effet suite à ces « attentats » l'argumentation d'une nécessaire gouvernance mondiale s'est avancée pour organiser une guerre contre un terrorisme islamiste. Il y aurait une guerre de civilisation qui ferait rage opposant une religion l'Islam à un « monde libre » (tient j'ai déjà entendu ça) évidemment dirigé par les anglo-saxons comme d'habitude. Le pseudo communisme étant mort de sa belle mort il aurait été souhaitable d'inventer autre chose pour faire marcher le complexe militaro-industriel US base de l'économie anglo-saxonne.


Faut il le rappeler à mes amis gaullistes que le général s'était opposé fortement à la division du monde en deux camps dont chacun subissait la tutelle d'une superpuissance. Nous même sous le joug anglo-saxon furent contraints à engager des guerres coloniales meurtrières en Indochine et en Algérie. Le général de Gaulle mit pour un temps fin à cette soumission de la France à l'étranger.


Que le doute subsiste que ces attentats du 11 septembre 2001 puissent avoir été organisé par une force régalienne interne aux USA est considérablement important pour notre pays et sa place dans le monde.

Qu'il s'agisse de l'une ou l'autre version qui soit réelle et la politique de la France s'en trouverait radicalement changée.

En outre cette affaire a démontré une ingérence intolérable et inacceptable des USA dans les affaires de notre pays que cela soit dans le domaine du renseignement avec l'éviction du commissaire Hubert Marty-Vrayance du SGDN et l'organisation de couteuses machinations cherchant à l'éliminer ou que cela soit l'évidente implication des médias publics français dans la dissimulation de la vérité concernant le plus odieux crime depuis la fin du nazisme: les attentats du 11 septembre 2001.


Amis gaullistes et nationaux-républicains faites entendre votre voix et votre différence dans cette affaire, le peuple attend, il suffit de s'en rendre compte dans tous les forums de discussion sur l'Internet.


M. Nicolas Dupont-Aignant vous avez dit que Gutemberg avait appris aux peuples à lire et l'Internet leur avaient appris à écrire et bien dans cette affaire il se servent de l'écriture et la clameur électronique n'en finit plus de gronder et s'amplifier, ne passez pas à côté de l'Histoire, intervenez.

 


 

Partager cet article
Repost0
2 août 2009 7 02 /08 /août /2009 18:12

Que faire?

 

 

Cette question était posée par Lénine dans un livre célèbre qui en avait le titre. Lénine y présentait en 1902 des propositions concrètes sur l'organisation et la stratégie à suivre pour un parti révolutionnaire.

Il ne s'agit plus pour nous d'établir la dictature du prolétariat, on a vu ce que cela a donné, mais il est temps de se poser cette question face au désastre économique et humain qui se joue sous nos yeux inquiets. Nous ne pouvons rester sans rien faire, l'homme a toujours su faire pour assurer son développement, alors aujourd'hui que faire?

 

État des lieux.

 

Nos gouvernants, nos maîtres, ceux que l'on écoute, ceux pour qui l'on vote, ceux qui ne tiennent pas compte de nos votes quand le résultat ne les satisfait pas, ceux qui détiennent «l'information » , ceux qui sont toujours prêts à donner des leçons, ceux qui nous disent: « on a pas assez bien expliqué» quand le peuple ne les comprend plus, ceux de la nomenclature UMPS Modem Vert, ceux qui possèdent tous les pouvoirs depuis 40 ans, ceux là savent que faire: continuer pareillement.

Certes ils sont inquiets et ils commencent à s'apercevoir que quelque chose ne va pas et se posent quelques questions basiques sur l'avenir de cette planète. Au sein de cette nomenclature, aveuglée par l'idéologie anglo-saxonne, une famille, les Verts a des idées, les autres non. Alors émerveillés par tant de science et de volonté , ce beau monde applaudit. La fabuleuse découverte ne notre nomenclature verdie est: si le monde va au gouffre et qu'il est impossible de changer cette funeste direction, il suffirait de ralentir ce processus catastrophique voir de l'arrêter juste au bord et tout ira pour le mieux. Personne évidemment parmi cette docte assemblée ne songe à changer de direction. Les uns telle une nuée de lemmings courent au suicide collectif les autres un peu plus conscients clament: « Et si l'on ralentissait la course! Voir à l'arrêter si possible!»

 

Cette fantaisie utopique n'est pas nouvelle et l'invention verte n'en est pas une. Face à l'inquiétude du lendemain le réflexe de tout arrêter s'est toujours imposé pour certains. Je n'ai pas assez d'espace dans ce court article pour exposer toutes les idéologies conservatrices que l'homme a pu inventer dans son histoire pour calmer ses angoisses du futur, mais celles-ci disent toutes la même chose: ne pas déranger le cours des choses, que l'on nous dise que ce cours des choses appartient à dieu et ne peut être détourné, c'est le destin ou appartient à une nature mythifiée dont l'écologie ne pourrait souffrir l'intervention humaine. Religions et mythes s'associent toujours pour freiner le progrès de l'humanité, et l'humanité elle même, car l'homme sans progrès ne peut qu'abandonner son caractère humain pour ne redevenir qu'un animal.

Les prurits conservateurs fleurissent en général quand ça va mal. Quelques exemples déjà cités dans d'autres articles.

 

La fin du 13 ème siècle qui voit le boom économique de deux siècles passés s'essouffler et mal tourner. C'est la condamnation de l'Université de Paris par l'église, cette université était jugée hérétique et pro arabe (avéroïste) tient déjà! Puis on commença à brûler des tas de gens dont une grande majorité de femmes pour sorcellerie, femmes jugées responsables de tout les malheurs, cette folie ne s'arrêta qu'au 18 ème siècle et pas partout. Fin du 18ème début du 19 ème siècle ce fut l'anglais Thomas Malthus dont les imputations et conclusions sont extraordinairement proches de nos « écolo » modernes, manque de ressources, accroissement de la démographie la solution, la décroissance.

 

Son idéologie sera longtemps envisagée avec bienveillance par l'impérialisme britannique. Puis dans les années 60 ce fut la Club de Rome qui préconisait une croissance zéro. Avec la fin du « communisme » politique et la divine surprise des anglo-saxons c'est Francis Fukuyama qui s'y colle, lui son truque c'était la fin de l'histoire, rien que ça. Le capitalisme financiarisé avait gagné sur le « communisme », c'était terminé on arrêtait tout, même l'histoire. Tous les pouvoirs se pâmaient devant tant de science. Plus c'est gros et imbécile... on en a entendu parler longtemps. Toujours la même idée ne pas déranger les nomenclatures , « ça marche, on tient le manche on ne va pas le rendre avec des idées saugrenues comme «l'histoire en marche» et les révolutions qui vont avec ».

On comprends aisément par pur bon sens que toutes idées conservatrices, malthusiennes, de décroissance ou de fin de l'histoire ne peuvent que satisfaire les pouvoirs en place qui eux ne veulent surtout rien changer au cours des choses, juste le freiné pour qu'il dure plus longtemps.

Il ya donc une conjonction évidente aujourd'hui entre l'idéologie développée par les Verts et l'idéologie anglo-saxonne qui tient le monde. Une «join venture» s'est crée de fait, ils sont alliés.

Cette conjonction revêt différents aspects politiques, quelques descriptions parmi les plus importantes et les plus pernicieuses.

L'opposition aux nations légales: Anglo-saxons et Verts sont adversaires des nations légales (Etats-nation pour certains). Aux nations légales et politiques ils veulent substituer de pseudo nations ethniques. Ainsi, les Verts européens ont un groupe parlementaire commun avec l'ALE, l'Alliance Libre Européenne au parlement de Strasbourg qui représente tous les mouvement séparatistes en Europe. Cette volonté des Verts de soutenir les séparatismes dans le monde trouve un allié Anglo-saxon pour déstabiliser les états légaux et de les morceler afin d'y établir leur pouvoir. Ils ont détruit la Yougoslavie avec les drames que cela a comporté, ils soutiennent également le Dalaï Lama et les séparatistes chinois et au vu de leur carte ils ont pour objectif de dépecer la France républicaine et laïque.

Le malthusianisme évoqué plus haut, d'origine anglo-saxonne, préconise la décroissance partout dans le monde, décroissance des populations misérables dont la multitude est perçue comme un danger de révoltes et de révolutions. On ne sait quel complot est prévu pour que la mortalité de cette multitude s'accroisse comme le préconisait Malthus. La décroissance doit également être industrielle car la finance selon le dogme anglo-saxon doit pouvoir remplacer avantageusement une industrie toujours pleine de dangereux ouvriers promptes à la révolte.

« La finance est l'industrie de demain car elle n'utilise pas de ressources naturelles de manière intensive », telle est l'utopie évoquée par M. Bryan Scott-Quinn responsable du programme d'étude bancaire britannique, cité par Le Monde le 10 juin 2009.

 

 

Une idéologie venue d'ailleurs.

 

Nous savons que l'idée d'une Europe fédérale a été promue et largement financée par la CIA

http://www.facebook.com/ext/share.php?sid=134258435357&h=Nq738&u=RFBem&ref=mf

Cette volonté est aisément compréhensible, il fallait conforter le pouvoir anglo-saxon en Europe afin de détruire les Partis Communistes et faire face à l'URSS. A cette fin il fallait également détruire l'indépendance des nations européennes en détruisant les états légaux. L'idée d'une supranationalité européenne des Verts afin d'y établir des « régions » ethniques rejoint celle des pan germanistes allemands qui verraient ainsi l'influence germanique croitre c'était également l'idée nazi d'une « Gross Europa » découpée en région (voir la carte des Waffen SS). Cette idée est également et étrangement celle des Verts ALE. Cette Europe supranationale a encore la vertu de faciliter le « libre échange » autant au sein de l'Europe que dans le monde en substituant les lois nationales de protection aux lois « européennes » mondialisantes.

 

L'idéologie verte tend à devenir l'idéologie officielle ne notre nomenclature déjà acquise aux idées anglo-saxonnes, elle présente un aspect honorable pleine de bonnes intentions, le bourgeois peut s'y reconnaître autant que le militant de gauche, cette idéologie est fédératrice et mobilisante. Le Dalaï Lama devient une icône commune présentant une noble cause et Nicola Hulot éternel vacancier est toujours en partance pour quelques coins du globe pour nous fait pleurer sur une nature dépourvue d'humains.

En face d'eux des nationalistes vociférant leur marseillaise avec leur sang dégoulinant de leur chanson choquante et politiquement incorrecte font pâle figure et ont fini marginalisés, le candidat gaulliste au dernières élection faisant moins de 2% des voix.

Je ne tiens pas à critiquer ici le militant écologiste, prendre soin de la planète pour les générations futures est une bonne idée, le militant est plein de bonnes intentions dont l'enfer est généralement pavé. Moi-même plein de bonnes intentions j'ai été militant communiste et je n'ai pas de leçon à donner aux gens. Simplement je critique un corpus idéologique qui, en conjonction avec celui des anglo-saxons devient parfaitement dangereux.

Quand les petites infamies rencontrent les grands desseins le monde peut craindre la catastrophe.

 

Un responsable le «free trade».

 

Beaucoup de mes compatriotes on conscience de la situation et du danger. Chacun peut se laver de l'idéologie ambiante et dominante qui colle à la peau pour s'apercevoir que le Roi est nu et qu'il faut faire d'urgence autrement.

Chacun peut comprendre qu'une entreprise en Inde fabriquant des biens de consommation d'usage courant comme des vêtements avec des ouvriers revenant à 100 € par mois vendra bien moins cher qu'une entreprise française dont les ouvriers reviennent à 2500 € avec les charges. Cette entreprise indienne prendra tous les marchés et fera beaucoup de bénéfices elle pourra ainsi investir et en faire encore plus. Ainsi toutes les entreprises françaises de textile ont disparu mettant au chômage des milliers de gens. Comme pour le textile qui a commencé, ce sont des centaines d'autres produits qui ont pris le même chemin dans des domaines de technologies élevées, comme l'informatique, l'équipement automobile et même l'équipement aéronautique avec notamment l'implantation de Meyssier Dauwty en Chine qui fabrique les trains d'atterrissage d'Airbus. Nos idéologues avaient pourtant affirmé que nous ne laisserions à ces pays de bas salaires que des fabrications à faible valeur ajoutée et que nous nous réserverions ceux à forte valeur, comme les Airbus les TGV et autres fusées Ariane.

Ce pari fou était stupide, car on voit mal tous les travailleurs français ne fabriquer que des Airbus, des TGV et des fusées à moins d'en inonder le monde. Déjà Airbus représente 40% des avions de ligne dans le monde. Le marché est saturé de plus rien ne peut aujourd'hui empêcher indiens et chinois de fabriquer des avions de ligne, ils en ont aujourd'hui les moyens technologiques.

Alors évidemment on peut acheter une paire de chaussure chinoise pour 10 € cela grève moins le budget, on peut donc être payé moins cher et tenter de faire concurrence aux chinois. Dans cette spirale déflationniste, c'est toute la société qui s'appauvrit. A des produits à bas prix suivent des bas salaires et des produits à bas prix et des salaires plus bas encore. En important des vêtements d'Inde on importe avec leur niveau de vie et dans dix ans on ramassera les cadavres dans les rues au petit matin à Paris comme à Calcutta.

On peut également parler des nouvelles technologies. Jusqu'à présent, toutes nouvelles technologies provenait des pays occidentaux, ceux-ci commençaient à les appliquer dans de nouveaux produits et commençaient à les vendre puis à en abandonner la fabrication, moyennant de confortables royalties au chinois ou aux indiens. Ce fut le cas par exemple des téléphone portables ou des cartes à puce.. Cependant la recherche et développement de produits nouveaux est une démarche ne pouvant être dissociée des industries chargées les mettre en oeuvre. Les savoir faire scientifiques, technologiques et industriels se complètent et vont de paire. En supprimant l'industrie on supprime également le développement de produits nouveaux et la recherche développement. Déjà les technologies chinoises et indiennes ont rattrapé les technologies occidentales et il faudra moins de dix ans pour que des innovations technologiques n'émergent de ces pays, nous réduisant à l'état de sous développement.

 

Ce tableau fort sombre a une cause: le libre échange aujourd'hui, nous avons moins de dix ans pour faire autrement et inverser la tendance.

 

Une solution moderne, naturelle et efficace un réseau de nations souveraines.

 

Les anglo-saxons ont toujours eu pour objectif de standardiser le monde d'y imposer leur sous culture et leur pouvoir, leur action politique commence toujours avec Coca-cola, Mac Donald et Hollywood.

  En 2000 l'un de leurs « Think Tank » l' American Enterprise Institut a décrit leur intention dans un texte : « Project for a New American Century » dans ce texte ils ne cachaient pas leur volonté de dominer les autres nations du monde.

Leur modèle est l'uniformité avec une gouvernance mondiale évidemment dirigée selon leurs intérêts.

Un autre modèle d'organisation du monde, moderne et efficace doit leur être opposé, celui du réseau des nations. Certain d'entre vous proches des milieux de l'informatique ont peut être entendu parlé de la programmation dite «orientée objet» ce type de programmation efficace offre un modèle d'organisation pour toutes sociétés ou entreprises. De quoi s'agit il. Toute organisation complexe dans la nature est composée de la sorte, notamment l'organisation biologique. Des cellules s'agrègent entre elle formant un tissus. Chaque cellule est indépendante elle possède des flux d'entrée et de sortie. Quand le système se complexifie il peut se trouver que des cellules se spécialisent. Certaine produisent de l'insuline d'autres de l'énergie mécanique. Dans un tissus si une cellule meurt ou dysfonctionne cela n'affecte pas l'ensemble. En programmation informatique complexe on procède d'une façon identique. On fabrique une multitude de procédures / cellules simples, on les assemble dans une procédure plus complexe et ainsi de suite. Si quelque chose ne fonctionne pas on ne remplace que la procédure / cellule incriminée. Dans ce paradigme chaque cellule procédure est indépendante des autres, l'intérieur peut être une « boite noire ». Il y a une porte d'entrée et une de sortie. Si l'énergie qui sort est plus importante que l'énergie qui entre la cellule meurt.

 

Dans un monde de nations indépendantes et souveraines, chacune serait libre de s'organiser à sa guise et de contrôler ses flux d'entrée et de sorti afin de les égaliser. Chacune des nations serait libre d'offrir salaire et protection sociale qui lui convient. Chacune serait libre d'acheter et de vendre aux autres nations ce dont elle a besoin et de ne pas acheter ou de taxer ce qui ne lui convient pas.

On voit bien que ce modèle d'organisation, le réseau ou chaque nœud est indépendant, s'impose à l'esprit, il est moderne et efficace. Si une nation sombre elle ne peut entraîner le monde. Aujourd'hui les anglo-saxons sombrent ils entraînent le monde.

 

Récupérer notre souveraineté.

 

Rien ne peut être envisagé sans récupérer notre souveraineté et d'aider les autres nations à en faire de même, ensuite nous pourrons voir entre nous ce qu'il convient à notre pays.

Récupérer notre souveraineté c'est sortir de toutes organisations supranationales qui décident à notre place. Sortir de l'OTAN qui ne défend pas les intérêts de la France, dénoncer les traités de Lisbonne et de Maastricht. Rétablir des barrières douanières, équilibrer nos échanges, c'est à dire acheter autant que l'on vend, c'est simple ma mère qui gérait le budget familiale faisait pareil on ne dépensait que ce que l'on avait, elle aurait pu aisément remplacer Christine Lagarde. Établir des rapports commerciaux simples avec les autres nations, acheter à chaque nation autant qu'on lui vend, après c'est fini. Et puis taxer, taxer en fonction de la façon dont le produit est élaboré afin de rétablir une libre concurrence. En effet si un produit est fabriqué en payant des salaires plus bas que les nôtres et avec une protection sociale moindre c'est de la concurrence déloyale, donc un produit à taxer. Taxer en fonction de la provenance éloignée du produit, voilà une taxe carbone efficace, plus le produit vient de loin plus il est taxé. Cela évite de manger des tomates ou des petits pois du Chili ou de Nouvelle Zélande cela favorise nos producteurs et évite la pollution par les transports. Que chacun mange ses propres légumes ils n'en seront que meilleurs.

Le système bancaire est en faillite et les entreprises ont besoin des banques, nationaliser les banques et réorganiser les prêts.

Sortir de l'imposition du dollar comme unique monnaie de transaction car l'unique dollar pour le commerce international place de fait ce commerce sous le contrôle et le pouvoir des seuls USA.

Toutes ces actions nécessaires pour notre pays semblent evidentes et sont issues d'un simple bon sens, pourtant elles ne s'appliqueront pas facilement.

 

Critiquer sans cesse l'idéologie dominante.

 

Pour convaincre notre peuple de prendre en main son destin et de confier le pouvoir aux forces nationales et républicaines, il faudrait vaincre l'idéologie dominante, celle qui nous est abreuvé par la nomenclature politiquo- médiatique. Cette idéologie nous vient de l'étranger, produite par les anglo-saxons, elle bénéficie de tous les canaux d'informations, de toutes les institutions politiques ou presque et de tous les a priori. Cette idéologie est le parfait opposé à l'idéologie française pour laquelle les nations sont politiques et légales et doivent être souveraines. Nos politiciens ne font que répéter cette idéologie anglo-saxonne allogène en essayant de nous faire croire qu'il n'y a pas d'autres solutions que de se soumettre au mondialisme et au communautarisme ethico-religieux.

Pourtant les dirigeants politiques anglo-saxons sont des criminels ils fomentent guerres sur guerres. Regardez ce qu'ils ont fait de la Yougoslavie, regardez ce qu'ils ont fait de l'Irak ou les sanglants attentats communautaristes se succèdent. Ils ont entrepris d'établir le chaos sur terre en ayant fabriqué de toute pièce une « guerre des civilisations» à partir d'attentats qu'ils ont organisés et imputés à des musulmans selon une technique qui leur est propre, celle des actions qu'ils appellent «fals flag» (faux drapeau), enseignées dans les écoles de guerre.

Demander sans relâche que soit révélé la vérité sur ces attentats notamment celui du 11 septembre 2001, c'est entreprendre surement le déclin de leur idéologie et son abandon par notre nomenclature politico-médiatique.

Cette demande de vérité est absolument stratégique rien ne pourra être entrepris sans que ce voile ne soit levé.

Opposons leur sans cesse les idées produites historiquement par notre pays, de Montesquieu à de Gaulle, de l'abée Seyes à Gambetta et au petit père Combes. Ces idées de république de laïcité de souveraineté nationale sont les idées de la France mais elle représentent également un modèle pour un monde pacifié et prospère.

Assumer sans complexe d'être la France, sortir notre drapeau, combattre notre adversaire anglo-saxon avec détermination.

 

Unir les républicains nationaux.

 

Et puis il faut s'unir et en finir avec la multitude des groupuscules nationalistes et républicains qui pensent en gros la même chose, il faut s'unir en dehors de tout esprit de clocher, dans l'esprit de la résistance et du Conseil National de la Résistance car c'est bien d'une résistance qu'il faut organiser, il s'agit bien de l'avenir de notre nation.

 

 

S'unir sur quoi? Notre pays possèdes certaines valeurs historiques émergées de la Résistance au fascisme. Ces valeurs communes doivent pouvoir rassembler tous les nationaux républicains le plus largement possible. L'image du Général de Gaulle avec a ses côtés celle de Jean Moulin pour la gauche et celle de du Général Leclerc de Hautecloque pour la droite.


L'initiative de Nicolas Dupont-Aignant doit pouvoir s'étendre et devenir autour de l'idée gaulliste une fédération de mouvements et parti nationaux républicains sur un programme commun dont le but essentiel serait de recouvrer la souveraineté du peuple français sur leur nation.

 


Vive la Nation vive la France.

 

Partager cet article
Repost0
29 mai 2009 5 29 /05 /mai /2009 16:12

La famille tuyau de poêle.




On dit de ces familles multiples dont il est difficile de savoir qui est qui, qui couche avec qui, qu'ils s'emboitent les uns dans les autres, justement comme les éléments d' un tuyau de poêle.

Il en est ainsi de la famille politique multiple et souvent recomposée UMPSMoDemVert tant tous les politiciens qui la compose sont imbriqués les uns dans les autres, qui fait quoi, qui est de droite, qui est de gauche, qui passe de l'une à l'autre et de l'autre à l'une. On voit bien que comme dans toute famille un peu élargie qu'il y a des chamailleries, Ségolène n'aime pas Martine qui n'aime pas François, mais Ségolène aime François qui aimerai bien devenir le chef de famille à la place de Nicolas, on est perdu. La seule chose dont on est certain, c'est qu'ils sont de la même famille, d'accord sur l'essentiel.


Cet accord tient à peu de chose, ils ont l'esprit bas.


L'espace politique qu'on appelle la nation et qui permet l'exercice de la démocratie est obsolète, cet espace doit être supprimé afin de laisser le champ libre à la circulation des capitaux. En effet cet espace politique ou peut s'appliquer des lois  gêne la recherche du profit immédiat et maximum.


Bien évidemment dans notre famille tuyau de poêle, tous n'expliquent pas les choses de cette manière un peu brutale, ses membres enjolivent et se partagent la tache entre sa partie gauche et sa partie droite il faut ratisser large.

Certains nous disent, plutôt à gauche, les hommes sont frères, les frontières ça fait des guerres et c'est moche youkaïdi youkaïda en frappant dans les mains autour du feu. Evidemment de prime abord on a envi de chanter et de danser avec eux, qui voudrait refaire 14-18? Seulement voilà, il y a bien longtemps que sur cette terre il n'y a plus de guerre avec frontière, tranchées et baïonnette au canon. Pourtant la folie guerrière fait toujours partie du spectacle quotidien de nos informations. Ces guerre sont civiles, religieuses ou de libération mais pas frontalières. Et puis en quoi, supprimer artificiellement une frontière empêcherai une guerre. Voyez la Yougoslavie, c'est justement l'absence de frontière qui a fabriqué une guerre particulièrement atroce.

D'autres nous disent plutôt à droite: il faut harmoniser les législations permettre aux industriels d'investir sans contrainte la ou il le souhaitent, permettre de transporter son usine la ou la main d'oeuvre est la plus intéressante, d'embaucher la main d'oeuvre la plus docile venue d'ailleurs. Les frontières ce n'est pas rentable.

Et d'autres de tendance vert de gris nous disent: mais ces frontières ne riment à rien, ce ne sont pas des frontières naturelles, (ils aiment beaucoup la nature et la gymnastique) il faut faire des ensembles régionaux ethniques en Europe, mettre ensemble ceux qui parlent le germain, ceux qui parlent le celte, ceux qui parlent l'occitan, ceux qui parlent le corse et on en finit plus. Faisons « ein gross Europa mit ein gross deutschland ach!».


La famille tuyau de poêle n'aime pas la France et la République, la France ça gène.


Par contre la famille tuyau de poêle s'est trouvée une idole, le très médiéval Dalaï Lama. C'est fou ce que ce Monsieur issu tout droit du 12 ème siècle adepte de la pureté de la race est vénéré par notre famille, évidemment son truc au Dalaï c'est un peu leur truc, pas de nations légales multi culturelles, on ne mélange pas on veut préserver, faire des musées humains et pas d'autres lois que celles sempiternelles fournies par l'archaïque religion.


La famille tuyau de poêle aime les Etats Unis d'Amérique et la reine d'Angleterre, ça fait chic. Elle nous dit, la sainte famille qu'ils nous protègent de ces affreux terroristes islamistes qui font très peurs. Elle nous dit qu'ils ont tout pour nous protéger, qu' ils ont leurs James Bond, leur frappes chirurgicales, qu'ils contrôlent tout, qu'ils voient tout et donc qu'on a plus besoin de rien. On est bien surveillé on est bien tranquille, ils nous empêchent de faire des conneries.

Mais la famille tuyau de poêle est con elle ne sait pas que c'est eux qui nous fabriquent la peur à volonté et dés que le bas peuple est un peu tranquille et rassuré, boum un petit coup par ci pour trembler boum un petit coup par là pour que surtout ils nous protègent bien.


La famille tuyau de poêle n'aime pas la démocratie, les français ont dit non à la constitution européenne avec une majorité de 55% alors eux ils nous refilent en douce ladite constitution baptisée traité de Lisbonne sans rien demander aux français.


La famille tuyau de poêle est très con, elle vient seulement de découvrir qu'il y avait une crise économique, comme une poule qui vient de découvrir avoir pondu un œuf carré. Elle ne se doute absolument pas que cette crise vient de loin, qu'elle a débuté dans les années 80. Elle ne sait pas la sainte famille qui détient le pouvoir depuis des lustres que cette crise est due à l'appauvrissement des gens, au chômage endémique, à la désindustrialisation, à la financiarisation outrancière de l'économie, de la dérégulation, à l'absence de cadre légal, donc de nation donc de France.


La famille tuyau de poêle est très très con elle s'est faite une religion et n'a d'autres pensées que sa religion. Elle dit que pour aller mieux il faut du « free trade », du libre échange et si ça va plus mal avec le « free trade » ben il en faut encore plus et que si ça va plus mal encore c'est qu'il n'y en a pas encore assez. La famille tuyau de poêle est pour le suicide plutôt que de déroger à sa religion. Les anglo-saxons font comme ça et ils meurent alors comme nous on est con on fait pareil dit elle.


Bon mais la famille tuyau de poêle possède le pouvoir elle risque de le garder encore longtemps et nous entraîner au gouffre. Pourtant seulement 30% des français en age de voter mettront dans l'urne un bulletin « famille tuyau de poêle », si on compte les abstentions et surtout les non inscrits. Alors je sais bien, les politiciens raz le bol, tous pareils, découragement et tout ce qu'on veut.

Mais un effort on a encore besoin de la France.


Alors votez contre la famille tuyau de poêle « UMPSMoDemVert » il y en a pour tous les goûts, de droite comme de gauche.


Seulement pour moi ce sera.


 

Partager cet article
Repost0
23 mai 2009 6 23 /05 /mai /2009 18:44
Profil Facebook de Alain Benajam(pour réagir)


Mise au point

 


Je suis réputé être de gauche et certains de mes amis sont étonnés par mon appel à voter pour les listes de Debout la République aux élections européennes du 7 juin. Je suis également connu pour avoir été administrateur du Réseau Voltaire, je suis toujours ami avec Thierry Meyssan avec qui je correspond souvent, celui-ci partage mon opinion.

Ma prise de position peut également paraître curieuse car Pierre Hillard avait écrit un article dans Voltairenet .org pour dénoncer les activités de la French American Foundation, dans cet article il apparaissait que Nicolas Dupont-Aignant appartenait à cette fondation chargée d'influer sur la politique française.


Ma position sur le fond.


Les positions politiques publiques de DLR sont actuellement parmi toutes celles présentées, les meilleurs et les plus sensées et ce, quelques pourraient être d'éventuelles arrières pensées de Nicolas Dupont-Aignant. Je vote sur des intentions politiques publiques et non sur des intentions supposées.

Les causes de la crise telles que j'ai pu les exposer, sont pour moi dues à un déficit de république et à un manque de souveraineté des français sur leur nation. Cette perte de souveraineté a empêché les français de contrôler leur destin et a permis à l'idéologie anglo-saxonne du «libre échange« de s'imposer partout. Ainsi l'industrie française s'est affaissée sous les coups de la concurrence de produits importés de faible valeur et les entreprises françaises ont du, pour palier cette concurrence déloyale, se délocaliser là ou ces dits produits étaient fabriqués. Tout ceci a entraîné un appauvrissement des français, comme des autres nations occidentales. Le crac financier a suivi, n'étant plus assis sur des avoirs solides des gens.


Nicolas Dupont-Aignant et les USA.


Tous les partis politiques et avec eux les hommes politiques qui comptent ont été un jour ou l'autre contacté par des services anglo-saxons afin qu'ils travaillent pour leurs intérêts, personnes n'y échappe, pas plus Nicolas Dupont-Aignant qu'un autre. Les principaux dirigeants socialistes ont fait parti d'un groupe trotskyste drivé par les USA, cela a été su pour Lionel Jospin. Jean Luc Mélanchon faisait également parti de ce groupe, cependant il n'a pas suivi ses camarades jusqu'au bout et a quité le PS.

Donc la proximité avec les USA, pour un politicien, à un moment ou un autre de sa carrière, de droite comme de gauche, fait parti de la normalité.



Le combat principal.


Aujourd'hui le combat principal pour le peuple français est de recouvrer sa souveraineté sur la nation afin de mettre en oeuvre les lois de protection qui s'imposent et stopper la paupérisation, c'est URGENT.

Ce concept de souveraineté est d'ailleurs fort éloigné de l'idéologie trotskyste à laquelle adhérait Jean-Luc Mélanchon dans sa jeunesse tout le monde peut changer, moi-même par exemple j'ai bien été pro soviétique.

 

Pourquoi DLR et pas le Front de Gauche?

 


J'aurais souhaité une alliance sur un front républicain entre DLR et le Front de Gauche, puisque les points de vu sur le combat principal sont proches voir similaires. Cela n'a pas été possible pour des raisons que j'ignore, il m'a donc fallu faire un choix ne pouvant partager mon vote en deux.


Comme vous avez pu le constater je porte une critique sévère sur la gauche et son action depuis 1947. A contrario, je pense maintenant après beaucoup de réflexions, d'analyses mais également de découvertes historiques, que Charles de Gaulle et le gaullisme ont eu des effets bénéfiques pour la France. Je pense également que la gauche non communiste sous influence anglo-saxonne a tout fait pour l'éliminer politiquement, à la grande satisfaction de ces anglo-saxons qui étaient ses principaux ennemis et ceux de la France. Puis je regrette beaucoup que le PCF ne l'ai pas soutenu, ce regret tient pour moi car j'étais à l'époque gaulliste un membre de ce parti.

Aujourd'hui je pense qu'il est nécessaire de soutenir un mouvement républicain dans la tradition gaulliste et de se remémorer l'action de ce grand homme pour l'indépendance de notre nation que cela soit entre 1940 et 1945 qu'entre 1962 et 1969. Il ne faut pas oublier que les anglo-saxons, par OAS interposée ont tenté par 40 fois de l'assassiner ce qui ne peut que le rendre sympathique à mes yeux.

Il est également nécessaire de rassembler ceux venant de gauche comme ceux venant du centre droit, en un front républicain seule solution pour qu'un jour les idées de république et de souveraineté triomphent en France afin que ce pays puisse être remis sur le chemin de la prospérité. Prospérité que nous avons déjà pu connaître au cours des 30 glorieuses.

Par contre les gouvernements qui se sont succédés depuis 1969 se sont tous précipités pour appliquer une politique différente de ce qu'elle avait été auparavant depuis, la France se désindustrialise à grande vitesse.


Aujourd'hui nous savons ce qui fonctionne et qui a fonctionné et ce qui nous précipite au gouffre. Il apparaît aux français que certains concepts politiques, comme l'union d'une gauche mythique sont surannés et doivent être dépassés. Ces concepts d'un autre âge n'intéressent plus les français qui se réfugient de plus en plus vers l'abstention.


Que les citoyens de ce pays essayent de chercher d'autres voies en dehors des conformismes traditionnels et stériles et de pratiquer des unions entre forces politiques en accord sur l'essentiel.

 

Comme beaucoup de citoyens se situant politiquement à gauche j'appelle donc à voter le 7 juin pour DLR.

Partager cet article
Repost0
29 mars 2009 7 29 /03 /mars /2009 18:41
Personne ne pourra feindre la surprise au moment de la catastrophe!

A REPODUIRE SVP

Lettre ouverte aux dirigeants du G20, publiée en anglais dans l’édition mondiale du Financial Times le 24/03/09
24/03/2009


Mesdames, Messieurs,

Il vous reste moins d’un semestre pour éviter que la planète s’enfonce dans une crise dont elle mettra plus d’une décennie à sortir, avec un terrible cortège de malheurs et de souffrance. Cette lettre ouverte de LEAP/E2020, qui dès Février 2006 avait annoncé l’imminence d’une « crise systémique globale », veut tenter de vous indiquer brièvement pourquoi il en est ainsi, et comment éviter cela.

En effet, si vous avez commencé à soupçonner l’ampleur de la crise il y a moins d’un an, c’est dès Février 2006, dans la 2° édition de son « Global Europe Anticipation Bulletin » (GEAB), que LEAP/E2020 avait annoncé que le monde entrait dans la « phase de déclenchement » d’une crise d’ampleur historique. Et depuis cette date, LEAP/E2020 a continué, chaque mois, à anticiper d’une manière très fiable les évolutions de la crise dans laquelle le monde entier se débat désormais. Ce qui nous conduit à vous écrire cette lettre ouverte dont nous espérons qu’elle éclairera vos choix dans quelques jours.

Et cette crise s’aggrave dangereusement. Récemment, à l’occasion de la 32° édition de son bulletin, LEAP/E2020 a ainsi lancé une alerte très importante qui vous concerne directement, vous les dirigeants du G20 : si, réunis à Londres le 2 Avril prochain, vous n’êtes pas capables d’adopter des décisions audacieuses et innovantes en vous concentrant sur l’essentiel, et d’entamer leur mise en oeuvre d’ici l’été 2009, alors la crise entrera à la fin de cette année dans la phase de « dislocation géopolitique généralisée » qui affectera tout autant le système international que la structure même des grandes entités politiques comme les Etats-Unis, la Russie, la Chine ou l’UE. Et vous ne contrôlerez alors plus rien pour le malheur des six milliards d’habitants de notre planète.

Votre choix : une crise de 3 à 5 ans ou un crise de plus d’une décennie ?

Hélas, comme rien ne vous a préparé à affronter une crise d’une telle ampleur historique, jusqu’à présent, vous ne vous êtes occupés que des symptômes ou des causes secondaires. Vous avez pensé qu’il suffisait d’ajouter de l’essence ou de l’huile au moteur mondial, sans vous rendre compte qu’il était tout simplement cassé, sans espoir de réparation. C’est un nouveau moteur qu’il faut construire. Et le temps presse car chaque mois qui passe détériore un peu plus l’ensemble du système international.

Comme dans toute crise majeure, il faut aller à l’essentiel. Comme dans toute crise de dimension historique, le seul choix est entre entreprendre au plus vite des changements radicaux et raccourcir considérablement la durée de la crise et ses conséquences tragiques ; ou au contraire refuser les changements radicaux en tentant de sauvegarder l’existant, pour ne réussir qu’à prolonger durablement la crise et accroître toutes ses conséquences négatives. A Londres, le 2 Avril prochain, vous aurez ainsi le choix entre résoudre la crise en 3 à 5 ans d’une manière organisée ; ou bien au contraire, entraîner la planète dans une décennie terrible.

Nous nous bornerons donc ici à mettre en avant trois conseils que nous considérons comme stratégiques, c’est-à-dire, que pour LEAP/E2020, s’ils ne sont pas mis en oeuvre d’ici l’été 2009, la dislocation géopolitique mondiale deviendra inévitable à partir de la fin de cette année.

LES 3 CONSEILS DE LEAP/E2020

1. La clé de la crise, c’est la création d’une nouvelle devise internationale de référence !

Le premier conseil se résume à une idée très simple : la clé de la crise actuelle se trouve dans la réforme du système monétaire international hérité de l’après-1945 afin de créer une nouvelle devise internationale de référence. Le Dollar américain et l’économie des Etats-Unis ne sont plus en mesure d’être les piliers de l’ordre économique, financier et monétaire mondial. Tant que ce problème stratégique n’est pas abordé directement, puis traité, la crise s’approfondira car il est au coeur des crises des produits financiers dérivés, des banques, des prix de l’énergie, … et de leurs conséquences en terme de chômage massif et de baisses des niveaux de vie. Il est donc vital que cette question soit l’objet principal du Sommet du G20 de Londres et que les premiers éléments de solution y soient lancés. La solution à ce problème est d’ailleurs bien connue : il s’agit de créer une devise de référence internationale (qu’on pourrait appeler le « Global ») fondée sur un panier de monnaies correspondant aux principales économies de la planète, à savoir le Dollar US, l’Euro, le Yen, le Yuan, le Khaleel (monnaie commune des etats pétroliers du Golfe qui sera lancée au 1° Janvier 2010), le Rouble, le Real, … . et de faire gérer cette devise par un « Institut Monétaire Mondial », dont le Conseil d’ Administration reflète les poids respectifs des monnaies composant le « Global ». Vous devez demander au FMI et aux banques centrales concernées de préparer un tel plan pour Juin 2009 avec objectif de mise en oeuvre au 1° Janvier 2010. C’est votre seul moyen de reprendre l’initiative sur le temps de déroulement de la crise. Et c’est le seul moyen de concrétiser la mise en oeuvre d’une globalisation partagée, en en partageant la monnaie qui est au coeur de toute activité économique et financière.

Selon LEAP/E2020, si une telle alternative au système actuel en plein effondrement n’a pas commencé à être préparée d’ici l’été 2009, démontrant qu’il existe une autre voie que le « chacun pour soi », le système monétaire international actuel ne passera pas l’été. Et si certains Etats du G20 pensent qu’il vaut mieux garder le plus longtemps les privilèges que leur procure le statu quo, ils devraient méditer sur le fait qu’aujourd’hui ils peuvent encore influencer de manière décisive la forme que prendra ce nouveau système monétaire mondial. Une fois la phase de dislocation géopolitique entamée, ils perdront au contraire toute aptitude à le faire.

2. Contrôlez l’ensemble des banques au plus vite !

Le second conseil est déjà largement évoqué dans les discussions préalables à votre réunion. Il devrait être donc aisé de l’adopter. Il s’agit de mettre en place d’ici la fin 2009 un système de contrôle des banques à l’échelle mondiale qui supprime tout « trou noir ». Plusieurs options vous sont déjà proposées par les experts. Tranchez dès maintenant. Nationalisez au plus vite quand il le faut ! C’est en tout cas le seul moyen de prévenir un nouvel endettement massif des établissements financiers comme celui qui a contribué à la crise actuelle ; et de montrer aux opinions publiques que vous êtes crédibles face aux banquiers.

3. Faites évaluer au plus vite par le FMI les systèmes financiers US, britannique et suisse !

Le troisième conseil touche à nouveau une question très sensible politiquement qui pourtant est incontournable. Il est indispensable que le FMI remette au G20, au plus tard, en Juillet 2009, une évaluation indépendante des trois systèmes financiers nationaux au coeur de la crise financière : ceux des Etats-Unis, du Royaume-Uni et de la Suisse. Aucune solution durable ne pourra en effet être efficacement mise en oeuvre tant que personne n’a la moindre idée des ravages causés par la crise dans ces trois piliers du système financier mondial. Et il n’est plus temps de « prendre des gants » avec des pays qui sont au coeur du chaos financier actuel.

Ecrivez un communiqué simple et bref !

Pour terminer, nous nous permettrons seulement de rappeler que vous avez désormais à restaurer la confiance chez 6 milliards de personnes, et des dizaines de millions d’institutions publiques et privées. Alors, n’oubliez pas de rédiger un communiqué court, qui ne fasse pas plus de deux pages, qui ne contienne pas plus de trois ou quatre idées centrales et qui soit lisible par des non-experts. Sinon, vous ne serez pas lu hors du cercle étroit des spécialistes et vous ne pourrez donc pas ressusciter la confiance du plus grand nombre condamnant ainsi la crise à s’aggraver. Si cette lettre ouverte vous aide à sentir que l’Histoire vous jugera pour ce que vous aurez réussi à faire ou pas lors de ce Sommet, alors elle n’aura pas été inutile. Sachez simplement, que selon LEAP/E2020, vos peuples respectifs n’attendront pas plus d’une année pour vous juger. Une chose est néanmoins certaine : cette fois-ci vous ne pourrez pas dire que vous n’avez pas été prévenu !

Franck Biancheri Directeur des Etudes de LEAP/E2020 Président de Newropeans

Partager cet article
Repost0